Ma-petite-vie-pas-simple-banniere
Mon Quotidien

Ma petite vie pas simple

5 juin 2021

Bref regard en arrière sur une semaine que je n’ai pas vu passer

Certains d’entre-vous seront un peu déçus de ne pas lire la suite du week-end dernier.

Les deux articles sont écrits, et j’hésite à les poster.

Ils auraient dû, ou figureront dans la rubrique mes expériences sensuelles, enfin.. expériences sensuelles, le terme est un peu faible au vu de ce qui s’est passé.

Quand j’ai créé cette catégorie, je ne pensais pas que ma vie sexuelle prendrait pareil tournant. Je ne veux pas non plus que mon journal intime devienne un blog pornographique. 

Dimanche soir

Retour à l’appart, après avoir déposé Adrien chez lui. Je suis heureuse, épuisée, j’ai hâte de rentrer, me mettre au lit et dormir. 

Le retour a été assez calme, tendre, il a gardé la main sur ma cuisse tout le long du trajet.

On s’est embrassés tendrement pour se dire au-revoir, je n’avais pas envie de le laisser, lui non plus, mais la vie devait reprendre son cours. 

J’ai passé un week-end hors du temps, un peu comme si pendant quelques jours, j’avais une toute autre vie, complètement différente. 

Je me retrouve donc, le dimanche soir, avec des messages auxquels je dois répondre.

Arnaud qui me demande comment ça va, Maxime qui m’a envoyé un tas de messages pour me demander les détails du week-end.

J’ai répondu à quelques messages le week-end, mais je n’avais pas envie de lui raconter.

J’avais appelé Chacha vendredi vite fait pour lui donner mes premières impressions. Pendant que j’envoyais des messages à Adrien pour le remercier de ce super week-end, sa gentillesse, (et tout le reste) J’appelais Chacha… 

Je vous épargne l’échange, parfois, je me dis qu’entre nanas, on pouvait être sacrément dégueu

Lundi

Le matin a été difficile, le retour à la réalité, les courbatures (…). Et puis le soir j’allais appeler Arnaud pour lui dire, que de mon côté j’avais couché avec un autre.

Et en plus l’ex de sa meilleure amie… Que je ne considère plus comme la mienne. 

Si ce n’était que ça, à la limite, ça n’aurait été qu’à demi mal, Adrien et Adeline ont rompu depuis plus d’un an. Mais non !

Pendant le week-end, Adrien m’a avoué qu’il voyait deux filles de temps à autre.

Une qui est en étude de médecine, pas prête pour une relation, elle ne vit que pour ses études, et c’est à 25 ans qu’elle a perdu sa virginité avec Adrien. 

Il y avait aussi une autre nana, mais je ne voulais pas vraiment savoir les détails, car finalement ça n’avait pas la moindre importance.

Hé bien si justement !

Finalement c’est Adeline le seconde.

J’étais choquée, sur le cul ! C’est lui qui l’a quittée à cause de sa relation avec son mec actuel.

Et d’après ce que je comprends, même s’il a des sentiments pour son étudiante, il a gardé une relation avec Adeline.

J’apprends ça le jeudi soir au resto, juste après notre première fois.

Du sentiment qui consistait à me dire quelques minutes avant “j’ai beaucoup de chance”, je suis passée à “je suis dans la merde” 

Mais je reviendrai là dessus plus tard. 

La journée de lundi s’est bien passée, Maxime m’a posé plein de questions sur mon escapade, et je ne répondais pas clairement à ses questions.

Lui disant que l’Hôtel était superbe, la vue extra. Je lui montre quelques photos, je suis vraiment enjouée, et lui, curieux de tout.

Amusant de voir ça, un peu comme s’il ne partageait pas ma joie. En fait il voulait savoir s’il y avait eu un rapprochement, je pense que c’est le terme qu’il a utilisé. 

Je faisais semblant de ne pas clairement saisir la question, j’ai tout fait pour écourter le temps avec lui avant de retourner au labo. 

Le soir il me raccompagne au tram, il a une mine boudeuse, on parle de tout et de rien.

Je lui demande quand même s’il a passé un bon week-end, il me répond moins bien que le tien.

Puis silence.

Il finit par me demander, agacé si j’ai couché avec lui. Je lui réponds avec un sourire joueur, “je ne sais pas si on peut vraiment dire ça, on a pas arrêté de baiser.” 

Je sais que ça lui a fait quelque chose, les messages du soir et les conversations de la semaine ont tourné tout autour de ça. Et ça m’a permis de comprendre pas mal de choses. 

Le lundi soir arrive, j’essaie de joindre Arnaud, il ne répond pas. Il me dit qu’on s’appelle demain, je lui demande s’il est avec Lydia, c’est le cas.

J’en déduis que leur break est terminé.

Je lui dis par texto que je suis allée en week-end avec un mec et que j’ai couché avec lui.

Il me rappelle quelques minutes plus tard, le temps de prendre son manteau et d’aller dans la rue.

Il est sous le choc, il a la voix tremblotante, il me demande combien de fois on l’a fait, si c’était bien, ce que j’ai ressenti… 

Je ne suis pas rentrée les détails, je lui ai juste dit que c’était différent, comme c’est sans doute différent avec Lydia qu’avec moi.

Manoeuvre habile pour couper court à la conversation. Il me demande si la femme de Maxime est au courant, je lui dis que ce n’est pas Maxime, il demande si le mec est en couple.

Je lui réponds juste qu’il est en relation avec quelqu’un et qu’il n’y a aucun sentiment d’un côté et de l’autre.

Je n’ai pas eu le courage de dire que c’était Adrien, bien que théoriquement, oui ou un autre, ça ne change pas grand chose.

Enfin… En théorie.

J’ai amorcé une bombe à retardement qui va me péter à la gueule, inexorablement à un moment ou un autre. 

Mercredi 

Je discute pas mal avec Maxime, qui a redoublé de gentillesse et d’attention.

Il me dit que ça lui a fait quelque chose de savoir que je m’étais donnée à un autre.

En même temps de la part d’un libertin qui partage sa femme, et au passage celle des autres, c’est quelque chose d’assez inattendu.

Arrivée devant l’arrêt de tram, je le prends dans mes bras, il pose sa tête contre moi, je ne sais pas ce qui m’a pris.

Il relève sa tête et me fait un bisou sur le coin des lèvres, un autre… Je ne réagis pas.

Il me dit “ mais dis quelque chose “ Je lui réponds, je ne sais pas quoi dire. Il approche sa bouche, la met contre mes lèvres et finalement je me laisse aller à l’embrasser tendrement.

C’est là pour une fois que le tram est à l’heure que tu regrettes qu’il le soit. 

C’est à ce moment-là, lors du baiser, que j’ai compris d’autres choses, comme les pièces d’un puzzle qui s’emboîtent pour lentement donner forme à quelque chose.

Je l’aime.

Non. J’en suis amoureuse.

Mais il n’y a pas la place pour une relation amoureuse dans le contexte actuel.

La vérité est que je me suis protégée après avoir appris qu’il voyait un couple, enfin j’appelle la nana du couple “miss gorge profonde” car c’est une pratique avec laquelle elle excelle finalement.

Et moi je ne me vois vraiment pas débarquer, entre se sa femme et ses plans culs, j’ai besoin de construire ma vie sexuelle, on verra comment se passe la suite. 

Je tape un message pour Chacha… Je réfléchis, j’efface le message. J’écris à Adrien “ j’ai envie de te voir ! “

Il finissait le boulot à 19h00. J’avais le temps de rentrer chez moi, douche, rasoir.

Je ressentais une  tension sexuelle, ou bien je ne sais pas quoi, mais j’avais envie d’Adrien

Je l’ai chauffé par message, mais il mettait du temps à répondre. Il me demande ce que je veux faire, ce que je veux manger.

Si on se fait un Uber Eat, ou s’il repasse faire quelques courses pour un repas.  

Parfois, il y a des mecs qui se font des films, et d’autres qui mettent des plombes à percuter.

Je lui réponds qu’il y a deux possibilités. “Soit on se fait des pâtes et une partie de Uno en se tapant un truc chiant à la télé, Soit du me baises à mort et on se commande un gros burger”.

Réponse “ j’aime bien l’idée du burger” 

Message le plus délicat, je lui dis qu’avec le couvre feu, je ne fais pas pouvoir rentrer chez moi, ça ne pose pas problème. 

19h30, j’attends depuis 5 minutes quand il arrive, en uniforme il est sexy.

Il me fait un bisou sur la bouche ( !) j’étais surprise, mais j’ai adoré, c’est comme ça que ça se passe avec les plans cul ?

19h30 et quelques minutes, je le bouscule dans son canapé, l’embrasse à pleine bouche, lui dis des choses, que je n’oserais même pas écrire ici

C’est à cette seconde que j’ai  regretté d’avoir mis un jeans.

Dans une désorganisation pas possible, je me retrouve à genoux sur le canapé, le pantalon baissé en train de me faire baiser brutalement par un Adrien en uniforme.

Pour le coup la queue de cheval était pratique, il l’a prise en pleine main, sans délicatesse, comme si en tirant dessus au maximum, il allait gagner quelques millimètres un l’intérieur de moi.

C’est vraiment bon le sexe !

Ça devrait être prescrit comme solution contre la déprime ! 

Puis vient la petite minute gênante où tu demandes où est la salle de bain, et que la première pensée que tu as c’est de regarder le nombre de brosses à dents sur le lavabo. 1 !

Le temps de revenir, il s’était changé, petit câlin dans le canapé, très tendre… J’adore sa façon de me dégager les cheveux du visage pour me caresser doucement les joues. 

Burgers, câlins tendres dans le lit et dodo. Je me suis endormie dans ses bras. Soirée parfaite. 

Vendredi

Maxime me propose d’aller boire un verre après le boulot.

J’avais prévu une séance de sport en fin de journée, de voir Charlotte.

Le timing était trop court. J’accepte quand même la proposition, Charlotte me dit qu’elle a hâte de le rencontrer.

Bref, moment étrange, avec une Chaha qui fait allusion sur allusion, le clown de service quoi. 

Maxime m’avait dit qu’il me proposait un ciné, et éventuellement de dormir à l’hôtel (ben tiens) sans obligation.

Juste histoire de sortir un peu du cadre de travail pour discuter sérieusement.

En temps normal, j’aurais réfléchi à l’idée, mais Charlotte avait émis l’idée de dormir à l’appart, et on avait 1000 choses à se dire, elle comme moi. 

On a passé une petite partie de la soirée à aller voir sur MYM, onlyfan et autres plateforme obscures.

Je sais que je vais larguer insta à un moment donner, mais pour aller où ? 

Charlotte a trouvé Maxime sympa, pas son style physiquement, mais beaucoup de charisme et très drôle.

Maxime fait max 1,75, n’a pas vraiment l’allure sportive, a quelques kilos de trop.

Loin des critères de Chacha. Mais comme il parle de cul, elle le trouve “ trop génial” 

On est revenus sur ce qu’on a surnommé “le week-end de baise” avec Adrien dans le lit, dans le noir complet et on s’est endormies là dessus, sans doute, excitées comme c’est pas permis.

Enfin, pas sans doute, c’est une certitude ! 

Samedi, aujourd’hui

Ménage, lessive, c’est vraiment des moments que je détestais avant car Arnaud, avant de lui faire passer l’aspi, on devait vraiment être au bord du conflit.

Là, ça me détend à vrai dire, et ça me permet de réfléchir sur plein de choses.

J’arrive à mettre ma situation amoureuse de côté.

J’ai un chouette boulot, je suis en bonne santé, même si je ne sais pas ce que je vais reprendre comme études, ça ne me stresse pas.

Je n’ai pas envie de rester avec un bac +3 à 21 ans.

Chacha finit des études dans le marketing, adore son alternance, je me suis surprise à poser des questions sur un domaine qui ne m’a jamais intéressé.

Envie d’en savoir un peu plus. 

ma-petite-vie-pas-simple

En fin de matinée, j’envoie un message à Maxime, en lui demandant ce qu’il fait ce soir. 

Il me répond qu’il a un “ plan de dernière minute” Je ne réponds pas. Il va encore se taper “miss gorge profonde” avec son mec à mon avis, ça doit être un sacré bon coup celle-là.

Une heure plus tard, il me demande si j’ai autre chose à proposer, je lui réponds rien d’aussi bien que ses copines de baise. Il me répond “ dommage” 

Puis ça doit être là que l’égo doit rentrer en jeu, ou l’envie de bousculer les choses je ne sais pas.

Adrien est avec sa copine qui est en médecine, je suis heureuse pour lui, c’est vraiment un garçon bien et il tient à cette relation.

Arnaud passe le mois de juin encore à Paris, puis rentre définitivement à l’appart, ça veut dire moins de possibilités pour moi. 

Je renvoie un message à Maxime : “ Tu sacrifierais ton plan cul de ce soir contre une pizza avec moi ?”

Réponse: “ Sans hésiter une seconde” 

La réponse m’a émue et je me suis surprise à avoir les larmes aux yeux en lisant la réponse. 

Je n’ai pas la moindre idée de la façon dont je vais m’habiller, et il est temps que je me grouille à finir mon article trop long…

Only registered users can comment.

  1. Cest tellement cool de pouvoir suivre tes aventures .. ca nous remonte 8 ans en arrière avec un peu la meme histoire 🙂
    En esperant aue ca finisse aussi bien que pour nous <3
    Des bisous ma belle

  2. J’aime beaucoup la prise en levrette en mode chienne docile prête à soumettre sa cambrure à de superbe coup de semonce bien appuyé. Tu as enfin pu faire la photo devant le miroir en somme lol.
    Tu deviens magnifique. Le diamant couché après couche.

  3. Ha? Et il s’est rien passé sous la couette pendant que tu racontais tes cochonneries à ton innoncence cousine traumatisée?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *