Maxime-sa-meilleure-amie-mes-illusions-banniere
Mon Quotidien

Maxime, sa meilleure amie et mes illusions

23 juin 2021

Samedi, je vais boire un verre avec Maxime, sa meilleure amie était là aussi, j’avoue que ça ne m’a pas fait particulièrement plaisir. Il demande si ça ne me dérange pas, je ne me voyais pas dire oui, ça me gêne. Je n’allais pas lui dire, ben on ne pourra pas se toucher la main, se faire un bisou… Etc.. Etc..

Bien sûr il arrive avec une superbe brune au corps parfait, sourire ravageur, parfait pour mettre à l’aise quoi. Première question : meilleure amie = plan cul régulier? Bon, comme d’habitude, j’étais sur la défensive. On en a discuté dès lundi matin et finalement je me suis faite des idées. 

Maxime bosse dans le service informatique dans la structure ou je travaille également, il m’avait expliqué, qu’il facturait via sa société avec des missions. Bref, le genre de choses auxquelles je ne comprends rien et qui, à vrai dire, ne m’intéressaient pas. Je suis en CDD, renouvelé à 90 % de chance en septembre.

Dans ma tête, tout était acquis. Ma petite vie avec Arnaud, et je voyais Maxime au boulot, sans notion de temps. Je vis un peu d’amour et d’eau fraîche comme une gamine qui n’y connaît pas grand chose à la vie. 

Retour à la réalité

Maxime et le mari de sa meilleure amie, projettent de travailler conjointement sur des projets personnels. Il m’en avait parlé il y a quelques mois, sans que je le relève. Et il allait garder l’hôpital comme client pour du “consulting” 

Pour moi, tout ça c’est du chinois, je ne comprends pas vraiment les différentes nuances de son métier.

Grosse claque dans la figure quand j’ai compris, samedi, qu’il ne viendrait plus tous les jours comme il fait depuis un peu moins d’un an, qu’il pouvait intervenir à distance sur la plupart des problématiques et continuer à superviser l’équipe interne. 

Sur le moment même, tout s’est mis à tourner très vite, un peu comme si je sortais d’un rêve, et que je me retrouvais dans la vraie vie. J’essayais de me raccrocher à plein d’idées dans tous les sens.

Je me demandais comment j’allais faire pour le voir, j’avais besoin de garder un contact physique avec lui, même si on se parle par messages tous les soirs depuis des mois. 

Surtout qu’on s’est fortement rapprochés en 2 semaines, ou je suis sur un petit nuage, et là le sol se dérobe sous mes pieds, je ne sais plus quoi penser.

Maxime-sa-meilleure-amie-mes-illusions

À vouloir tout, on risque de tout perdre ?  

Ça fait un moment que je vis vraiment, enfin, dans ma vie des moments presque irréels. 

Je suis en break avec Arnaud, mais bien que la date butoir du 30 juin semble résonner comme la fin de la récré, nous sommes toujours en couple et amoureux.

Je vois Adrien au moins une fois par semaine, c’est simple, doux et sauvage, au jour-le-jour.

J’ai Maxime, avec qui je suis depuis peu en “relation” bien qu’il n’est pas possible de mettre un mot sur cette relation. Il y a des sentiments, de la tendresse, du mystère… Du rêve ? Tout a démarré avec un jeu idiot, des mois d’allusions, de pas en avant, de pas en arrière… Je pensais qu’il serait le second à qui j’offrirais mon corps, et finalement c’est mon cœur que je lui donne en grande partie. Nous n’avons à ce jour par encore couché ensemble, j’en meurs d’envie, mais je repousse autant que je peux. Là, j’ai l’impression de perdre le contrôle sur tout. 

Le beurre, l’argent du beurre et le cul des trois crémiers ? 

Visiblement, cette situation ne pouvait pas perdurer. Arnaud m’a fortement mis la pression pour revenir à notre couple de départ, une quasi exclusivité avec des “jokers” sur lesquels il est peu probable qu’on se mette d’accord.

Si on ne trouve pas un “terrain d’entente”, je risque de le perdre. Il a aussi eu une proposition de contrat très intéressante, à Paris.

À 5h30 en TGV de notre appartement, de mon travail, de ma vie actuelle.

Maxime négocie en ce moment un nouveau contrat de consulting, ce qui veut dire, qu’il est possible que dans une dizaine de jours, je ne le verrai plus le matin, le midi, il ne m’accompagnerait plus jusqu’à mon tram le soir.

Et si ce n’était que ça… Sa meilleure amie a dit que quand il aura déménagé, ce sera cool, ils pourront se voir plus. J’avais en effet cru comprendre qu’ils ne s’étaient plus vus depuis des mois. J’avais mis ça sur le dos du Covid. Non, la meilleure amie habite à 2h30 de voiture, plus au sud…  

Jamais il ne m’avait parlé d’un déménagement quelconque, mais c’est un projet qu’il a depuis plusieurs années, et à force de ne m’être concentrée exclusivement sur notre relation égoïste, je n’ai pas capté les autres signaux.

Il m’avait parlé d’autres ambitions, mais un peu comme tout le monde fait : “un jour je ferai ci, un jour je ferai ça” et finalement la majorité des gens restent dans leur confort habituel. Pas Maxime. 

Je disais plus haut qu’avec Adrien, tout était simple. Je viens d’apprendre qu’il s’était décidé à avouer notre relation suivie à Adeline. Il préfère lui dire, par souci de transparence.

Niveau timing, ce n’est vraiment pas ce que j’aurais préféré, j’ai l’impression que tout m’échappe. Si je devais imager ma situation en ce moment, c’est comme si 3 mèches de bombes venaient d’être allumées au même moment, que celles-ci vont entraîner une réaction en chaîne. Et que le semblant de contrôle que je pensais avoir sur ma vie sentimentale/sexuelle/amoureuse vient de voler en éclats. 

Only registered users can comment.

  1. Pas simple en effet, mais il faut garder en tête qu’avec de la volonté on finit toujours par rebondir 😉

  2. Les choses bougent, et c’est normal tu en es l’instigatrice. Tout n’ira pas dans ton sens c’est certains mais ta direction t’appartient. Mène le cap Marine !

    1. Tout ne peut pas forcément aller dans le sens d’une personne, mais on put définir à deux d’une direction générale ! Je t’embrasse fort comme toujours !

  3. Je connais ce genre de passage à vide où les connections ne se font plus comme avant.
    Reste positive, concentre toi sur ton avenir professionnel, cela restera toujours important.
    Pour éviter d’avoir des regrets avec Maxime, propose lui une chaude nuit avant le 30 juin et ensuite tu prends ta plume d’écrivain et tu racontes.
    Courage, Instagram t’aide en te servant de thérapie pour le bonheur de tes suiveurs.
    Bises

    1. Justement, je me suis posé la question avec Maxime… Mais je ne vais pas proposer un truc à la va-vite juste parce que Arnaud a fixé une date tout seul.
      Ca se fera un jour, je le sais, mais apres cette date du 30 juin !

  4. Je peux juste te dire bon courage pour affronter ces situations, certaines fois, rien ne va comme on l’avait prévu. La vie est faite ainsi, la liberté a un prix….. désolé de me répéter.
    Mais tu es jeune et battante, je suis convaincu que arriveras à surmonter ces obstacles. Quand on a gouter à certaines choses, on ne veut plus faire marche arrière, et je pense que tu es dans ce cas là. Bon courage jolie nymphe 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *