les-vacances-poursuivent-terminent
Mon Quotidien

Les vacances se poursuivent et se terminent

18 juillet 2021

Initialement, je devais partir quelques jours, et suite à la rupture, j’ai décidé de prolonger mon escapade quelques jours. Je me sens plus libre que je ne l’ai jamais été, mais avec des moments de solitude ou la nostalgie prend un peu le dessus.

Plus de nouvelles d’ Arnaud depuis 4 jours, je l’ai appelé ce matin pour voir si ça allait. Accueil assez froid et désagréable, il demande quand je rentre, je lui réponds que je ne sais pas. Réponse blessante, il me dit de prendre mon temps, il n’a pas trop envie de me voir. J’apprends qu’il a accepté le job à Paris, et prépare son déménagement. 

Sous le choc ! Après 5 ans de relation, il plie tout en moins de 2 semaines, s’est déjà arrangé pour stocker ses affaires chez ses parents et a fait une liste de ce qu’il voulait reprendre. Il a quand même précisé qu’il gardait la PS4. En effet je me rends compte que cette console a une place importante dans la liste de ses priorités ! 

Repos et prise de recul

C’est génial de se retrouver comme aventurière, avec des prévisions à 2-3 jours près. Moi qui d’habitude planifie tout en général, c’est une expérience amusante

Le couple de copains chez qui je suis me propose de rester autant que je veux, c’est vraiment sécurisant, mais je ne vais pas trop abuser, j’ai envie de faire une boucle pour revenir chez moi. Enfin, c’est étrange de dire chez moi alors que c’est encore un peu chez nous. 

Maxime m’annonce qu’il va certainement déménager dans le courant du mois d’Aout, mais qu’il n’y vivra qu’une semaine sur deux, qu’il reviendrait me voir autant que j’en aurais envie; ce sont de belles paroles, mais c’est un peu difficile à concevoir de façon pratique.

Il m’a demandé si je m’étais déjà projetée avec lui. Oui bien sûr, mais tout nous oppose, l’âge, nos styles de vie, ha oui, et il est en couple aussi. C’est juste un détail. Deux heures de route, ce n’est pas la mer à boire, mais je ne me vois pas avoir une relation à distance, et être la “seconde”. Je me suis posée la question de tout arrêter, mais ce serait idiot, vraiment, à moi de profiter du moment présent tout en ayant conscience des limites. Avoir moins d’attente.

voyage-a-nantes

De retour sur Tinder

Je me suis réinscrite sur Tinder, bien que j’aie détesté la première fois, mais Baboo m’a donné une pire impression. Après une petite heure et avoir eu des tas de messages allant de “salut bb” en passant par “tfk” ou encore “salut beauté”. J’ai fini par trouver un mec correct qui écrivait sans faute et s’exprimait normalement. On fait un peu connaissance, avec le temps, j’ai compris rapidement comment sélectionner les discussions. 

La semaine dernière, j’en avais enfin trouvé un qui semblait vraiment top, et après une heure de discussion, il me dit qu’il est sur Badoo pour trouver l’amour, et que les coups d’un soir ne l’intéressaient pas.

Bref il finit par me dire que ça ne serait pas mal de se rencontrer et voir ce que pourrait donner notre relation. Je n’ai rien contre les romantiques fleur bleue, j’y suis sensible, mais dans la demande c’était “je veux une rencontre” et dans la description “j’ai envie de m’amuser un peu, surprenez moi”. C’est plus classe que “j’ai envie de me faire démonter par un chouette mec” Bref. J’ai appris le bon vocabulaire qui consiste à dire que j’ai “envie d’une rencontre sans prise de tête” Phrase vraiment typique des sites de rencontre “fast fuck”, qui ne veut rien dire. Tu ne rencontres pas quelqu’un pour t’engueuler avec. 

Donc, dès les débuts de converses, je précise rapidement, que je suis de passage dans la région et que j’ai envie de passer un peu de bon temps. 

Bref, je rencontre ce mec, 34 ans, papa d’un enfant, en pleine séparation, il bosse dans un métier super technique, j’ai oublié le nom. On parle la soirée, je finis à un moment par parler de sexe, quand même, c’est bien de papoter, mais là ou la plupart t’en parlent après 45 secondes. Mais bon, après deux heures et demie, j’avais quand même envie de savoir si je lui plaisais.

Finalement, il a très envie de me rencontrer, même si mon âge le gêne un peu, mais il craque. De mon côté, conquise aussi,beau brun, 1m79 assez ouvert d’esprit… 

Mon premier date Tinder

Je vous passe tous les détails de la préparation, plus un poil nul part, rouge à lèvre pétant, mes sous vêtements les plus sexys, mon string noir préféré, petite robe noire malgré la fraicheur, les préservatifs dans le sac. Je préviens fièrement mes potes que je ne rentrerai sans doute pas le soir. Nos discussions chaudes et une photo en sous-vêtement l’ont clairement convaincu de passer au-dessus de sa première réticence sur mon âge.

J’ai bien sûr, dû un peu mentir en disant que de temps en temps, je me faisais un petit plaisir via tinder, histoire de jouer la grande. C’est passé tout seul. 

Repas vraiment excellent, deux petits verres de vin blanc pour faire sauter un peu ma timidité, le temps passe, 23h. A ce moment là, je me dis, bingo, je vais avoir une petite histoire érotique à écrire sur mon blog. Je lui demande si on va à l’hôtel ou chez lui. Il me dit chez lui si je veux ou à l’hôtel si je suis plus à l’aise, mais pas ce soir parce qu’il doit rentrer, la baby-sitter, qui garde son enfant doit partir à minuit maximum. 

À ce moment là, j’ai le cerveau qui bug complètement, il me propose vendredi ou samedi, je lui dis que vendredi matin, je pars. Il me dit qu’on trouvera une solution d’ici là, qu’on se tient au courant, qu’il va essayer de trouver une solution pour le lendemain, le jeudi. 

Pas de récit érotique de toute mon escapade

Finalement, on a pas pu se voir, je suis rentrée frustrée comme c’est pas possible, je vous passe les détails du moment ou à t + 1 ou je me suis retrouvée seule dans la chambre d’amis… Finalement il a proposé de me rejoindre ou je voulais le Week end, mais j’étais chez mon cousin, pas vraiment possible. Il m’a promis qu’il passerait cet été me voir dans ma région, et m’a proposé de rester en contact, j’ai accepté. 

Mis à part le dégoût profond du moment, cette expérience est quand même fort sympa, je n’aurais jamais cru être capable de séduire un mec comme ça, vraiment top, intelligent, cultivé, ça aide un peu à remontrer sa confiance en soi.

Bon en vrai, je suis dégoutée.  

Retour “chez moi”

Jeudi dernier j’étais de retour dans ma région, je n’avais pas envie de rentrer à l’appart et de voir Arnaud. Maxime m’a proposé une nuit à l’hôtel et une sortie… En club. J’ai accepté, vous aurez le récit très bientôt !    

Only registered users can comment.

  1. Salut,
    Tres beau récit comme a chaque fois, j’ai lâcher ton profil insta car je ne me retrouver pas, j’espère a très bientôt sur d’autres sites.
    Signé Ile de ré

      1. Désolé, je n’avais pas compris la question, je te l’avais déjà dit tes posts sur insta sont très sympa, mais j’aimerais en voir beaucoup plus, et les commentaires des mecs me saouler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *