Mon quotidien

Journal de classe de ma rentrée libertine ! 

journal-classe-rentree-libertine-marine-mc-petite-fille-sage

Une rentrée sous un ciel gris après deux mois de quasi canicule, je vois tout le monde un peu fatigué, j’avoue que c’est un peu déprimant. J’ai pu prendre quelques jours de congé en Aout, mais il m’en reste que je vais prendre ce mois-ci, je vous avoue que j’ai hâte. Plus qu’une semaine à attendre ! 

Petit bilan du Juillet et Août

Hé bien, pas mal du tout, en ce qui me concerne, c’était même super… J’ai fait plus de clubs libertins en deux mois que le reste de l’année ! J’ai encore plein de choses à vous raconter à ce sujet d’ailleurs.Charlotte s’est mis en tête de faire le tri dans ses affaires, et qui a fait pire que mieux, en grappillant un peu plus d’espace dans la garde robe, puis il y a Anna. Vous êtes pas mal à me demander la suite des événements après le précédent article qui lui était consacré. On s’est revu 3 fois depuis. En cachette. Alors qu’il n’y a pas de raison de le faire, car nos mecs respectifs savent qu’on est devenues fort copines. Mais ils ne savent pas qu’on s’embrasse, comme le ferait un couple, chose qu’on n’est pas. 

Je ne suis toujours pas capable de vous donner la nature de mes sentiments vis à vis d’elle, ni l’inverse, et on n’a pas envie de le faire, on veut juste profiter de ces moments, qui nous le savons toutes les deux seront éphémères. Nous n’avons pas couché ensemble pour anticiper votre question. Ça ne veut pas dire non plus que le désir n’est pas présent. Je vous en reparlerai un peu plus tard, peut-être dès que j’en saurai un peu plus moi-même. 

La rentrée, c’est pour les autres ?

C’est ce que je m’étais dit, mais j’ai quand même mes cours à distance qui vont resserrer mon emploi du temps. J’ai eu un petit moment de panique. Blog + podcast + boulot + cours, ça va être un peu l’enfer ! Tout le mois d’août, j’ai bossé sur le podcast, mais j’avoue ne même pas avoir vraiment bien réfléchi à la visibilité de celui-ci. Charlotte se penche dessus en ce moment pour rendre mes différents canaux un peu plus fluides… Je me suis rendue compte que mon compte Twitter, qui arrive rapidement vers mes 9000 followers, ne se trouve même pas sur mon blog ! Du coup, septembre, on met tout en ordre ! Et c’est là que je me retrouve à faire mon planning de la semaine, et là je bug. 

Financièrement aussi, j’ai un peu dérapé cet été, quelques tenues, micro pour le podcast, logiciel, abonnement pour la diffusion du podcast… qui me coûte le même prix que Netflix. 

C’est là que je suis contente de partager le loyer ( et le bordel ) avec Charlotte encore cette année. 

Renégociation des règles de l’appart

Lorsque Cha a débarqué à l’appart après sa rupture avec Flavien, on a mis quelques règles, dont la plupart ont tenu jusqu’à maintenant.

La principale était de ne ramener aucun plan Tinder ou plan cul à l’appart. En ce qui me concerne, c’est plus quelque chose qui me rassure, car j’ai toujours peur que Cha tombe sur un psychopathe et la peur d’être harcelée est toujours présente chez moi.

Cha qui a joué sur la corde sensible, car elle laisse l’appart, tous les week-ends pour que Maxime puisse venir, a argumenté tellement bien que j’ai cédé. Finalement on va réorganiser l’appartement.

La pièce qui sert de “bureau” ( et surtout de stockage ) va devenir une seconde chambre.

Renegociation-regles-appartement

Derrière le mot “seconde chambre” il faut comprendre “baisodrome” en réalité. Maxime a accepté de prendre quelques caisses chez lui, il a une grande cave. J’ai plein de choses inutiles aujourd’hui, que je n’arrive pas à jeter. Cha s’est engagée à ramener quelques fringues chez ses parents. On aura un matelas pour deux personnes, une mini table de nuit et deux piles de caisses empilées jusqu’au plafond… 

Je vais devoir démonter le mini bureau et prendre l’habitude de bosser sur la table de la cuisine, j’espère que que ça va le faire. 

Vous êtes nombreux à me demander des nouvelles de Charlotte

Elle va super bien, mis à part qu’elle a réussi à choper le covid en vacances et à le refiler à sa mère. Elle a réussi son année, elle entame sa dernière. Là elle est encore partie je ne sais où faire la fête avec je ne sais qui avec un plan foireux décidé à la dernière seconde. Elle se considère en relation sentimentale ( belle invention de sa part ce terme) avec Amal. Le mec d’Amal ne se doute toujours de rien, et c’est assez compliqué. Cha tient beaucoup à Amal. Elle a arrêté de baiser avec son prof, après une crise de jalousie… celui-ci a osé aller au resto avec une autre étudiante. Elle lui a pris la tête comme jamais puis l’a ghosté. A noter.. 15 jours de vacances avec ses parents… et elle n’a pas pécho ! ( enfin pas couché) 

Et de mon côté ? 

Je file toujours le parfait amour avec Maxime, avec qui je pars en vacances pendant 12 jours ! C’est assez difficile de ne se voir que le week-end, mais on est toujours connecté l’un à l’autre par message! Pendant nos vacances, j’aimerais aborder le sujet du futur avec lui, car lui se pose aussi la question d’avoir fait le bon choix de partir à plus de 2 heures de Toulouse pour monter sa boite avec son pote. En plus son pote est développeur, il vit la nuit, et même s’ils se complètent super bien, il se sent assez seul au niveau du taf ! 

J’ai revu Adrien la semaine dernière, je suis allée boire un verre avec lui. Son couple va super bien, ils ont pris quelques jours de vacances ensemble. Je m’attendais à une petite baise imprévue. Mais non rien. J’ai quand même été contente de le revoir. J’ai revu Arnaud aussi, on a été mangé un bout ensemble dans “notre pizzeria” Son job lui plaît, il a eu une augmentation, sa nana et lui vivent ensemble, ils cherchent quelque chose de plus grand en périphérie de Paris. J’avais mis un crop top sans soutif exprès, et visiblement ça lui a plu. il avait toujours les yeux rivés sur mes seins. Je suis certaine que j’aurais pu le mettre une fois de plus dans mon lit. Mais j’avais mes règles. Et puis, c’était plus une question d’égo que d’envie. J’avais prévu de revoir Dany, le père de mon ancienne amie pendant ces vacances, mais quand je suis montée voir mam, j’étais avec Maxime, et du coup je ne lui ai pas proposé. Lui n’a pas la possibilité de descendre, du coup c’est encore reporté. Il reste un fantasme inassouvi, on parle un peu par périodes, et plusieurs semaines peuvent s’écouler entre deux séries de messages ! Mille fois, je me suis demandée jusqu’où je serais vraiment capable d’aller. Car dans mes fantasmes, je lui ai déjà tout fait. En vrai j’ai peur de me dégonfler ! 

Et qui dit rentrée libertine dit “ sortie libertine” !  

Ca fait un petit moment qu’on parlait avec Maxime de rencontrer un couple pour “essayer” un plan à 4. Moi, perso, j’avais envie d’essayer, mais d’y aller doucement. Une femme non bi pour commencer était le top. Dans ses recherches sur les sites libertins, Max précisait que je n’étais pas bi d’entrée de jeu de définissait mes limites et envies. Il me montrait quelques profils, auxquels je disais non la plupart du temps jusqu’au moment ou … J’ai accepté. 

Maxime avait trouvé un couple un peu identique au nôtre ( ce qui n’était pas un critère que je demandais pour autant) lui avait 40 et elle 26 ans. Lui grand brun d’un mètre 90, elle, petite brune de 1m65, type asiatique,  super bien foutue. Maxime avait clairement flashé dessus. 

Le couple a eu quelques expériences libertines chez des couples, pas d’expérience en club. Ils se disent super débutants, voire timides. Le fait de ne pas me retrouver avec un couple super habitué et expérimenté me rassurait un peu. Bref, rendez-vous pris, vendredi 20H00, apéro dinatoire et soirée torride de prévue. 

Le début de soirée…

Je m’étais habillée avec une robe noire, bas, strings, porte-jarretelles, soutien assorti et j’avais mis mes escarpins. Maxime avait mis un costard gris, chemise assortie, il était très classe. Il avait pensé à prendre les préservatifs. J’avais le Magic Wand dans mon sac ou cas où…

On arrive chez le couple, le mec en me faisant la bise, presse lentement ma fesse gauche, en me disant que je suis encore mieux que sur les photos. Direct ! On se présente un peu, on va dans le salon. Ambiance super Cosy, deux petites lampes éclairent l’endroit. Harry nous installe. On est dans un canapé d’Angle avec une table basse et des choses à grignoter dessus. Mae ( la femme de Harry) est assise à ma droite, à sa droite à elle, il y a Maxime, et à ma gauche, Harry a réservé sa place. Harry va chercher une bouteille de champagne. Je n’ai pas mangé avant de partir, d’une part, j’étais un peu stressée. Puis je préfère manger après le sexe qu’avant pour être plus légère. 

On fait un peu connaissance, en mangeant des petits dés de fromage et quelques toasts super bons ! Il  y a des morceaux de fêta, un saucisson , quelques chips. 

C’est Harry qui principalement dirige la conversation, je le sens assez extraverti, direct, pas toujours délicat quand il raconte leurs aventures ! Visiblement le mode opératoire du couple, c’est qu’ils échangent les partenaires, et que les deux nouveaux couples font leurs trucs chacun de leur côté. Et les uns à côté des autres. Maxime m’avait déjà demandé si ce genre de chose me convenait, et j’étais ok. 

Et puis il y a eu cette phrase….

Ca concernait leur seconde rencontre, et quand il racontait les détails, quelque chose m’a un peu choquée. Il riait en disant que l’autre ( du couple, le mec d’autre) avait une queue tellement épaisse, qu’il n’a jamais pu la rentrer dans Mae. Je regardais Mae avec un petit malaise, elle aussi semblait gênée. Puis Harry continue… puis comme elle ne prend pas dans le cul non plus, le pauvre a passé la soirée à se faire branler et sucer alors que sa femme s’éclatait. Puis il me regarde, la main sur la cuisse et me dit “ toi d’après ce que je sais tu adores ça”. Ce à quoi je réponds naturellement…oui de temps en temps. Puis il me répond “ avec moi, tu vas adorer, je suis un spécialiste”. Je regarde Maxime qui comprend tout de suite et dit : “Marine le fait rarement hors couple, donc on ne va pas s’emballer”. 

J’étais à la fois stressée et focalisée sur Mae et Maxime qui se caressaient la main. Le courant passait bien entre eux, il lui souriait souvent, je voyais qu’il avait accroché. Moi de mon côté, je trouvais Harry super beau gosse, mais un peu dérangeant dans ses propos ou sa façon de dire les choses. 

La soirée bascule rapidement 

Harry, en se levant pour aller chercher une bouteille de vin blanc, dit à Maé de se préparer pour la suite. Je me retrouve quelques secondes à regarder Maxime qui me demande si ça va. Je lui réponds oui, t’inquiète je vais me détendre. En fait, je suis un peu stressée de sauter le pas à 4. Et c’est sans doute ça qui fait que je ne suis pas super détendue ! 

Harry revient, remplit son verre, celui de Maé. Maxime demande de l’eau plate, en effet , lui il ne tient vraiment pas l’alcool, et on a une heure de route pour le retour. 

Je viens de finir mon verre de champagne, je dois aller doucement.

Mae revient… Juste vêtue de hauts talons, d’un string et d’une petite chaîne autour de la hanche. Ça met sérieusement un coup de chaleur ! La fille est vraiment superbe. Elle arrive avec un petit plateau avec des préservatifs et des sex toys… Dont un énorme gode ! 

Harry décrit rapidement le contenu du plateau en me caressant les genoux jusqu’à la cuisse. 

Mae débarrasse les petits plateaux quasi vides, revient, boit la moitié de son verre en deux gorgées, regarde Harry genre dire “ ça va j’ai tout bien fait” ? 

Harry vide son verre d’un coup sec, s’en ressert un autre, ajoute du vin blanc dans le verre encore à moitié rempli de Maé. Puis dis, vas-y ma puce, fais-nous ton numéro magique . 

Une prestation comme dans les films de strip-tease ! 

Mae vient se mettre sur Maxime, et l’embrasse fougueusement. Celui-ci, met ses mains sur ses seins et les masse doucement. Mae ondule du bassin, tout va très vite. Harry dit à Maxime “j’espère que tu aimes être sucé, parce que c’est une pro” . Quelques secondes plus tard, Maé, était, genoux à terre, la tête entre les cuisses de Maxime en train de lui faire la pipe de sa vie ! Maxime me regardait, je souriais en regardant la scène. Je mouillais comme un lac. Je me décide à accorder un peu de temps à Harry, en lui disant que sa copine était vraiment douée… Il me répond, qu’il est certain que je le suis encore plus… Je lui masse la cuisse doucement. Puis il me dit “ regarde un peu, ça va te donner des idées, enlève ta robe” Je me lève, enlève la tirette de ma robe et vais la poser sur une chaise plus loin. Harry, avant de me rassoir, me presse les fesses et me dit… toi, tu vas passer une sacrée soirée ! Il me montre d’un hochement de tête les jouets sur le plateau et me dit “tu vois le gros gode là ? je vais te le mettre “ . Cette phrase m’a un peu dérangée. Avant de lui répondre que ce genre de gros enfin n’est pas pour moi. Sa réponse “ on parie que je le rentre en entier dans tes fesses? “ L’intonation m’a vraiment dérangée. La vision de la scène de Maxime qui prenait un plaisir dingue m’excitait fort, mais une petite voix à l’intérieur de moi hurlait. Le temps de lui « prêter oreille, à cette petite voix”, celle-ci hurlait : NON !  

En dix minutes, on mettait fin à la soirée et on partait !

Tout a été limpide pour moi. Quand Harry avait son verre et me disait de boire le mien, je l’ai regardé avec un immense sourire. Merci pour cette opportunité ! Je me suis levée à moitié pour prendre mon verre, et en me remettant maladroitement, je l’ai renversé sur lui. Je me suis excusée, lui me rassurait en disant que ce n’était pas grave, que de toute façon, il était temps de passer aux choses sérieuses. Mae s’était arrêtée, Harry lui disait de continuer, qu’il allait chercher une serviette pour nettoyer… J’ai profité de ce moment-là pour faire un “non” de la tête à Maxime qui, a compris tout de suite. C’était notre code. Maxime a pris son téléphone en main, en disant à Mae, attends, je pense que j’ai une urgence. Et j’ai été impressionnée ! Maxime appelle une personne ( Harry venait à nouveau de pénétrer dans la pièce). On entendait réellement une voix de l’autre côté ! Et Maxime disait “et les pompiers sont encore là ? “ Maxime raccroche et dit “ désolé, on doit partir, on a eu un incendie dans la salle des serveurs”. En 10 secondes, ma robe était mise. Pour moi à cette minute là, il y avait vraiment eu un incendie. 

Après de vaines politesses, on est vite partis. En rentrant dans la voiture avec Maxime, je lui dis inquiète, on doit aller sur place ? Il me regarde avec un petit sourire, en me disant que non. Seb, son associé, et ami depuis plus de 20 ans, était prévenu, et le mec, il a improvisé en direct en parlant fort et en inventant cette histoire d’incendie… Et waow ! C’était parfait

Debriefing de la soirée 

Nous avions une heure de route pour rentrer à l’appart, nous avions tout le temps de discuter de cette heure passée chez le couple. Maxime m’a dit que le mec était super différent par écrit qu’en vrai. Il n’avait pas capté tout de suite que quelque chose me gênait chez lui. Maxime a, lui aussi, eu l’une ou l’autre impression négative, en se disant que tant que moi ça me convenait, c’était bon. Par contre Mae était vraiment adorable, et d’une sensualité monstre ! Après nos échanges à Maxime et moi, on a pu relever des détails, qui nous ont tous les deux dérangés, et ces détails mis bout à bout ont fait que mon envie d’écarter les cuisses pour ce mec avait disparu en un claquement de doigt. Dans leurs rencontres, ils ont dit une fois ou deux, qu’ils avaient trop picolé. Ensuite la vitesse à laquelle Harry vidait ses verres et incitait les autres à faire de même me fait dire qu’ils avaient besoin de ça pour s’éclater sexuellement ou se se laisser aller. Après un verre ou deux, je suis plus désinhibée et un poil plus audacieuse, mais là c’était un excès malsain. 

Puis un autre point “étonnant” pour un couple qui se qualifie comme débutant. C’est le nombre d’anecdotes qu’on a eues. En regardant leur profil sur le réseau social libertin ou Maxime les a trouvés… J’ai vu qu’ils étaient inscrits depuis 2017 !!! Il y avait seulement 2 témoignages, mais en fait en reparlant de la soirée, on comprend qu’ils maîtrisaient vraiment le truc. 

Moralité, quand on ne le sent pas, il ne faut pas y aller

Pendant la soirée, au moment où je me suis posé la question si “ ça va se faire ou non” et que je me suis rendue compte que je ne voulais pas, pour des raisons que je ne pouvais pas analyser en temps réel, je me suis sentie un peu coupable. 

Coupable de voir Maxime en train de se faire sucer par une fille magnifique, redevable d’avoir été si bien accueillie, redevable de devoir “rentabiliser” tout le temps et les bonnes attentions dont le couple a pu faire part. 

Mais j’avais déjà eu cette discussion avec Maxime il y a quelques mois. Il me disait que je n’avais besoin de me justifier pour un non et que je devais m’écouter.  Et il avait raison. En fait, j’aurais pu aller jusqu’au bout, car finalement le mec était bien chaud, super mignon. Je pouvais faire abstraction de son côté “ j’en fais des tonnes”, me contenter de me prendre un bon coup de bite en focalisant mes pensées sur Maxime et Maé qui se seraient éclatés. Mais j’ai à un moment pris une décision avec laquelle j’étais en accord et voilà, c’est fait. 

En club, quand on rencontre un couple, c’est plus facile de s’en sortir avec une pirouette, là quand on va chez quelqu’un, c’est infiniment plus compliqué de dire non à la dernière seconde. Mais il faut le faire si la situation ne convient pas. Ici, ça s’est fait avec une pirouette et un bon mensonge, en général je n’aime pas mentir, là je vous avoue que ça m’a arrangé ! 

Une fois rentrée à la maison et douchée, je n’avais pas forcément envie de de sexe, mais j’avais super envie de sucer Maxime ! Je l’ai relancé sur la bouche habile de Mae en le branlant, en lui disant que j’allais faire aussi bien qu’elle ! 

Maxime me répond qu’il sent qu’il va être gâté ! Et dit, là j’en dois une à Seb. Je le regarde et dit “ on en doit une à Seb”. Puis je lui dis “envoie lui déjà une ou deux photos de moi”

Maxime dit qu’il sait déjà à quoi je ressemble, on est amis sur Facebook. Je regarde Maxime qui semble avoir compris sur le tard, et je précise… “Pas des photos où je suis habillée”. Il dit un peu surpris, ok, je ferai ça après. 

Juste avant de reprendre son gland en bouche je lui dis “non, maintenant !!”

Au revoir et à jamais 

Le lendemain, Harry envoyait un message à Maxime pour fixer à nouveau une date, précisant qu’il avait vraiment eu un coup de cœur pour moi. Maxime lui a répondu que je n’étais pas prête à recommencer l’expérience. Harry semblait avoir compris et s’est excusé d’avoir été si exubérant ! Ses excuses me font plaisir, mais en ce qui me concerne, pour moi c’est un dossier classé. Maxime est libre d’aller les voir seul s’il le souhaite par contre. 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Petitpute
    4 septembre 2022 at 20h51

    Je te souhaite une belle rentrée en second année de libertinage . 1er année validé avec les encouragements du jury

  • Reply
    Jean Marc
    4 septembre 2022 at 22h59

    🥰🥰🥰🥰

Leave a Reply