ma-vie-jeune-libertine-banniere
Libertinage

Ma vie de jeune libertine

21 août 2021

Il y a plusieurs mois je découvrais la notion de libertinage. Jusque là, j’associais ça à des activités sexuelles pour les déséquilibrés, particulièrement chez les hommes. 

Ok, dit comme ça, c’est moche et ça fait vraiment la meuf limitée. Replaçons quand même le contexte. Quelle jeune fille, n’a pas un moment dans sa vie idéalisé sa vie de couple ? Le prince charmant, beau mec attentionné, fidèle, l’amour parfait, l’achat de maison, bébé et… bref la vie de beaucoup de personnes. Mis à part que même dans ce schéma-là, rien n’est jamais idyllique ni parfait, mais quand tu es en fin d’adolescence, tu te dis que quand même, tu espères que tout va bien se passer. J’ai en plus, un modèle parental classique, mes parents sont ensemble depuis toujours, mes grands-parents du côté de ma mère, bien qu’ayant fait chambre à part pendant plus de 15 ans, sont restés ensemble. 

Il y a 8 mois, moi-même, j’étais encore dans la perspective de passer toute ma vie avec Arnaud, mon premier grand amour. 

J’ai 21 ans, la fille sage aux rêves de princesse est devenue une apprentie libertine avide de découvertes

Un cheminement innocent au gré de rencontres étonnantes

C’est ma rencontre avec Maxime qui doit sans doute être le point de départ de tout ça, les papillons dans le ventre, le fait de plaire à un homme plus âgé, puis le jeu de séduction dont je n’avais pas conscience, pour en arriver à l’envoi du premier nude de ma vie.

À priori, envoyer un nude, ça ne fait pas d’une fille une libertine, je suis juste passée de coincée du cul, à coincée du cul qui s’est faite peur. 

Ensuite, création du compte instagram, quelques photos sexy gentillettes, un compte comme on en trouve sans doute des dizaines de milliers sans aucune volonté de provoquer ou exciter. Juste un besoin de me rassurer ou de me prouver quelque chose avec un corps que j’ai eu du mal à assumer toute ma jeunesse. Ensuite Tik Tok, un peu twitter et je me suis prise au jeu. Le jeu de la séduction et de la provocation. J’ai rencontré pas mal de personnes avec qui je discute assez régulièrement et certains qui en connaissent pas mal ou pratiquent le libertinage. 

De fil en aiguille, j’en suis arrivée à me remettre en question, me disant que finalement, bien que le libertinage ne soit pas fait pour moi, j’avais envie de comprendre ce qui menait sur cette voie. Sites, forums, discussions m’ont donné envie de créer une rubrique dédiée avec avoir étalé mes premières réflexions sur le libertinage

D’hier à aujourd’hui

Qu’est-ce qui fait que certaines personnes deviennent libertines un jour ? Qu’est-ce qui déclenche cette envie de sortir d’une vie de couple traditionnelle et d’une exclusivité sexuelle (et/ou sentimentale ?) 

Petite fille sage et coincée rêvant du même homme toute ma vie, je deviens avide de découvertes, tant au niveau pratiques que types d’hommes, j’ai envie de découvrir plusieurs façon de faire l’amour (et/ou baiser). 

Pourtant ma cousine, qui s’amuse follement depuis ses 14-15 ans, a enchaîné les relations d’un soir, qui est en couple, avec un plan cul régulier sur le côté ne se considère pas du tout comme libertine. C’est un sujet récurrent entre nous, et je commence seulement à comprendre les subtilités de sa manière de penser à ce sujet.

Chacha dit juste qu’elle est jeune et qu’elle s’amuse. Elle a déjà fait des plans avec sa best et le mec de celle-ci, et pour elle ce n’est pas du libertinage, c’est des petits extras. Au même titre que Adrien qui a une double relation, n’est pas intéressé par un plan à 3 mais adore le sexe sous toutes ses formes ne se dit pas libertin du tout.

Le libertinage, un état d’esprit avant d’être une pratique ? 

C’est la conclusion que j’en tire pour le moment, sans pouvoir expliquer pourquoi, certainement que chacun a sa propre définition du libertinage. Mais avons-nous des prédispositions à une sexualité plus ou moins débridée, combinée à notre histoire de vie ?

Un tas de questions inutiles, probablement, mais je me les pose tout de même.  

ma-vie-de-jeune-libertine

Pourquoi, à 15 ans, je me suis retrouvée à branler le père de ma copine ? Pourquoi à ce moment là j’ai commencé, avec Charlotte à parler de sexe sur des tchats et webcam, regarder des films porno ? Pourquoi, aujourd’hui, après avoir été 5 ans en couple, avec une vie sexuelle “banale” et “normale”, je me retrouve avec un tas d’envies? 

Ma première sortie en club libertin, a renforcé cette envie d’aller au-delà de ce qui est considéré par la société comme normal et acceptable. 

Il y a comme un combat intérieur qui fait que je me sens à la fois très libre, mais que je brave des interdits. Que je vais à l’encontre de la bonne morale, imposée par une société qui n’est pas forcément bienveillante. A quel moment, il est concevable qu’une “jeune fille de bonne famille” se retrouve à branler un inconnu dans un jacuzzi, accompagnée d’un homme qui a 20 ans de plus et qui est en couple ? Ou à sucer le plan cul de sa cousine en guise de cadeau d’anniversaire ? (prochain article ^^) Ou même, prendre du plaisir à parler ouvertement de sa sexualité sans honte? 

Qu’importent les définition, l’important est d’être soi-même

Je ne sais pas où tout ça va me mener, mais j’avoue que je me concentre vraiment sur le moment présent. Cette sensation de liberté est grisante, enivrante même ! Avoir deux mecs différents dans son lit en moins de 24 heures, c’est probablement immoral au vu de la normalité, mais quel privilège de pouvoir se permettre ce genre de chose sans devoir mentir aux personnes concernées. C’est juste divin ! 

Je ne sais pas s’il me sera possible de continuer vers cette voie, ou si je vais évoluer, ou comme le pense Chacha “ une fois que je me serai faite démonter par la moitié de la ville, je voudrais me poser et revenir à un système de couple plus conventionnel”. 

À vrai dire, pour le moment, ça ne m’intéresse pas de savoir, l’important c’est que je sois bien avec moi-même, et je commence à prendre goût à cette “double vie”. Je ne parle pas de sentiments (au niveau de Maxime) c’est un autre sujet autrement plus complexe, le polyamour, et même si je peux accepter le concept, c’est un peu “too much” pour moi. 

Différencier l’amour du sexe

Jamais je n’aurais pensé pouvoir différencier le fait de faire l’amour/baiser des sentiments amoureux. En me lançant sans filet dans une première relation plan cul avec Adrien, ça m’a clairement aidé à faire la différence. 

Partager et être partagée, c’est quelque chose qui peut choquer la plupart des gens, mais c’est certainement le prochain cap que je vais passer, du moins avec Maxime. 

Une sortie libertine avec lui et un autre mec est dans mes envies, et lui, cette idée l’excite terriblement. Le jour où je devrai le voir toucher une autre, je n’ai pas la moindre idée de ce que je vais ressentir, mais ce sont les règles du jeu. Paradoxalement, qu’il couche avec sa femme ne me fait rien, alors qu’il a encore des sentiments très forts pour elle. Sans doute parce qu’elle est bien plus légitime que je le suis, et j’accepte. 

Je ne sais pas vers où je vais, mais j’ai envie de tester plein de choses, et de vivre ma vie de jeune femme à fond. Et j’avoue prendre du plaisir à les partager avec vous mes lecteurs ! 

Only registered users can comment.

  1. A chaque fois que je te lis, j’ai envie de croiser ton chemin… puis je me rappelle que je suis trop petit pour toi ! 😅

  2. A la lecture de ce post je vois toute le chemin que tu as parcouru. Et l’envie de te dire juste une chose le libertinage est le fait d’assumer ce que l’on est et ces envies sans jugement et code de la part des autres. Juste partir à la découverte de son être par la simple expression de son corps et des rencontres qu’il amène.

      1. Oui le libertinage est surtout un moyen d’affirmer ces envies et d’exploration de soie même. Pour ma part, il m’a permis de m’assumer pleinement de découvrir la séduction et le réel plaisir du sexe sous toute ces formes. C’est un parcours de vie et un cheminement propre à chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *