Mon Quotidien

Ma vie d’instagrammeuse

15 mai 2021

Depuis que mon compte s’est emballé, je passe de plus en plus de temps sur ce réseau social que j’ai longtemps boudé. Lasse de voir n’importe quoi, n’importe qui et agacée par les bombasses qui montrent leur corps parfait. A la relecture de cette phrase, je me rends compte que finalement, c’est peut être un jeu ou on joue un rôle, mais à quoi bon jouer un rôle, c’est tellement plus simple d’être soi, mais peut-être, qu’être soi ne fait pas rêver et les gens vont sur insta pour rêver? 

Soirée compliquée en perspective

Charlotte qui me tanne pour faire des photos demain, alors que je n’ai pas trop la tête à ça, Arnaud qui me dit qu’il reste le week-end à Paris, ça me permettra d’étudier un peu plus. Je dois encore préparer quelques vêtements… J’ai reçu mes commandes de sous-vêtements, mais pas encore mon string rouge pour aller avec le soutif rouge acheté la semaine prochaine. Je suis déçue, j’avais prévu de faire quelques poses ce we… on verra bien ! 

Ma vie sentimentale, c’est le bordel 

Mon second baiser avec Maxime a été quelque chose d’intense, j’avoue que sur le moment, je ne me suis pas reconnue. Outre le fait que je l’ai plaqué contre le mur pour l’embrasser, c’était un moment hors du temps, qui idéalement n’aurait pas dû dépasser quelques secondes. Et le bon sens aurait voulu que je parte en courant et ensuite dire par message que j’avais fait une erreur. 

C’est le baiser le plus fougueux que j’ai eu de ma vie, pas un baiser d’amour (enfin pas que) mais un baiser suave et envoûtant. Une main qui me caressait les fesses tout en me serrant contre lui, les frottements de nos corps. Ses mouvements de hanche… le sentir s’exciter (et pas qu’un peu !), en même temps qu’on s’embrassait, c’était juste divin. Sur la fin on s’est serré très fort dans les bras, un énorme câlin plein de tendresse… le moment parfait, que je peux considérer comme le premier vrai baiser avec Maxime. L’autre, celui du mois de Février,  j’ai envie de l’oublier. 

Réflexion très classe de Charlotte : “c’est là que tu aurais dû te mettre à genoux et le sucer” (le romantisme est  définitivement mort).

Arnaud sait

Il ne sait pas tout, mais il sait que j’ai embrassé Maxime sur un coup de tête, il sait que j’ai des sentiments, sans savoir si c’est de l’amour, de l’attirance ou un ensemble de tout ça. 

Il a été surpris, sans être choqué, il a juste voulu savoir si j’avais envie de coucher avec lui et si je voulais le quitter. Il n’est pas du tout question de séparation, pour le fait de coucher, j’ai dit que j’en étais pas sûre, mais que je me posais des questions. Dispute, pleurs, et câlins… Bien qu’il me dise qu’il peut comprendre, il ne veut pas me partager et me demande de choisir. Il n’y a pas de choix à faire, je veux faire ma vie avec Arnaud, mais je refuse de me priver de découvrir d’autres choses. Il serait d’accord que je couche avec une fille, mais pas un homme… ça n’a pas de sens vraiment. 

Plan à 3 évoqué aussi, lui il est ok avec une fille, puis après voir avec un autre mec, il me propose même une liste de copains ou connaissances pour voir avec qui je pourrais. Discussion surréaliste. Non, je veux pouvoir me lâcher librement sans aucun contrôle de sa part. 

Mon premier espionnage 

Je ne suis vraiment pas fière de moi, mais je n’ai pas la prétention d’être une fille bien. 

J’ai fouillé dans son téléphone. Je voulais savoir s’il y a quelque chose avec la nana de son boulot avec qui il est proche. Alors ils se parlent par Whats app tous les soirs quasiment, s’échangent des vidéos, des gifs.. mais rien d’autre, elle a envoyé quelques photos d’elle, mais avec des grimaces ou en train de manger. Rien d’autre, des messages avec sa meilleure amie, des conneries avec ses copains. Vraiment, j’avais presque envie de découvrir quelque chose, pour justifier le fait que moi aussi je puisse sortir du cadre rigide de la “fidélité” . Ce mot finalement qui représente quelque chose de sacré est vraiment lourd à porter. Pourquoi la fidélité se rattache quasi exclusivement au sexe? j’en ai déjà parlé avec Amal, ou pour elle c’est la sacro sainte base. Un mec qui parle à une autre nana en cachette, pour elle c’est tromper. 

J’en suis même réduite à aller voir des blogs pour avoir la vision de la tromperie…  Ou il y a autant de définitions que de tromperie. Je suis même tombée sur un blog, sans doute tenu par une féministe acharnée, persuadée que tous les hommes sont des porcs infidèles. Pourquoi, nous filles, serions nous différentes dans nos envies ? 

Le libertinage… un mot qui revient de plus en plus

Depuis que Maxime m’a dit qu’il était libertin, quelques recherches, et des conversations avec des followers de mon compte, mon impression a un peu évolué. De pervers tordus à déjantés du sexe, j’ai un peu pris de distance avec mes premiers préjugés, je lis beaucoup. Il y a un tas de pratiques libertines avec des expressions vraiment difficiles à différencier. On peut visiblement être libertin sans être échangiste. Et on peut être libertin que dans son couple, sans pouvoir coucher ailleurs. 

Le sujet m’intéresse énormément, j’ai besoin de comprendre comment un mec peut aimer mater sa femme se faire défoncer devant lui, ou comment les coupes éditent des règles à la carte. Quoi qu’il en soit Arnaud pour peut qu’il puisse être ouvert, a des envies différentes des miennes, et c’est lui laisser le choix exclusif, à lui de décider du degré d’ouverture de notre couple. Où est MA liberté dans tout ça? 

MYM et Onlyfans

2 réseaux que je ne connaissais absolument pas du tout, ou visiblement on peut poser complètement nue, sans censure. Ça peut être payant et visiblement c’est assez commun. J’ai au moins eu 30 personnes qui m’ont dit que je devrais créer un compte (MYM principalement) car un jour mon compte instagram allait peut être faire l’objet d’une suppression. À vrai dire je me fiche que mon compte soit supprimé, par contre, j’ai des conversations très intéressantes avec plein de personnes avec une ouverture d’esprit incroyable. 

J’ai même une femme avec qui j’ai eu pas mal d’échanges qui serait ravie de me prêter son mari pour me faire plaisir. Cette femme est vraiment magnifique, ils sont visiblement libertins, bien que je ne me rappelle pas avoir lu ce mot dans nos conversations. Bien que l’idée m’ait vraiment choquée au début, je trouve le geste beau… Bien que finalement je ne sais pas si je serais l’agneau dévorée par le loup ou s’il serait l’homme offert à une coincée du cul pour la débrider un peu. En plus il est photographe, vraiment doué… de quoi enflammer l’imaginaire. L’idée qu’une femme aussi belle puisse avoir envie que son mari couche avec moi me donne un sentiment d’importance. Bien que la Marine sur insta, et ce que je suis vraiment ne reflète peut-être pas la même chose. 

Peut être qu’en mettant des photos sexy de moi sur Instagram fausse complètement l’image de ce que je suis. Et finalement, est-ce que je joue un rôle malgré moi? 

Only registered users can comment.

  1. Tu as une prose incroyable. Une prise de conscience déterminée.
    Le diamant brut commence à prendre forme.
    Je te le dis encore ton blog doit devenir un livre. Énormément de femme vont ce reconnaître. Pense y et au travail

    1. SI quelques filles peuvent se reconnaitre dans ce que j’ai pu vivre et voir comment je suis passée au travers de mon adolescence, j’espère que ça les inspirera ou les rasssurera un peu !

  2. Merci pour ton adorable commentaire, merci aussi pour tes conseils et à tes tentatives pour me bousculer un peu ( et me faire un peu déraper aussi ^^)
    Je te fais un gros bisou, ici aussi 🙂

  3. Encore merci de me permettre d’apprendre à vous connaître, vos craintes, vos peurs, vos doutes mais aussi vos joies ainsi que la découverte de ce petit monde virtuel.
    J’ai déjà hâte de pouvoir lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *