Mon Quotidien

Le break

16 mai 2021

Le fait qu’Arnaud veuille rester à Paris ce week-end, ce n’était finalement pas un hasard. Ce matin, il m’annonce par message qu’il veut qu’on fasse un break.L’horrible mot déjà entendu par l’une ou l’autre copine, juste avant une rupture. Est ce que break est le mot gentil pour dire pré-rupture? Ce qui me surprend, c’est de ne pas être effondrée, j’ai pleuré oui, mais finalement, c’est probablement moi qui ai engendré cette discussion. 

J’en viens à me demander qui est finalement LE responsable, est ce que c’est moi, mes envies, mes hormones ? Lui dans son manque de remise en question, dans sa volonté de garder une petite vie tranquille bien tracée? 

Nous dans notre idée de continuer à vivre une histoire d’ados ? Comment font les couples qui se rencontrent à 15 ans et qui évoluent personnellement de façon différente. 

Premières pensées

Qu’est ce qu’on fait de l’appart, comment je vais réorganiser ma vie, comment..comment.. comment ? La seconde pensée, (et c’est là que la culpabilité, petite voix perverse dans la tête intervient) c’est Maxime ! Pensée ambivalente en plus, je sais qu’il rencontre un couple de libertins. Il m’avait dit que lui et sa femme n’étaient pas actifs en ce moment, et là j’apprends qu’il rencontre seul. La nana a 25 ans, un corps de rêve, c’est son premier plan à 3 avec un autre homme, je l’envie. Il y a des sites pour libertins sur le web, des forums… Je me demande comment ça se passe. 

Bon, je suis dégoutée en fait… et sans doute égoïste, ça m’arrange bien qu’il soit libertin, ça me donne “le droit” de l’embrasser et de créer une relation des plus ambigües, mais ça me fait vraiment une pointe au coeur et 1000 questions me parasitent. 

Les 1000 questions 

J’avais envie de lui poser, à lui, mais par message c’est pénible, et puis j’ai envie de tout savoir et peut-être de ne rien savoir. Je lui ai un jour demandé combien de filles il avait eu dans son lit, il est resté évasif en disant qu’il n’avait pas compté. Sérieusement, qui ne connaît pas à un ou deux près le nombre de partenaires qu’il a eus. La plupart de leurs rencontres ça a été des couples, sa femme est bisexuelle, il m’explique ça comme si c’etait la base dans le libertinage. À la base c’était une demande de sa femme qui voulait essayer avec une autre fille, et de fil en aiguille, c’est devenu normal dans leur vie. 

Du coup, là maintenant, je me demande s’il a fait des partouzes, orgies, ou joyeusetés de ce genre. Dans mes moments pornographiques sur pornhub, j’ai une fois ou deux regardé quelques morceaux de scènes. A quel moment tu te dis que s’empiler les uns sur les autres, (ou les uns dans les autres) est une bonne idée ? 

Je sais que Maxime aimait bien voir sa femme avec un ou une autre. Un mec, pour deux nanas, ça doit être le paradis libertin ça non ? 

J’ai du retourner une fois ou deux pour regarder une scène lesbienne, zero excitation, c’est un peu comme si je regardais un documentaire annimalier, enfin j’exagère sans doute un peu en disant ça. 

Les Vraies questions

En fait, si je veux être honnête, (en sachant que je suis forte me mentir à moi même) les vraies questions sont : Est-ce qu’il va prendre plaisir à la baiser, est ce qu’il va la faire jouir, qu’est ce qu’elle va lui faire, est ce que la nana est un super coup, est ce qu’il va avoir envie de la revoir après ? 

J’aime les moments ou j’ai l’impression d’être seule au monde avec lui. Et dans le petit bureau, sa main sur mes seins, mes fesses, son sexe tendu contre moi, c’est quoi ? Du semi libertinage entre collègues potes, juste un moment d’évasion ? Est ce qu’il va bander de la même façon pour une nana qu’il n’a vu que par photo sur un site? 

Tout bascule 

il est une heure du mat’, j’ai passé la soirée à bouffer de la glace devant un film à chier. 

Chacha s’est éclipsée pour passer la nuit avec son plan cul, du coup je sers d’alibi pour son mec, là j’avoue que ça me fait vraiment sourire, c’est un sale con, il ne la mérite pas. 

Un peu après son départ, j’ai reçu un message d’Arnaud, quand j’ai vu la notif sur mon téléphone, j’ai eu un moment de joie, j’avais envie de savoir comment avait été sa journée. 

Il a sans doute fallu à peine quelques secondes pour que je me décompose.

“Hello, finalement tu as peut-être raison, comme tu ne t’es pas gênée pour sauter sur le premier mec qui te plaisait, je me suis permis de proposer à Lydia de passer la soirée avec moi, et peut être la nuit“

J’ai tenté de l’appeler, téléphone coupé ! C’est ça qu’on appelle le Karma ? Tenter de faire bouger son couple tout en maintenant la relation d’amour intense qu’on a depuis toujours. 

Voir ton mec se braquer, te sentir coupable d’un baiser, mais avoir osé l’avouer… Pour ensuite lire ce message, froid envoyé comme une baffe dans la gueule.

Finalement,le samedi soir, c’est le moment où tout le monde se fait baiser, sauf les petites filles sages en perdition? 

Panique, pleurs, et finalement… Est ce la volonté de ne pas montrer une perte de contrôle ou l’amour propre. Ma réponse a été courte. “ Profite bien mon amour, je t’aime”

Only registered users can comment.

  1. Je suis désolé de découvrir cet épisode sombre de votre vie.

    J’ai sais que je vais avoir le rôle facile en vous souhaitant bon courage et en vous disant que malheureusement c’est dans ces moments sombres que vous apprendrez à être plus forte.
    Ce ne sont malheureusement que de belles paroles puisque la douleur est là…

    C’est dommage qu’Arnaud ait opté pour une froide vengeance, du genre oeil pour oeil au lieu d’entamer un véritable dialogue avec vous…
    Prenez soin de vous… C’est le plus important. Ne regrettez pas vos choix, si vous les avez fait c’est que vous en aviez besoin.
    Il va vous falloir trouver votre équilibre..

    Je ne peux que vous renouveler mon soutien.
    Si vous souhaitez discuter, avoir une oreille attentive pour vous épancher ou tout simplement vous changer les idées, vous savez comment me contacter…

    1. La vie est faite de moments moins agréables, j’avoue que ce n’est pas simple.
      Je préfère me dire qu’il a sauté sur l’occasion, plus qu’une histoire de vengeance.
      Un tout grand merci, une fois de plus pour votre soutien sans faille

  2. Je trouve cela facile.
    Il a simplement profité de la situation.
    La relation entres cette femme et lui était déjà installé. Ce que tu vies en ce moment lui le vivait la semaine avec une autre.
    Il voulait déjà mais il fallait le prétexte.
    Toi!!!
    Je trouve cela méchant affligeant de ce servir de toi, de ton envie d’évoluer de devenir une femme , de vouloir être sûr de ton amour tout en voulant connaître ce que les femmes cherches à connaître.
    Leurs sexualités.

    1. Je ne suis pas dans sa tête ni dans son quotidien quand il n’est pas là. J’ose imaginer que c’est plus de la maladresse qu’une relation qu’il avait déjà engagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *