caudaulisme-mix-entre-voyeurisme-exhibitionnisme
Libertinage

Le candaulisme, un mix entre le voyeurisme et l’exhibition ?

8 septembre 2021

Mon évolution personnelle de ces derniers mois, me mène vers des chemins que je n’aurais jamais imaginé. Le libertinage est un mot que je trouve maintenant beaucoup trop généraliste, et avec le temps, l’envie d’affiner et d’en comprendre les différents aspects fait son chemin.

Après mon petit accident en montagne, mes différents projets (séance photo, sauna libertin, rencontre…) sont tombés à l’eau. Avec la douleur et la difficulté de me mouvoir, j’avais un peu la libido en berne. Ça fait maintenant quelques jours que je remarche presque normalement, avec un soutien au niveau de la cheville, mais je pense avoir définitivement rangé les béquilles. Vendredi était mon dernier jour de télétravail, et heureusement, je commençais sérieusement à déprimer.

Samedi matin, Maxime m’appelle pour me dire qu’il peut passer et me consacrer deux petites heures. Il n’était absolument pas prévu qu’il vienne dans la région ce week-end, et ça tombe bien, j’avais super envie de tendresse, besoin de lui. 

La rentrée scolaire 

“Bonne rentrée” a été le terme que j’ai le plus lu cette semaine. Comme si le monde s’était arrêté en Août. Mes vacances à moi étaient bien loin. Juste après avoir raccroché, je saute de mon lit, file sous la douche. Avant d’apercevoir mon petit rasoir rose, je n’avais pas du tout pensé au sexe, c’est en l’utilisant qu’une idée m’est venue. La veille, ou le jour d’avant, j’ai vu passer deux photos de nanas habillées en écolière, avec une petite jupe à carreaux qui arrivait au milieu des fesses, j’avais trouvé ça chaud.

Bien que je ne sois pas vraiment fan de “déguisements” (je me vois mal me déguiser en infirmière ou hôtesse de l’air… quoi qu’hôtesse de l’air… ^^). Bref dans la douche, l’idée de mettre ma jupe à carreau et mon chemisier blanc pour accueuillir Maxime a réveillé ma libido comme un tsunami

Il est arrivé vers 11 heures, le temps de me faire mille films, je tournais en rond. 

Le premier round

Une fois arrivé, je lui sers un café après un énorme câlin plein de tendresse, il m’avait vraiment manqué, j’adore sa façon de me serrer fort dans ses bras, comme si j’étais la personne la plus importante au monde. Ma libido a fortement chuté pendant le premier quart d’heure. 

Puis dans le canapé de bisous à petits gestes tendres, il finit par me dire qu’il adore ma tenue. Sous mon chemisier blanc, j’avais pris soin de mettre un soutien gorge noir qui contrastait bien avec ma chemise bien ouverte, mon string noir assorti. J’étais pieds nus. Il faudra que je m’achète un jour les grandes chaussettes blanches et les petites chaussures noires pour aller au fond des choses.

De fil en aiguille, je me retrouve assise sur lui, il me caresse les fesses, je l’embrasse, il dégrafe ma jupe, déboutonne mon chemisier puis les choses sérieuses ont commencé. Une fois à moitié déshabillé, après l’avoir caressé au dessus du pantalon, je me suis ruée sur son sexe comme une affamée.

Explosion de libido chez moi. Je remarque que prendre un sexe en bouche déclenche chez moi une réaction en chaine d’envies, je n’avais jamais connu ça dans mon premier couple. Après un cuni qui m’a fait jouir en moins d’une minute et quelques positions inconfortables, il jouit en moi, allongé sur moi, son souffle chaud contre mon cou humidifié par sa langue. On reste allongés un bon moment dans le canapé, à discuter de notre sexualité, de nos envies, et il me dit qu’il adorerait un jour m’emmener en club libertin dans cette tenue et me voir attirer d’autres mecs, rendus fous par le fantasme de l’étudiante. Car oui, le fantasme de l’étudiante n’est visiblement pas un mythe, mais il serait intéressant de comprendre pourquoi. 

Maxime avait déjà évoqué que me voir avec un autre, l’exciterait fort, du coup, j’ai rebondi sur ça pour en savoir plus. Cela s’appelle du candaulisme, une pratique libertine que j’ai déjà abordé avec certaines bonnes connaissances que j’ai sur instagram. Après ma réflexion sur le voyeurisme et l’exhibition, j’avais envie de m’attarder un peu sur le sujet. 

Le Candaulisme serait un jeu de voyeurisme et d’exhibition au sein d’un couple ? 

Mais si j’en crois la définition de Wikipédia, cela va au delà car, certains acceptent que l’autre aie des rapports sans être présent, et c’est donc sur Wiki que j’ai découvert la notion de compersion : le fait de se réjouir du bonheur sexuel de son/sa partenaire. Mais dans les conversations que j’ai eues, c’était exclusivement les hommes qui aimaient “partager” ou “offrir” leur compagne. Mais le candaulisme version féminine ? Imaginer Maxime avec une autre ne m’excite pas particulièrement, ça aurait même tendance à me mettre sur la défensive un peu comme si j’allais rentrer dans une compétition de performances avec l’autre nana. J’ai ressenti un peu ça lorsque Chacha a fait une gorge profonde à Lucas. Je sais très bien que c’est une pratique que je n’aimerai jamais, d’où la comparaison naturelle. 

Un peu comme les hommes qui font des compétitions de zizi, ça leur ferait quoi de voir un autre avec un plus gros machin ou plus beau ou plus…. je ne sais quoi donner du plaisir à sa nana?

candaulisme-petite-fille-sage

Second Round

Le samedi soir, Chacha m’avait proposé d’aller boire un verre et aller au ciné, je n’étais pas chaude du tout. Bien que j’avais envie de bouger, le film qu’ils allaient voir ne me tentait pas du tout. En plus mercredi dernier, on était allées voir le concert de Thérapie Taxi, le VRAI cadeau d’anniversaire que j’ai offert à Chacha, bref j’avais la flemme. 

Puis en rangeant ma jupette dans la garde robe, une idée a jailli, et au même moment, ma libido est montée de façon incontrôlée, comme une balle magique lancée très fort qui rebondit partout. J’avais cette sensation dans mon corps.

L’idée d’aller au cinéma en écolière et de chauffer Lucas sous les yeux de Charlotte m’a littéralement incendiée. Le candaulisme, version féminine. Lucas, au cinéma, assis entre nous deux au ciné, et moi en train de le caresser sous les yeux de Charlotte. C’est généralement elle qui m’emmène malgré moi, toujours dans des plans compliqués. Là, je me sentais vraiment espiègle de faire ça de moi-même, sans la prévenir elle. Quelque chose qu’elle n’a pas mis en place. Je n’ai jamais touché un mec dans une salle de ciné, j’ai une copine qui l’a un jour fait à son copain et c’était chaud. Je ne me voyais pas faire éjaculer Lucas dans une salle de cinéma, pas très pratique, et prévoir le mouchoir pour la fin n’est pas glamour. J’avais en tête, un genre de plan b, à voir comment allait se dérouler la soirée.

Maxime et Chacha viennent me chercher en début d’après midi, ma tenue avait un peu changé, ma jupette, chemisier blanc sans soutif, string et bas, le tout avec mes grandes bottes. J’avais pris une veste longue pour cacher un peu tout ça. Chacha n’a pas manqué de me faire une réflexion quant à ma tenue quand je suis montée dans la voiture, je n’ai pas manqué de lui faire remarquer que sa jupe à ras du cul faisait bien plus “chaudasse”.

Musique à fond, un accident nous a fait perdre pas mal de temps sur la route, ce qui excluait le petit verre avant. Je décide d’envoyer un message à Charlotte par Whattsap : “ce soir, laisse-moi faire”. Bien sûr sa discrétion légendaire a fait qu’elle s’est retournée brusquement en haussant les épaules et m’interrogeant du regard. Elle me renvoie des “????”, ce à quoi je réponds “tu veux jouer ? “ Réponse “ça dépend à quoi”.

Situation amusante, quand c’est elle qui monte des plans abracadabrants, tout passe crème, mais quand c’est moi, ça a tendance à l’énerver, car elle veut vraiment tout savoir. Ha j’ai même eu droit à un “putain t’es relou” Bref, arrivés à la salle, je demande pour aller sur un côté de mur ou il n’y a personne. Charlotte aime bien être au milieu, j’insiste un peu et finalement Lucas se dirige au bout d’une rangée vide, se met sur le siège contre le mur, Chacha juste à côté de lui, et moi juste à côté de Charlotte.

Le plan tombait à l’eau. Je me suis finalement mise dans le film, et j’ai passé un bon moment, même si voir Hugh Jackman dans un autre rôle que Wolverine est assez étrange au début. Dans les 20 dernières minutes, je me mets à réfléchir à comment “jouer” sur le retour, et quelques idées naissent.

Puis la libido remonte en flèche, l’horreur, le souci est que je me sens toute seule dans mon trip. Chacha a sa tête sur l’épaule de Lucas, ils se sont tenus la main pendant tout le film, bref, “des petite moments tous tendres” qui me font plaisir à voir. Chacha semble toute heureuse, à ce moment-là je me dis quand même qu’elle devrait quitter Flavien, qui ne la rendra jamais heureuse… 

Mais tout ça ne change rien, les hormones explosent de partout, je suis excitée. 

Puis en voyant la main posée sagement sur le genou de Chacha, sans réfléchir, je me lance, je pose la main gauche sur sa cuisse à elle. Elle relève la tête de l’épaule de Lucas, se redresse et regarde de mon côté l’air de dire “qu’est ce que tu fous?“.

J’ai les yeux rivés sur l’écran, je continue comme si de rien n’était. Je vais chercher la main de Lucas, un peu plus loin, lui caresse un peu, la prend doucement et lui montre le mouvement pour caresser la cuisse de Charlotte. Du coin de l’œil, je vois qu’ils se regardent, sans capter les expressions, mais Lucas s’est un peu avancé pour regarder.

Je caresse la cuisse de Charlotte jusqu’à remonter sous sa jupe, je croise la main de Lucas plusieurs fois, la caresse, et le guide jusqu’à sa petite culotte à elle. Chacha serre un peu les cuisses, regarde un peu autour d’elle, mais du revers de la main, je fais pression pour les écarter, Lucas a compris, le petit massage au dessus de la culotte a commencé à lui toucher le sexe. J’avais la main posée sur celle de Lucas qui suivait le mouvement.

J’ai cru à un moment que Charlotte allait jouir, et au moment du générique, je me penche juste devant Chacha, je regarde Lucas, et passe doucement la langue sur les lèvres de Chacha. J’en ai profité pour regarder ou était la main gauche de Charlotte, espérant qu’elle avait un peu tripoté Lucas, mais malheureusement non.

Charlotte, qui avait les joues toutes roses, nous regarde l’un et puis l’autre, en disant, qu’on abusait. Elle prenait un air faussement fâché, j’ai su le lendemain qu’elle avait été frustrée toute la soirée. Ils devaient me reconduire chez moi, puis aller passer la soirée chez un couple d’amis de Lucas. A la sortie du cinéma, je prends Lucas par la main, comme si nous étions en couple.

Chacha et Lucas ne se tiennent jamais la main en public, de peur d’être vus, du coup, j’en ai profité pour faire la petite amie collante. Lucas jouait le jeu en voyant la mine un peu dépitée de Charlotte. Arrivée à la voiture, je dis à l’oreille de Charlotte “monte derrière” et à ma surprise, les yeux écarquillés, elle est montée à l’arrière sans demander pourquoi. J’espérais à ce moment-là qu’elle avait compris. En réalité, elle m’a avoué croire que j’avais perdu la boule. J’allume mon téléphone pour regarder mes messages, puis en voyant le nom d’Adrien, j’ai envoyé un message clair “j’ai envie de baiser”.

Le temps de poser le téléphone dans mon sac, de mettre ma ceinture de sécurité, je déboutonne mon chemisier, pendant que Charlotte donnait ses interprétations sur le film. 

J’écarte les deux pans de ma chemise, j’ai la poitrine visible, je me retourne sur Charlotte pour trouver un sourire ou un regard approbateur. ( hé bien rien de tout ça ! ) Lucas me regarde complètement surpris, puis je lui demande “ tu t’es déjà fait sucer en conduisant” ? 

Il me répond “ heuuu non” Je regarde Charlotte, une fois de plus, qui reste muette. Je lui demande “je peux sucer ton mec” ? Le temps qu’elle comprenne que j’étais vraiment sérieuse, elle me répond “ maintenant que tu lui as dit, va jusqu’au bout” Le jean de Lucas était fort épais.

Difficile de le caresser au dessus, je défais sa ceinture avec difficulté je finis par lui demander de baisser un peu son pantalon. Essayez de faire ça en conduisant les mecs, c’est du sport ! Je fais passer la partie de ceinture de sécurité qui me tient la poitrine derrière le dos pour pouvoir être libre dans mes mouvements, je prends le sexe de Lucas complètement en bouche, jusqu’à ce qu’il grossisse suffisament pour le branler et faire des mouvements de succsion.

Il finit par prendre le chemin d’un zoning et stationne la voiture, il laisse la voiture tourner avec la musique. Like a virgin de Madonna, ça m’a fait sourire intérieurement. Lucas a reculé le siège de la voiture et a accompagné les mouvements de ma tête. Quelques courtes minutes plus tard, je sens un peu de liquide dans ma bouche, je ne me vois pas avaler, ni en mettre sur lui, ils allaient déjà arriver en retard à leur soirée.

Et je voulais qu’il éjacule. Je me relève, regarde Chacha qui secouait la main dans sa culotte (le bruit que j’entendais ne faisait aucun doute). Je regarde vite à l’extérieur, je lui propose de sortir, du côté caché de la voiture, je me mets accroupie, reprends ma fellation en accélérant les mouvements de la main, je fais glisser la chemise sur mes épaules, regarde Charlotte, qui était dos Lucas. Quand j’ai senti le premier jet dans ma bouche, je me suis retirée, pour qu’il jouisse sur mes seins. Enfin, sur mes seins, ma chemise, mes bas et mes bottes je veux dire. 

Après avoir épuisé deux mouchoirs et les masques que nous avions tous pour m’essuyer, je reprends ma place à l’arrière. Charlotte embrasse Lucas, demande s’il a aimé. Bon, il semblait à peine atterrir et il était encore hébété. La voix de Chacha était toute douce. Puis… THE question “ Elle suce mieux que moi Marine ?” La réponse de Lucas qui consistait à une succession de bafouilles, puis Chacha éclate de rire en lui disant qu’elle le taquinait. 

Il nous a dit qu’on était de sacrées coquines, il pensait qu’on avait monté le coup avec Chacha. Elle lui répond que c’est moi qui avait eu l’idée, puis en me regardant droit dans les yeux, il lui dit, “elle aurait préféré une bonne baise bien hard, mais ce soir ce n’était pas possible”. Ca, c’est ce qu’on appelle le retour de bâton, ça m’ a mis super mal à l’aise. 

Dernier Round

Je reprends mon téléphone, ou mon “j’ai envie de baiser” envoyé à Adrien est resté sur un “vu” . Je suis méga frustrée, et du coup un peu énervée. Je mets un autre message “je parlais de ce soir, pas dans 6 semaines hein”. Je me suis forcée à mettre des émoticônes de bonhommes qui pleurent de rire, histoire que ça passe mieux. 

Une fois arrivée à l’appartement, et souhaité une belle soirée aux amoureux. J’ai eu la réponse d’Adrien “ce soir, c’est difficile, je suis en soirée”. Le temps de jeter mon téléphone sur le lit, me défaire de mes vêtements, ma chemise, un peu collée à la peau, me rappelle que j’aurais au moins prendre un t-shirt de rechange.

second-round-candaulisme-petitefillesage

 Je file sous la douche, et je dois vous avouer que j’ai joui comme une dingue bien avant de me savonner. 

Je me mets dans le canapé, en peignoir, et je mets une série Netflix. Je réponds au messages de Maxime, qui n’est pas en ligne, Adrien qui me propose lundi ou mardi dans l’après-midi. Le message de Chacha qui me rassure un peu “Grosse Salope !!” avec comme emojis 3 bonhommes qui bavent. J’avais un peu peur qu’elle soit fâchée, mais j’étais fière de moi d’avoir osé ça. Ce qui est un mensonge à moi même, finalement car ce sont mes hormones qui ont parlé. 

J’envoie des photos de moi en tenue étudiante à Adrien, en lui disant “ dommage tu vas manquer la rentrée d’une étudiante qui a envie de se faire démonter dans tous les sens. 

Il est minuit et demi, je n’arrive pas à me concentrer sur ma série, ma main se retrouve à se balader sur mon corps, orgasme express, qui ne me calme pas mais augmente paradoxalement ma frustration.  Petit tour sur mon blog pour voir les messages. Dont un qui me demande si j’avais repris contact avec Dany, le père d’une ancienne copine avec qui j’ai eu un début d’aventure. Non, je n’avais plus eu de nouvelles, c’est bien la dixième fois qu’on me pose cette question. 

exhibitionnisme-petite-fille-sage

Petit tour sur le profil Facebook, profil public, pas beaucoup de contenu, puis sans réfléchir j’envoie un message “ hello toi, comment vas tu ?“.

J’allais voir la conversation toutes les 5 minutes, au moment ou après un long silence, je reçois un message d’Adrien “ je suis là dans un quart d’heure”. Le temps de repasser à la salle de bain, me mettre du mascara, un coup de crayon fin sur les yeux, j’ai enfilé ma jupette à carreau, j’ai pris un petit crop top blanc. Rien que ça, pas de string, j’ai eu l’idée de faire deux petites couettes avec mes cheveux, je regrettais le fait de ne pas avoir de grande sucette dans mes armoires. 

Une fois Adrien arrivé, tout est allé très vite, pas de bonjour, j’ai à peine eu le temps de faire la moitié du petit scénario d’entrée préparé à la va-vite, que je me retrouvais avec les coudes sur la table en train de me faire fesser, lécher par derrière avant de me faire prendre brutalement par des coups de reins qui ont sans doute retentis chez les voisins.

Les couettes lui ont bien servi, je pense que ça l’a excité très fort. Il m’a emmenée vers le canapé près de la table, mise sur le dos, ma jambe gauche sur son épaule, quelques nouveaux coups de reins avant de sortir son sexe et de maculer ma jupe, mon ventre, mes seins et mon cou… Le crop top, qui a été vite retiré, a échappé au déluge.

Ma première pensée pendant que je reprenais mon souffle était de savoir si mes voisins m’avaient entendue, la seconde a été pour Maxime, en me demandant s’il aurait été excité de voir cette scène digne d’un film porno, ou s’il aurait été choqué.  Ce samedi, j’ai testé le candaulisme, faire jouir Lucas devant ma cousine et j’ai adoré ça. Mais être l’objet de ce genre de chose, je ressentirais quoi?

Only registered users can comment.

  1. Comme dire que ce récit est toujours aussi passionnant et excitant. Ce succession de scène toute les unes plus érotique que les autres. On sent vraiment que tu prend de plus en plus de plaisir et que tu te lâche vraiment. La libertine qui est en toi va de plus en plus loin et c’est beau à voir et à lire. Hâte de lire la suite de tes aventures.

      1. L’important est d’y aller a son rythme et d’y prendre le maximum de plaisir. L’important est pas le but à atteindre mais le chemin pour s’y rendre.

  2. 1. Arrête de dire que je n’ai que des plans foireux 🤬🤬
    2. Je te préviens toujours avant quand j’ai une idée en tête 😾
    3. On le fait quand à 3 ? 🔥🍆🍑🍑
    3 bis. Poltronne 🙄

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *