Ma-première-sortie-sauna-libertin-partie-3-banniere
Mes Expériences Sensuelles

Ma première sortie en sauna libertin partie 3

10 août 2021

J’étais allongée sur le dos (voir l’article précédent ici ), Maxime me caressait tendrement, un peu surpris des petites larmes qui avaient coulé au moment de mon orgasme. C’était juste l’orgasme le plus fort que j’avais eu avec un cuni. Là j’ai eu un court moment de down, il m’a fallu quelques minutes pour sortir de mon petit cocon. 

À l’alcôve voisine, il y avait aussi une pause. Un des mecs était parti, il en restait deux autres avec la nana, ils se caressaient et discutaient. 

Maxime me demande si je voulais qu’on retourne au bar ou jacuzzi, mais j’étais bien là, je ne voulais pas partir sans avoir vraiment couché / baisé avec lui. 

On se connait depuis plus de 10 mois, on s’embrasse depuis peu, et même s’il y avait déjà eu caresses tendres, il n’y avait rien eu de sexuel avant ce soir, et je ne voulais pas repartir juste après une fellation et un cuni ! 

C’est la seconde fois de ma vie que je tombe amoureuse, et ma vision de la sexualité a pas mal évolué. Avec Arnaud, ma première fois avait été, à mon avis, comme beaucoup de jeunes filles de 18 ans, assez … décevante. La vision romantique comme dans les films, ou les amoureux font l’amour sensuellement des heures et la fille qui prend un plaisir fou, c’est une grosse arnaque.

Avec Maxime, on aurait pu franchir le cap il y a plus de 3 mois, deux fois il m’avait invitée à l’hôtel, deux fois j’ai refusé, je ne voulais pas d’une première fois à la Tinder, mais quelque chose d’original. Je lui ai donc proposé un club libertin plus par provocation que par conviction, et bien qu’il ne m’aie pas vraiment cru jusqu’à la veille de la sortie, il trouvait ça assez fou. 

Petite papote comme au bar

À un moment, la nana d’à côté voit que Maxime les regarde et peu et dit : “vous faites une petite pause aussi” ? Maxime répond qu’il faut bien reprendre son souffle, et qu’il fait sacrément chaud. La nana (qui n’avait pas bien entendu la réponse) répond qu’ils sont sacrément chauds ce soir.

Sur le moment, je me dis que c’est un compliment pour ses deux amants, mais elle dit que c’est la première fois qu’elle nous voit, et demande si on est plus des habitués du week-end. Maxime répond que c’est ma première fois en club. La nana me regarde et me dit que j’avais bien choisi ma journée et que je devais être sacrément gourmande. Je ne sais pas quoi répondre sur le moment, mis à part avec un sourire un peu gêné. Au gré de la discussion, je comprends que le jeudi est une journée à thème, et que nous étions dans le “thème black & white”. Voilà pourquoi plus de ⅔ des hommes présents étaient des blacks.

Par contre j’ignorais totalement que ce genre de soirée thématique pouvait exister. En effet notre voisine était accompagnée de deux blacks et un grand blond qui devait bien faire 1m90. Un des blacks qui (je reprends l’expression) n’a pas tenu à la “double vaginale” avait quitté le terrain de jeu avant tout le monde. 

La nana explique qu’elle s’est un peu faite la main (je ne me rappelle plus de l’expression exacte) sur deux petits jeunes un peu plus tôt et qu’elle passait au plat de résistance

Pendant qu’on parlait elle branlait un des deux, j’étais impressionnée par son assurance, petite nana toute mince, 1m70 à tout casser, je me sentais toute petite. 

Second Round avec Maxime

Le second mec venait de rentrer un doigt dans la nana pendant qu’on parlait visiblement, car elle l’a coupé en lui disant, “non les doigts j’aime pas, je préfère les queues ” 

J’avais commencé, moi aussi, à masturber Maxime, me demandant si ça allait l’exciter, et j’ai eu raison. De mon côté, l’envie remontait assez rapidement aussi. La nana a dit aux deux mecs “bon, on s’y remet?” puis nous a dit que si on voulait, il y avait de la place pour nous, en me faisant un clin d’œil.

Je me retourne sur Maxime, en l’embrassant, je le fais basculer sur le dos, je lache son sexe et me mets assise sur lui, je continue à l’embrasser tendrement, on se dit des petits mots doux et coquins, on joue un peu. 

Il me retourne, vient sur moi, m’embrasse, descend dans le cou, provoquant une déferlante de libido énorme. Il mordille mon sein droit, en jouant avec le piercing. j’aime énormément.

Puis à un moment, on entend “oh oui le pouce j’adore ça !! “ On se regarde un bref instant Maxime et moi, puis on voit un des deux mecs de dos en train de prendre la nana en levrette, et le pouce, on a compris tous les deux avec un sourire complice. Je lui dis en souriant, “la dadame et moi, on aime les mêmes choses visiblement”. C’était à la fois un message, un souhait et une demande.

Maxime regarde en direction du bracelet qui renferme les préservatifs, me regarde et me demande si on passe aux choses sérieuses, je fais oui de la tête. Il sort les préservatifs, il en enfile un à une vitesse éclair et vient s’allonger sur  moi. Il me dit que pour une première fois, le sauna libertin, c’est vraiment dingue, il me dit que JE suis vraiment dingue. Puis il approche son sexe de l’entrée de mon vagin, et commence à le frotter doucement. À coté l’autre mec avait pris le relai, ils baisaient la nana en levrette tour à tour et gémissait beaucoup. Je prends Maxime par l’épaule, l’amène vers moi, le perturbant dans son petit jeu “pré-pénétration” et lui dis à l’oreille “ pas comme ça, pour une première je veux que tu me défonces comme une petite salope”.

Je m’écarte de manière pas très délicate, je mets les coudes sur le deuxième niveau de l’alcôve, j’ai les fesses face à lui, je le regarde avec un sourire malicieux pendant qu’il me pénètre doucement. Quelques allez-retours plus tard, il accélérait le rythme, devenant plus sauvage, plus brutal, me prenant par les hanches pour les tirer brutalement contre son bassin, ralentissant le rythme en me prenant par l’épaule, un sein… 

À côté le second mec venait de jouir quelques minutes après le précédent, je le voyais de dos, sur les genoux, à la hauteur du cou de la nana était allongée sur le dos, certainement en train de le branler. Il avait certainement joui sur ses seins, j’aurais adoré voir. 

Je sens un pouce humide qui commence à explorer l’entrée, je me recentre sur moi même, je sais que si je mets la main sur mon clito, je vais jouir en deux minutes… Puis avec quelques “oh oui vas-y à fond” le pouce était enfoncé au maximum et donnait des sensations qui, couplées à la main sur mon clito m’ont fait jouir rapidement. 

Maxime était au bord je pense, il me demande doucement “je finis dans le préservatif ?” 

Je tourne la tête, dégageant une mèche de cheveux collée à mon visage en sueur, pour lui répondre dans un souffle : “sur moi”. À la seconde, il se retire, se met debout, enlève la capote pour m’arroser les fesses et le dos, dans un cri qui traduisait bien son plaisir.

Ma-première-sortie-sauna-libertin-partie-3

Et c’était donc ma première fois avec Maxime

Je m’étais allongée sur le ventre, le temps de reprendre mes esprits, et le regardais avec un grand sourire pour lui demander s’il avait aimé. Sa réponse était sans équivoque. 

J’avais l’impression de revivre ma première fois. Sans doute parce que je suis amoureuse de Maxime. Une première fois que je n’oublierai jamais, que j’ai adoré.

Entre temps une femme accompagnée de son mari et d’un troisième avaient pris la place dans une alcôve à côté, et au vu des gémissements et des bruits de suscion, tout le monde semblait prendre du plaisir.

Maxime m’a proposé d’aller prendre ma douche, le temps qu’il nettoie un peu l’endroit. Je me demande comment font les hommes pour en mettre tout le temps à côté ! 

Et c’est l’arrière du dos, rempli de sperme, mon paréo et serviette à la main, que j’ai traversé le couloir de mecs en balade pour aller prendre ma douche. Un peu gênée des regards sur le moment, je baignais encore dans mes émotions. Maxime m’a rejoint assez rapidement pour une séance de savonnage réciproque, douce et romantique. 

Comment peut-on parler de romantisme dans un lieu dédié à la baise ? Je ne sais pas, certainement l’avant et l’après qui comportent des gestes tendres et des paroles douces. 

Jusqu’à la fermeture du club…

Je n’avais pas envie de retourner au bar, j’avais les joues toutes rouges, j’avais pas trop envie qu’on se dise “tiens la nana vient de se faire démonter“. Nous sommes repassés dans le jacuzzi juste après la douche. Le mec avec qui nous avions discuté était là dans un coin, et sans réfléchir, je vais m’asseoir près de lui, Maxime me rejoint. Et la conversation reprend quasi normalement comme si on s’était quittés il y a deux minutes. 

Le temps passe, Maxime commence à discuter avec d’autres personnes, discussion avec un habitué des lieux qui connait quasi tous les clubs de la région, une vraie mine d’information… Ça fera partie d’un prochain article dans la section libertinage. 

Entre temps on voit la nana qui était face à nous dans l’alcôve, entre dans le jacuzzi, dans le coin opposé… Avec 2 autres mecs ! Des bisous et des caresses s’ensuivent, je ne vois pas grand-chose, mais quelques minutes plus tard, celui qui était derrière tenait la nana et celui devant lui mettait de sacrés coups de reins. 

Je suis étonnée qu’on puisse avoir des relations dans le jacuzzi, mais visiblement ça arrive de temps en temps, pour le plaisir de tous ceux qui sont dedans. 

Avec la discussion les frôlements de mains avec Alexandre ( je ne connaissais pas encore son prénom à ce moment là) a repris tout à fait naturellement. Il s’est mis en face de moi pour discuter, chacun décalés du coin. 

Maxime qui échangeait quelques anecdotes avec les deux autres mecs qui s’étaient rapprochés, me lançait de temps en temps un regard, soit tendre, soit qui voulait dire “tout va bien” ? 

Naturellement Alexandre s’est mis à me caresser les mains, sans que ça ne me dérange, je lui rendais timidement l’une ou l’autre caresse maladroite, puis une main a débordé sur mon genou, cuisse… J’ai eu un léger moment de blocage que je ne savais pas m’expliquer, Alexandre a retiré ses mains en disant “ désolé” Je lui reprends la main en la mettant en haut de mon genou, en disant “non c’est ok, c’est moi qui suis désolée” sur le moment, je glisse un peu, il me rattrape, on rigole. Maxime me dit qu’il va aux toilettes, sur le moment même je me suis dit “oh non, reste” et puis finalement j’étais bien.

Je me sentais bien, en sécurité,  j’adorais le regard d’Alexandre, et sa délicatesse. Ses mains qui remontaient sur mes cuisses, redescendaient en passant sur mes mollets. Il a frôlé mes seins du revers de la main plusieurs fois, me demandant s’il allait être plus entreprenant, et peut-être visiter mon entrejambes, mais ce n’était pas vraiment son intention visiblement. 

Je lui ai dit que j’adorais les massages des jambes, il m’a proposé de mettre mes jambes sur lui pour un massage, j’ai dit pourquoi pas. 

J’ai posé mes cuisses sur les siennes, en me demandant à cet instant même ce que dirait Maxime, mais cette pensée a été coupée quand je me suis rendue compte que ma cuisse touchait son sexe, que celui-ci était en érection, je lui ai dit, vraiment gênée “désolée!!” Sa réponse a été “ça m’dérange pas moi j’aime bien” (trends sur Tik tok qu’on avait abordé plus tôt dans la soirée). Crise de fou rire !

Maxime revenait, s’est posé à côté de moi et disait à Alexandre qu’il le remerciait d’avoir pris soin de sa belle et tendre. Je tentais de me justifier en disant qu’il m’avait proposé un massage des jambes, mais Maxime m’a vite dit que c’était une bonne idée. Un court instant, j’étais retombé dans un moment de “normalité” avec un concept de jalousie, qui n’avait pas vraiment lieu d’être ici, et encore moins avec Maxime. 

Maxime me caressait les seins pendant qu’Alexandre me massait le dessus des cuisses, ma cuisse gauche toujours collée à son sexe dur. Un moment très érotique et excitant. Nous avons fini par changer de position, je remettais une jambe au sol pour avoir un appui car je glissais, je me relevais. Maxime a profité de cette ouverture pour passer la main sur mon sexe, et s’y attarder, Alexandre était collé à moi et me carressait la jambe. J’ai touché le sexe de Maxime, j’avais envie de l’exciter un peu. Il a repoussé ma main, j’ai essayé de comprendre ce que j’avais fait de mal, mais il avait une autre idée en tête. Il a pris discrètement le poignet de mon autre main et l’a poussé vers la cuisse d’Alexandre. Ma main est arrivée près du sexe, que j’ai finalement pris en main quelques secondes plus tard. J’étais vraiment en mode découverte, son gland était énorme, on aurait dit une petite brune, le sexe un peu courbé comme celui d’Adrien.

On discutait un peu de ma séparation avec Arnaud à ce moment-là. En y repensant, ça me fait sourire. Je ne l’ai pas vraiment masturbé, mais caressé et exploré. Bon peut-être un peu masturbé aussi. À ce moment-là, il aurait mis un préservatif, je pense que j’aurais naturellement écarté les cuisses sans réfléchir une seconde malgré le monde autour.

Puis, le responsable du club est venu couper les bulles du jacuzzi, a annoncé qu’il fermait dans 15 minutes, c’était un peu le retour à la réalité. 

Sortie sans bruit vers les douches, puis ça commence à papoter de nouveau, sous la douche. Il y avait Maxime moi, et 6 autres gars qui parlaient tous ensemble puis on est un peu tous rentrés dans des commentaires drôles sur la soirée. 

Retour au vestiaire, on rediscute un peu avec “la nana des trois mecs” qui se rhabillait. Elle était vraiment bien foutue et en plus super classe, habillée, on aurait dit une femme d’affaires. À la sortie, nous faisons la file pour régler les consommations, Alexandre est un peu devant, le vestiaires des hommes seuls est séparé. Arrivée devant le petit comptoir, le gérant me demande si ça s’est bien passé, je réponds que j’ai adoré, et je ressors avec 2 entrées gratuites ! 

Dans la file, Maxime me charriait un peu avec Alexandre, me posait plein de questions sur mon ressenti à ce moment-là ! Je ne savais pas trop, sur le moment, ça paraissait presque “normal”, avec le recul… vu d’un œil extérieur, ça fait vraiment salope.

Maxime m’a demandé si le mec me plaisait assez pour un plan à trois, j’ai répondu “ je ne sais pas”. Pourquoi avoir menti à ce moment-là, je ne sais pas, à la sortie, je revenais dans le monde réel avec ses jugements et ses interdits. On se dirige vers la voiture, puis Maxime fait demi-tour rapidement pour aller parler à Alexandre. Ils ont échangé leurs numéros. 

Je demande à Maxime ce qui lui a pris… Il m’a répondu “je lui ai dit qu’il te plaisait beaucoup” et visiblement lui a un un coup de cœur. C’est là que j’ai su qu’il s’appelait Alexandre. 

Je vous épargne les détails du retour en voiture digne d’un film porno et l’hôtel ou j’ai explosé comme une bombe atomique !  

Only registered users can comment.

  1. Sublime récit qui donne envie et décrit l’excitation que l’on peut ressentir dans ces lieux et les belles rencontres.

  2. Ça me donne vraiment envie de te rencontrer partager des moments comme ça avec toi tu es vraiment une très belle femme et plus je te vois plus je t’apprécie c’est ton envie de caresses le plaisir que je voudrais t’apporter😘😘😘😘😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *