Mes Expériences Sensuelles

Action ou vérité, le vieux jeu qu’on déterre et qui ramène toujours à de bons souvenirs

action-ou-verite-banniere

Nous sommes vendredi soir, passé 20 heures, et en attendant que des places du Jacuzzi se libèrent, Maxime propose un jeu action ou vérité. 

C’est un jeu auquel on a pas mal joué avec Cha lors de nos années camping, et qui amenait souvent à un bisou après des questions qui finissaient toujours par tourner un peu autour du sexe. C’est absolument pas le genre de Maxime de proposer ce genre de jeu, il a presque deux fois mon âge, je ne vous cache pas que ma surprise a été totale. 

Les premières minutes, on aurait pu appeler le jeu vérité ou vérité ! On se dit toujours que c’est plus confortable de ne demander que des vérités. Dans mon cas, on va dire que ça a été vraiment compliqué. Et ça a amené pas mal de questions de la part de Maxime dans la voiture lors du voyage du retour. Heureusement, il me laisse une grande partie de mon jardin secret, comme je n’ai pas envie de tout savoir de la sienne, surtout quand on parle de miss gorge profonde, mais j’ai été mal prise sur quelques questions. La première question compliquée. Olivier me demande avec combien de mecs j’ai couché en tout. Réponse : 4. Maxime compte sur ses doigts… Arnaud, Adrien, lui… Je ne lui ai en effet jamais parlé de Jonathan, qui se situait un peu avant lui d’ailleurs. l’autre question qui m’a fait transpirer… Est ce que j’ai déjà fait l’amour avec Cha. Putain de question. Techniquement: non ! Mais Maxime semblait (à juste titre) super surpris de la question, précisant que Charlotte était ma cousine. Maxime avait choisi deux actions, qui lui ont valu de se retrouver sans t-shirt et de me faire un massage des pieds de 1 minute. 

Et quelques actions… 

Olivier et David étaient super softs dans leurs actions, David était cool avec ses questions, mais Olivier n’y a pas été de main morte. Je pensais que c’était le plus timide, mais une fois lancé, il y allait sans filtre. J’ai surpris Maxime à vraiment jouer ! Quand j’ai dû répondre à la question : comment trouves-tu David, et que j’ai répondu super sympa… Maxime a dit “ physiquement je veux dire”, j’ai répondu “mignon”. J’apprendrai plus tard que c’est grâce à ce jeu que Maxime a orchestré la suite. Le premier action assez hard a été quand Maxime a demandé à Olivier de me caresser quelques secondes le sein qu’il préférait chez moi. 

Comme on jouait depuis un moment, j’étais beaucoup plus à l’aise, et je me doutais que le jeu allait un tout petit peu déraper. Puis gros blanc, Olivier explique qu’il est fidèle que même s’il trouve celui avec le piercing magnifique, il ne préfère pas. J’ai pris une mini claque, et en même temps j’ai vraiment trouvé ça beau, surtout la manière dont il l’a dit. Là-dessus Maxime ne se laisse pas démonter et lui donne un gage. Son caleçon sur la tête pendant 30 secondes. Il a hésité et il l’a fait. En voyant son sexe très dur, j’ai compris à quel point c’était difficile pour lui de résister, tout en me demandant pourquoi il avait fait plus d’une heure de route. Maxime regarde David et dit “toi tu aurais touché lequel?” David répond “on ne le saura jamais ». Maxime lui dit, tu dois reprendre le gage de ton copain. Maxime me regarde, je lui fais un petit clignement d’œil, sans décrocher mon regard, et je sens une grande main me presser le sein droit, un pouce jouer avec le piercing de mon téton. Olivier dit “oulàlà c’est chaud, je vais aller voir si le jacuzzi est libre ». Caleçon remis à l’envers, il est parti deux petites minutes.

La proposition assez directe

Maxime dit à David qu’il sait sans doute que nous sommes libertins, et que si je suis d’accord, on peut passer un moment un peu plus chaud ensemble, si tout le monde est d’accord. Au moment où David a posé la main sur mon sein une minute auparavant, j’ai eu une décharge dans tout le corps, depuis mon sein jusque dans mon sexe. Ma tête disait non, mon corps hurlait oui. Je venais de dire “je suis d’accord” en regardant Maxime dans les yeux, n’osant plus croiser le regard de David quand Olivier est réapparu la mine à moitié déconfite en disant que le Jacuzzi était encore rempli, mais que le Hammam était vide. 

J’avais envie de continuer de jouer à Action ou vérité, j’adorais cette situation, même si de temps à autre, l’un ou l’autre homme seul venait, sans rien dire, s’asseoir sur un coin de banquette, en attendant que quelque chose se passe pour mater. 

On va vers le coin Jacuzzi, sur le chemin, on entend des bruits, une femme qui prend du plaisir… Deux mateurs cachaient la vue. Beaucoup plus de monde dans le petit cinéma porno, des mouvements de bras typiques de plaisirs solitaires…. 

Et arrivés au coin Hammam, on se déshabille tous avant d’aller à la douche, nous mettons nos sous-vêtements dans des cases. Je traîne un peu exprès avant la douche, Maxime comprend, je lui dit vite fait, que, à la base, je pensais plutôt trouver une jolie nana pour lui. 

Maxime me répond… il y a quatre homme pour une femme, ça va être difficile. Il me demande si je me rappelle du code, je fais oui de la tête et le prends par la main pour aller à la douche. 

Le code

C’est Maxime qui a eu l’idée, lors de notre premier sauna libertin, pour que je ne panique pas. Si un homme venait nous parler, je faisais deux tapes dans le dos pour dire qu’il me plaisait, et une petite pincette pour dire que je ne voulais pas discuter plus longtemps. 

Là, je n’ai pas fait le code, pourtant Maxime a laissé la porte ouverte à David sans me consulter, et malgré ça, je ne stressais pas. Je sais que si je veux, il se passera des choses, mais que si je ne veux pas il ne se passera rien. 

La culpabilité des précédentes sorties

J’avais vraiment envie d’un autre mec, c’est clair, j’y ai pensé toute la semaine, en me disant, que comme rien ne se passe comme je le veux, ça ne se passerait pas. 

De plus deux autres sorties en club avec Maxime, ont été annulées quelques semaines après le premier sauna libertin, et Maxime avait été assez déçu. Entre temps j’ai fait deux sorties en club avec Charlotte, une première dont je n’avais pas aimé l’ambiance, et une seconde sortie de folie, qui s’était malgré tout soldée par plusieurs désillusions. Je me sentais coupable d’avoir vécu des choses sans Maxime alors que c’est lui qui m’a fait découvrir ça. Du coup, l’idée qu’il puisse “jouer” avec une autre nana, m’aurait aidé à déculpabiliser. Plus tôt dans la soirée, Maxime avait repéré un couple qui lui plaisait, petits échanges de sourires, mais je lui ai dit que je n’étais pas prête. En plus, je ne suis pas bi, et j’ai peur de décevoir en fait. 

Avec une autre nana, je ne sais pas si je ne ferais que regarder ou si je participerais, mais bon, une fois de plus … 1000 questions sans réponses. 

Le Hammam 

Je confonds toujours le sauna et le Hammam, du coup, c’est une serviette autour de la hanche, juste après la douche, que je suis entrée dans la pièce. Hé bien non, c’est dans le sauna qu’on se planque avec une serviette, là c’est nu. 

Bon, en plus, le taux d’humidité allait avoir raison de mon mascara et de mon rouge à lèvres, ça m’a mise assez mal à l’aise. Je vais à gauche avec Maxime, les deux garçons se sont mis au milieu. Un rapide regard vers David, et précisément son entre jambes, mais je n’ai pas vu grand chose. Par contre Olivier avait les bras qui cachaient son sexe, il s’était mis de côté, je ne voyais rien. Je le sentais gêné. Je l’étais aussi, même s’ils avaient vu pas mal de photos, là ils voyaient vraiment tout… Même ce que je n’ose pas montrer en général. 

Maxime engage rapidement la discussion pour leur demander ce qu’ils pensent du club, j’écoute, je reste silencieuse. Olivier pose quelques questions à Maxime, qui leur raconte quelques expériences WTF en club, il a l’art de faire rire tout le monde à des moments inopportuns. Puis, petit Silence. Maxime qui était allongé sur le dos se redresse et dit : Marine “action ou action ?” Après quelques secondes à réfléchir à la bonne réponse à donner, juste le mot “action” Puis il dit “ Marine, fais un massage de 30 secondes à qui tu veux sauf moi”. La vapeur d’eau m’empêchait de voir l’expression de Maxime.

Je ne savais pas s’il voulait me tester, ou s’il aimait vraiment jouer à repousser mes limites. Maxime ajoute “non, une minute plutôt”. Mon regard se porte vers David, mais j’ai peur que ce soit un piège ou un test. Je vais derrière Olivier, me place derrière lui, et commence à lui masser les épaules. Je lui dis en riant que je masse mal, lui me dit que c’est très bien. Maxime se déplace un peu, assis devant et regarde Olivier. Il dit : “Olivier, action ou vérité”. Olivier dit qu’il passe son tour, David lui dit qu’il va encore avoir un gage. Olivier dit vérité. Maxime lui demande si c’est moi qui le met dans cet état d’excitation. Olivier répond par un flot de phrases en s’embrouillant lui-même, et Maxime le coupe gentillement, en lui disant que c’est normal et qu’il doit assumer son état, me disant que c’est flatteur pour moi. Olivier bandait encore.

Maxime, qui s’est posé en maître de jeu, lance “ David, action ou vérité?” David choisit action. Maxime lui demande d’embrasser l’endroit qu’il préfère chez moi. David fait un pas vers moi, et me fait un bisou sur la joue. Sur le moment, je ne sais pas trop quoi penser, me disant qu’il est prudent ou bien qu’il aime mon visage, mais ma réflexion est vite coupée par Maxime qui me dit à nouveau “action ou action” . Je réponds action. Je dois masser le visage de David… Sans les mains. Après quelques secondes de réflexion, je fais un genre de massage avec les avants-bras, Maxime rigole en disant que je suis une petite joueuse. Maxime lance à David “vérité ou vérité” ? David répond “ bah vérité si je n’ai pas le choix”. Silence. Puis la question tombe. “ David, est ce que tu aimerais voir Marine jouir ce soir? “ Réponse: si elle est d’accord pourquoi pas ? Je suis un peu mal à l’aise et dit à Maxime en riant “ben heureusement que tu me demandes mon avis”. 

Maxime m’attire vers lui, il se recule pour que je vienne m’asseoir entre ses cuisses, lui derrière, il prend mes bras, me les pose sur les jambes, et la seconde d’après, il me caresse les seins en pleine main, d’un signe de sa main droite, me fait écarter les jambes, une main allant directement vers mon sexe. Olivier qui lâche un “vous êtes sérieux???” provoque un fou rire. Peu après, un homme rentre, et vient se mettre juste à notre gauche, je me sens un peu bloquée, et retire la main de Maxime, en lui disant à l’oreille “pas ici”. Il me répond “dans une alcôve ? », je lui réponds ok. On se lève tous et on se dirige vers la douche. 

A la recherche d’une alcôve 

Dès que l’inconnu est rentré dans le Hammam, j’ai eu un petit blocage direct qui a ramené ma libido à zéro. Je me sentais dégoûtée de cet état que je ne pouvais pas maîtriser, j’adorais cette situation. L’excitation à l’idée de prendre du plaisir sous les mains de Maxime à proximité de David et Olivier m’excitait, sans savoir si j’aurais été capable de jouir, car je l’avoue, il y avait autant de stress que d’excitation. Le changement de température soudain, le fait de me mettre sous une douche qui paraissait tiède, avec juste Maxime qui tape la conversation aux deux autres comme si de rien n’était. Remettre mon string rapidement alors que plusieurs paires d’yeux mataient mon cul depuis le jacuzzi… Un enchaînement de moments étranges. Petite anecdote amusante, le panier à serviettes était un gigantesque Phallus dans lequel on jetait les serviettes humides, qui devaient atterrir dans un genre de buanderie bien plus bas. Maxime me prend par la main, et me demande si on y va, je lui dis que oui, sans savoir ce qui peut vraiment se passer après, j’étais restée sur l’idée que Maxime allait me caresser devant les deux autres. Le connaissant, je le savais capable de me faire l’amour devant eux, j’avoue que j’y étais prête, je sais que Maxime avait beaucoup d’expérience, et je n’avais qu’à me laisser guider. 

J’avais tout de suite pensé à la pièce aux miroirs pour aller à 4, mais une fois devant, je me suis dit “non, je ne veux pas” Une femme était allongée sur le matelas, un autre couché sur le ventre, en train la lécher, un autre sur les genoux en train de caresser son sexe sur sa bouche à elle. Et avec ça, une nuée de mecs, debouts, ou assis, dont certains se branlaient sans souci. Olivier lui avait les yeux presque écarquillés, ça m’a fait sourire. Une petite main au cul avec un regard étrange d’un type, pas en arrière, cette main-là ne me plaisait pas. 

Maxime dit qu’il faut un endroit fermé sinon, on va se faire emmerder tout le temps. 

On a fait le tour du club, et on second étage, Maxime a trouvé un endroit avec une porte, David rentre, je suis, puis Olivier nous dit, bon “à tout à l’heure” . Petit moment de malaise, ou je ne comprends pas pourquoi il veut partir, puis la seconde d’après, je me projette dans cette petite pièce finalement dédiée au sexe… Maxime dit qu’il va aux toilettes, il invite Olivier à le suivre. Maxime referme la porte, la réouvre en passant la tête et dit “commencez sans moi, on arrive”. 

Ma première alcôve avec un inconnu

Là je me sens comme une petite fille perdue, David me demande “il voulait dire quoi par commencez sans moi” Je lui répond, il parlait de sexe. Il me demande ce que j’en pense, je lui réponds que je ne sais pas. Je n’ose pas trop le regarder, mais je sais qu’il va se passer quelque chose de sensuel, voire peut être sexuel. J’en ai envie, je le sais, mais sans vraiment me projeter. David me demande si c’est dans une pièce comme celle-ci que j’ai eu mon massage avec Tic et Tac. Je me fais la réflexion qu’il connait bien mon blog et par conséquent ma sexualité. L’idée me rassure fortement, par contre je me demande ce que lui aime. Et le stress monte.  Je lui explique que l’endroit était complètement différent, mais que les alcôves fermées sont souvent pour les personnes qui veulent s’amuser sans trop être vus. Il me dit que Maxime est vraiment génial, qu’en me lisant, la différence d’âge l’avait choqué, et qu’il ne l’imaginait pas du tout comme ça. Il va falloir que je relise mon blog pour voir comment je parle de Maxime en général, et l’image que je renvoie de lui. 

Je m’allonge, sur le côté, pour être un peu plus à l’aise, il m’imite. J’attendais qu’il fasse le pas de poser une main sur moi, ou quelque chose du style pour “démarrer” mais on ne fait que parler. Il me demande si moi je suis ok pour que ça dérape. Je lui réponds que si je n’étais pas ok, je ne serais pas là. Il me demande si j’ai envie de lui, ça me met mal à l’aise, je ne veux pas passer pour une fille facile. Je lui demande si lui il a envie de moi, il me répond que je suis comme un fantasme pour lui. J’ai senti mes joues chauffer, j’étais flattée, et rassurée sur le fait qu’il allait bien se passer quelque chose. 

Et … je n’ose pas faire le premier pas

Les minutes passent, mais rien ne se passe, je n’ose pas me rapprocher, je ne sais pas comment envoyer le signal pour que “ ça commence”. Maxime revient avec Olivier, et dit en riant, et alors vous deux, on fait les timides ? Je ne dis rien, David répond, non , on vous attendait. Maxime dépose une poignée de préservatifs, sur le matelas. Il nous dit que Olivier va surveiller que tout se passe bien. Je saurai plus tard qu’ils ont discuté, que Olivier ne voulait pas lui manquer de respect en “nous regardant”, il a dû le rassurer, en lui disant qu’il devait profiter de chaque moment, car ça ne se représentera peut-être pas. 

Maxime enlève son caleçon et son polo, les mets dans le coin, près d’Olivier assis, qui me regarde, je suis dos à lui, face à David.
Maxime vient s’allonger derrière moi, je commence à me retourner mais il cale sa main sur mon bassin pour que je reste dans cette position. Il commence à m’embrasser dans le cou, il va directement à l’endroit qui me fait décoller, je ne m’attendais pas à  ça. C’est direct, clair, il met un sérieux coup d’accélérateur. Je ne dis rien, je ferme les yeux. Maxime dit à David qu’il peut se mettre à l’aise. Il enlève le dessus mais garde son caleçon. Maxime me caresse les cuisses, remonte vers les hanches, les seins. Il est collé à moi, je sais qu’il fait tout pour m’exciter et ça marche. Je regarde David dans les yeux, je souris, il passe sa main sur la mienne, une petite caresse toute tendre. Voilà, il a fait le premier pas !! Au moment où il ramène sa main vers lui, je la rattrape et lui fait comprendre qu’il peut me toucher. 

Maxime lui est dans son monde, il est focalisé sur moi, avec sa main, il décalle ma janbe droite pour laisser une ouverture vers mon sexe, il ne perds pas de temps, mon clito est gonflé. 

Une fois de plus, rien ne se passe comme je l’avais projeté

Un peu comme dans les films porno, je pensais que ça allait démarrer directement par fellation, caresses, et hop pénétration. J’avais déjà projeté ça dans ma tête en quelques secondes, j’allais me retourner, sucer Maxime et laisser David venir vers moi. Pas du tout. 

Maxime faisait en sorte que je reste allongée contre David, il avait sa main qui me caressait la main, puis le bras… Maxime venait d’entrer un doigt en moi, ce qui m’a donné un frisson dans tout le corps. Je pose ma tête de ¾ sur le matelas, ferme les yeux, j’essaie de faire comprendre à David d’un geste maladroit de se rapprocher, puis, il s’approche… il m’embrasse sur la bouche, doucement tendrement. Pleine panique. Je passe ma main derrière sa tête pour plus le guider vers mon cou, voir en dessous, mais il reste sur mes lèvres que j’entrouvre peu avant de m’embrasser en pleine bouche. Je me laisse faire, là, en même de décoller, ma petite voix intérieure me dit “merde je vais devoir régler ça avec Maxime après” En même temps, je me dis qu’on a pas eu du tout l’occasion de parler de limites, qu’est ce qu’il accepte qu’un autre me fasse… pénétration ça oui, suçer aussi, on en avait déjà parlé, mais embrasser, je ne savais pas du tout que ça pouvait se passer comme ça

Tendresse, érotisme et caresses douces…

Tout allait lentement, mais mon cerveau était inondé par un flux de pensées. Maxime rentrait un second doigt, le string toujours écarté. En général il faut plus de temps pour arriver à ce stade, mais paradoxalement tout se passe au ralenti… Il ressort ses doigts pour venir me caresser le corps, revient toucher mon clito et ainsi de suite. Mon corps n’est que plaisir, mais mon esprit est à contresens des films de cul HHF que j’ai vus en masse. 

Maxime me tire vers lui, je suis complètement sur le dos, on se regarde, il me sourit, David est sur mon cou, je lui caresse la tête. Ok, Maxime ne semble pas fâché. Je suis sur le dos, Maxime met sa main entre mes cuisses et en repousse une, je les écarte, il m’embrasse.. Je prends son sexe avec ma main droite, à moitié dur, je commence à le masturber, je pousse sa tête sur mon sein pour qu’il m’embrasse le têton, David fait la même chose… Je ne vous raconte pas l’effet que ça fait … deux bouches sur mes seins… mon taux d’humidité a décollé, chacune de mes mains derrière leur tête…deux mains qui me caressent le ventre, les cuisses… Avec la vue dégagée, je vois Olivier dans le coin, la main dans le caleçon, je me sens transportée. Le rythme est lent, c’est très calme, mais j’ai des frissons immédiats quand David me mordille le téton, Je laisse échapper un “ho oui ça j’adore” en accentuant la pression sur la tête de David qui mordille un peu plus. 

Maxime descend, doucement, je reconnais ses bisous rapides à moitié finis sur le ventre, j’écarte les cuisses pour qu’il puisse venir y mettre la tête, juste après avoir enlevé mon string. Les premiers coups de langue sont presque une souffrance tellement mon corps est en manque, je passe mes griffes sur le dos de David qui a mis sa main sur mon sein droit abandonné par Maxime, ses doigts jouent avec mon piercing. Ma main droite caresse la tête de Maxime, je dégage mon bras gauche de David pour aller toucher son sexe, il se décale un peu, mais j’ai la main gauche qui arrive juste en haut de son caleçon sans pouvoir entrer dedans. J’arrive toutefois à toucher son sexe par à coups. Je lui dis doucement “remonte un peu” Il ne comprend pas super bien, je répète remonte, ne sachant pas trop comment lui dire que je voulais le branler. Il se met sur les genoux. Ca ne m’arrange pas vraiment, c’est pas pratique, je tire sur son caleçon et chutotant un timide “enlève-le” Je sens le rythme de Maxime changer, il a levé les yeux pour voir ce qui se passait, je cligne des yeux, pour essayer d’avoir un accord implicite, que je n’arrive pas à avoir. 

Les choses sérieuses commencent

Un cuni me donne un plaisir rapide et immédiat mais me donne surtout envie de plus, mais sans jouir. Une fois ou deux, je me suis sentie sur la piste de l’orgasme, et j’ai tenté de bloquer ça, mentalement, puis en me décalant pour être au milieu de la petite pièce en faisant bouger les deux mecs. J’ai découvert le sexe de David, que j’ai pris dans la main, elle était vers le bas, super gonflée, mais pas très dure. Je me suis demandé s’il était en érection… J’ai eu la réponse quelques minutes plus tard. Il se penche vers moi pour m’embrasser langoureusement et j’en profite pour, avec la main gauche, lui toucher sa fesse droite, je fais deux petits mouvements clairs qu’il font qu’il décolle ses fesses des mollets. Je passe la main sur ses fesses, repasse par le ventre, il se relève un peu et … je commence à le branler. Maxime me rentre deux doigts se relève pose son sexe à l’entrée de mon vagin et rentre. Je tire un peux David vers moi, il se penche aussi, je passe un coup de langue sur son gland, le regarde, je prends mon chouchou à mon poignet pour me faire une queue, et suce David, qui moins d’une minute plus tard avait le sexe super raide. Un sexe dur comme du béton et énorme. Le genre de taille que je n’aime pas, qui me fait peur, mais je me dis tant pis… même s’il ne rentre pas tout, j’ai envie de lui… Maxime faisait de lents vas-et-viens. Puis je dis à David “elle est super grande” Maxime dit “ha oui mon coeur, celle là tu vas la sentir “ 

Et c’est ce que je vous raconterai lors de la fin du prochain article.

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Labat
    27 février 2022 at 18h46

    Super vivement la suite 😉

  • Reply
    Totopatator
    28 février 2022 at 22h36

    C’est toujours aussi bien conté cette soirée s’annonce passionnante

  • Reply
    Bruno
    1 mars 2022 at 15h02

    Wahou je suis en érection les détails son parfait

Leave a Reply