Mon Quotidien

L’automne arrive à grands pas…

19 octobre 2021

C’est la période de l’année que j’aime le moins, j’ai tendance à me renfermer sur moi même. 

Les vacances avec Maxime me semblent terriblement loin. Le labo a déménagé, mais pas avec toute l’équipe, et franchement pour le moment c’est le bordel, j’ai l’impression de bosser deux fois plus. Matériel livré en retard, soucis informatiques, analyses à refaire… C’est le bordel, j’espère que ça va vite se régler. 

J’ai pris des cours de marketing, j’y pensais depuis plusieurs mois, je me suis lancée. Et franchement, ça chamboule pas mal ma vie pour le moment. En plus, il fait gris, il fait froid, la période n’est pas simple, je me sens fatiguée.

Des week- ends épuisants.

Les jours de semaine sont assez hard, j’étudie tous les soirs, et chaque fois que le week end arrive, je me dis : Génial je vais pouvoir me reposer. Ben nan, lessives, courses, et un tas de choses de la vie de tous les jours qui font perdre un temps dingue. Presque trois heures à attendre que l’entretien de la voiture soit terminé, c’est juste l’horreur !

Je n’ai plus vu Adrien depuis plus de deux semaines, il semblerait que ma libido et mon planning se font gravement la gueule. Maxime est plus présent que je n’avais imaginé il y a quelques semaines, c’est à la fois super rassurant sur la solidité de notre relation, mais ce n’est pas super reposant. Mes parents râlent un peu car pour eux, je suis distante, alors que je suis juste un peu noyée.

petite-fille-sage-anonyme

Mon site, mes réseaux sociaux, ma vie de petite fille sage anonyme. 

Vous l’aurez remarqué, je suis un peu moins sur les réseaux sociaux pour le moment.

J’ai décidé de ne pas faire mon compte Mym, c’est déjà une pression que je m’enlève, je ralentis Tik Tok, je réponds à un peu moins de message ou moins rapidement qu’avant.

Le but est de passer maximum une heure dessus par jour. J’ai installé sur mon téléphone cette limite d’une heure par jour. Et dès que j’arrive au temps max… ça s’arrête. 

C’est assez frustrant, mais quelque part ça m’oblige à avoir un peu moins de conversations avec pas mal de personnes, mais j’essaie de faire en sorte qu’elles soient plus qualitatives. J’essaie un peu de temps en temps d’accorder du temps à mon site, mais techniquement il y a des choses que je ne sais pas faire, du coup, je vais changer de thème et Chacha va me faciliter un peu la vie.

Ma vie sexuelle ces deux dernières semaines

C’est comme ma vie sociale, je pense que jusqu’à hier soir, j’étais dans un déni de sexualité ou l’oubli. Maxime heureusement n’est pas dans ce cas, et le week-end, il prend l’initiative. J’aime bien, ça me change ! Je viens d’envoyer un message à Adrien pour demander s’il était dispo une petite demi-heure ce soir. Le message non lu veut dire qu’il est avec sa copine. Et finalement tant mieux, je rêve de me coucher à 20 heures et de rattraper mon sommeil. Mes deux jouets étaient déchargés, et j’avais même la flemme de chercher les chargeurs, c’est dire mon degré de flemme !

vie-sexuelle-ces-dernieres-semaines

Un Week end complet sans réseaux sociaux

Chacha m’a proposé qu’on passe le Week-end à deux chez ses parents qui sont en vacances. Rien que l’idée de perdre plusieurs heures sur la route, là aussi j’avais la flemme, mais à coup d’arguments et de chantage, j’ai cédé. On prend ma voiture elle conduit à l’aller et au retour. 

week-end-sans-reseaux-sociaux

J’étais sur la route de l’aller, en train de répondre à un tas de messages en retard, lui expliquant que je me sentais coupable de ne pas être plus disponible pour les autres. Sans me prévenir, elle me prend le téléphone des mains et le balance à l’arrière de la voiture et décrète 48 heures sans réseaux sociaux. Bien sûr, j’ai triché un peu, j’avais besoin de recevoir et d’envoyer des messages à Maxime. Et puis whatsapp n’est pas vraiment un réseau social.

Début de week-end digne d’une mamy  

Si vous me suivez de façon régulière, vous connaissez la réponse. Vendredi, on sort boire un verre, on rentre assez tôt. Avec un énorme pot de glace. Non seulement je peine à perdre les 3 kilos pris en vacances, et en plus j’aggrave mon cas. “Soirée” Netflix, ou j’ai vu un épisode et demi de Lucifer avant de sombrer. 

Grasse mat le samedi ! 10 heures ! Charlotte me propose plusieurs plans de balade, il fait un peu dégueu dehors, et j’ai la flemme. Elle me propose une séance photo, je dis oui pour lui faire plaisir. Et finalement même pour ça j’ai la flemme. Et mon petit bidou me dérange au plus haut point.

plan-3-avec-chacha-marine-mc

Le samedi complètement WTF !  

La mauvaise foi de Chacha qui consiste à dire que Tinder n’est pas un réseau social, mais une bouée de sauvetage pour deux pauvres filles toutes seules face à l’ennui m’a bien fait sourire. Bref après midi Tinder, au début, j’étais pas trop dedans,puis je me suis amusée à voir Chacha faire le tri aussi rigoureusement que je choisis mes fruits au supermarché.

Elle en a allumé plus d’un, été assez directe avec les “lovers” les morts de faims. C’est assez binaire avec Charlotte. Il est cool ou pas cool. On en trouve un super génial, super drôle, on discute avec lui trois heures. Chacha me dit qu’on pourrait l’inviter à la maison le soir, s’amuser un peu. Sans y croire une seconde, je lui dis pourquoi pas ? Je la vois s’illuminer, on fait le check de nos vêtements et sous vêtements, on est tops ! 

Pour ma part C’était de la chance, j’ai pris ce qui me restait, ma lingerie traditionnelle étant dans le panier à linge, j’ai pris des trucs à la va vite, dépareillés, mais pas choquants.

On fait la proposition au mec, Chacha envoie une photo de moi… ça match. 

On fixe 21 heures, on va acheter du vin, on se prépare. On se donne rendez-vous pas loin de la maison pour ne pas donner l’adresse ( je prends note du tips ! ). On se prépare, en élaborant plusieurs possibilités, dont la plus probable était un plan à 3. J’envoie un message à Maxime pour le prévenir.

Il est un peu inquiet, mais me dit de m’amuser et de garder à proximité la bombe au poivre qu’il m’a donnée. Chacha est super excitée, épilation minutieuse, mais on a pas arrêté de rire, tout le poids du monde que j’avais sur les épaules a subitement disparu. 20h30. Le mec envoie par message “ on est là “ . On ? Bah oui, il est venu avec un super pote, et comme on est deux, il s’est dit que…

Là on se regarde comme deux connes, le rouge à lèvres à moitié sec, pimpées de ouf. Silence. Chacha me dit qu’est ce qu’on fait ? Je lui réponds que déjà la situation était un peu stressante pour moi, là je ne suis pas du tout à l’aise. Je la vois réfléchir, à ce moment-là, j’ai plus envie du tout. Et c’est en disant “sale con” qu’elle l’a bloqué sans répondre. 

Mais ça ne s’est pas arrêté là …

On débouchonne la bouteille de vin blanc, Chacha refait une recherche sur Tinder, mais je suis franchement refroidie. Je suis à la fois soulagée et super déçue… Combien de fois, je suis passée à côté d’un plan à 3 ces derniers mois. Pour une fois que je ne m’étais pas dégonflée… Chacha propose d’aller boire un verre, j’ai la flemme. Puis on se met à parler de mon site, des éléments que j’aimerais bien changer. 

Puis en regardant le site elle me dit “ club libertin, partie 1,2 et 3” ça fait pas top comme présentation. Puis le diable est passé dans son cerveau.

samedi-completement-wtf-avec-chacha

Et si on trouvait un club pour ce soir, j’aimerais voir à quoi ça ressemble. J’ai pas trop réfléchi, je lui ai dit, tu trouves le club, tu appelles pour voir comment ça se passe, et je te préviens, moi je fais rien. Elle me dit : non juste boire un verre et visiter, promis ! 

A 22 heures 15, on prenait la route pour aller au club, je vous raconte ça rapidement…

Dimanche de morte vivante

Le dimanche matin, je me suis levée crevée, on a cherché un autre agencement pour le blog, mais avec la tête dans le cul, j’avais vraiment du mal… Chacha a sorti pas mal d’idées sympas, elle a déjà commencé, je dois trouver plus de photos à mettre, ce sera cette semaine je pense. 

Sinon pour le retour on a discuté de la soirée de la veille, un peu de boulot, de mec, et je me suis endormie. Le temps de rentrer, j’écris la moitié de l’article, et je file au lit. Flemme de publier maintenant, ce sera lundi.

Only registered users can comment.

  1. Merci de continuer à écrire malgré tout 😘 Je note quand même que la Marine aventureuse n’est jamais loin😉

  2. Waouh! Quelle découverte !
    Je viens de découvrir ton blog, ton univers, ta vie partagée en somme, j’en suis chamboulé (c’est excessif ça, chamboulé ?). En tout cas, c’est exactement ce que je cherchais.
    Outre le côté sexy (non négligeable), tu nous embarques dans des histoires haletantes, excitantes, et parfois troublantes tellement tu nous fais entrer dans ton intimité (sans aucun sous-entendu hein ^^).
    J’ai dévoré une bonne partie de tes articles sans pause, c’est terriblement érotique, terriblement sensuel, sincère. A l’image des photos que tu partages, tout est dans la délicatesse, loin de la vulgarité. Bref, j’adore ! Je suis un nouveau fan, un de plus, tellement je comprends que tes récits attirent et captivent.
    Merci donc de te livrer ainsi, c’est touchant aussi de voir que tout n’est pas rose, pour cela, je te souhaites le meilleur.
    J’aimerais pouvoir échanger, discuter par écrit, mais au milieu de toutes les sollicitations que tu dois avoir, je suis un poisson en plus dans l’océan de compliment (Et hop, un peu de poésie de comptoir, et de victimisation, malin, non ? 😉
    Quoi qu’il en soit, tu as gagné un lecteur ! Bonne continuation

    1. Hello, merci pour ton message ! C’est le genre de retour qui m’encourage à continuer ce blog, et qui plus est me donne envie de partager les aventures ( les bonnes comme les moins bonnes) Dans l’eau il y a toujours des poissons plus remarquables que d’autres… et ce n’est pas une question de taille !
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *