Mes-expériences-sensuelles-Partie-12- banniere-petitefillesage
Mes Expériences Sensuelles

Mes expériences sensuelles 12

22 juin 2021

Retour sur mon histoire avec Adrien

Il y a un mois, je suis allée boire un verre avec les copains, et la meilleure amie d’Arnaud, Adeline, était présente. C’est là que j’ai annoncé le break avec Arnaud, et à un moment donné elle reparle très brièvement  d’Adrien, son ex. 

Le lendemain, sur un coup de tête, sans trop savoir pourquoi, j’envoie un message sur messenger à Adrien, j’aimais bien ce garçon.

On avait fait pas mal de soirées à 4 et j’ai toujours bien aimé discuter avec lui. 

La semaine suivante, après s’être chauffés mutuellement, il me propose un week-end, que je n’oublierai jamais de ma vie. 

Quatre jours de baise intensive, ma première faciale, première baise dans la douche, je me suis même retrouvée complètement à poil sur une plage ! 

Notre relation d’après Week-end

Lors de notre retour du week-end, ou nous étions épuisés tous les deux, il m’a demandé, comment ça allait se passer… Après.

Sa situation est loin d’être simple, il est en couple avec une nana en médecine, qui dort, étudie, dort, étudie. Et (bah tiens) il couche encore de temps en temps avec Adeline qui ne semble pas avoir ce qu’elle veut avec son mec. 

On a convenu finalement que la nuit du mercredi au jeudi, on la passait chez lui. Sa nana ne vient que le week-end, et encore pas tous, et dormir chez moi, dans mon lit avec un autre, j’ai un peu de mal.

On a convenu pour le moment qu’on ne parlait pas à Adeline de ce qui se passe, ni lui ni moi n’avons envie de créer ce qui va être un tsunami. 

Non, je mens, j’ai hâte qu’elle l’apprenne, qu’elle sache dans quel état je mets Adrien, qu’elle sache que je suis au courant qu’elle trompe son mec en faisant la morale aux autres sur la fidélité.

J’ai hâte de la regarder droit dans les yeux, avec un grand sourire quand elle l’apprendra. Adrien m’a dit qu’il attendrait de voir comment ça se passe entre nous deux pour lui annoncer. Il ne pense pas qu’elle dira quelque chose, mais je ne sais pas pourquoi il ne lui dit pas alors. Moi, je suis certaine qu’elle va disjoncter ! 

Du sexe, du sexe, du sexe ! 

Longtemps, j’ai cru que je serais incapable de faire l’amour avec un mec pour qui je n’avais pas de sentiment, ça doit être mon côté romantique.

Mais je pense que les petites fleurs bleues le restent tant qu’elles ne se sont pas faites prendre sauvagement par un mec qui leur fait perdre la tête.

Avec Arnaud, j’aimais faire l’amour, bien que ça ne soit pas aussi souvent que je ne l’aurais voulu, mais c’est assez classique.

Fellation, doigt pour me faire mouiller, pénétration, éjaculation, dodo. Levrette ou cuni les soirs de pleine lune. C’est ce que je considérais comme une vie sexuelle plus ou moins normale, la plupart de mes copines sont plus ou moins au même régime, sauf une ou c’est plus exotique. Et les aventures de Charlotte, mais bon, elle est hors catégorie. 

Avec Adrien, deux passions : les burgers et le sexe ! Et le petit vin blanc sec après le sexe. Il ne se pose pas de question, il ne m’en pose pas non plus. Et c’est ça que j’aime.

Mes-expériences-sensuelles-Partie-12

Le premier rendez-vous post week-end, le ton est donné

Quelques jours après le retour du week-end, juste après mon sport, je vais chez lui, mi impatiente, mi intimidée, je ne savais pas trop comment on allait se dire bonjour.

Bisous sur la joue, on se check comme des potes, puis comment on fait ? On mange d’abord et on se met sagement au lit ? Une fois la porte franchie, tout le petit stress s’est envolé. Il me dit que je suis jolie, me colle contre la porte du salon et m’embrasse fougueusement.

Il enlève ma veste, elle tombe par terre, va sous ma jupe, main dans le string. À peine le temps de déboutonner et retirer mon chemisier que j’étais déjà à 4 pattes sur  le canapé et le désir est monté très rapidement.

J’ai eu droit au premier anulingus de ma vie, une main qui agrippait fermement ma fesse droite, l’autre qui secouait ma vulve, taquinait mon clitoris et préparait mon vagin. A ce moment précis, je me sentais vraiment hors de contrôle, sans volonté, je n’ai même pas eu le courage de dégrafer mon soutif pour être à l’aise et mon string était resté sur mes chevilles. Je ne sais pas si l’anulingus est une pratique courante, je pense que non, mais elle gagne à être connue, ça m’a donné des sensations de petits picotements dans l’ensemble du bassin.

Quelques minutes plus tard, il me pénétrait tout en profondeur, puis il a enroulé sa main dans mes cheveux et les as agrippé très fort tout en me pilonnant sauvagement. Il lâchait parfois mes cheveux pour me saisir les hanches, une épaule, comme si à chaque coup de rein, il allait pouvoir gagner quelques millimètres. 

Les assauts étaient tellement forts que j’avais du mal à me caresser en même temps, j’ai eu le temps d’avoir un petit orgasme avant que, dans un cri de dingue, il éjacule sur mes fesses, mon dos… et le canapé. 

Commande de repas et c’est reparti

Le temps de récupérer, on se commande un truc à manger, puis douche… et au lit. 

Là j’avais prévu le truc, je prends ma douche en second, sous-vêtements sexys, et c’est moi qui lui saute dessus. C’est quelque chose qui le perturbe un peu, comme il le dit “il n’a pas l’habitude de se faire baiser”. Moi non plus d’ailleurs, j’avais déjà pris les devants avec Arnaud, une fois ou deux, mais là, avec Adrien, c’est comme un rituel

À un moment donné, le rapport de force s’inverse, et je m’empale sur lui, et joue avec mon bassin jusqu’à le rendre dingue. c’est une position dans laquelle j’ai beaucoup de plaisir. 

À un moment donné, il prend mes tétons en main et les tire vers lui, pour lui permettre de me mettre des coups de bassin, je me laisse faire un moment avant de reprendre le dessus. 

Puis vient souvent le moment où il a du mal à se retenir, il me fait basculer, je me retrouve ventre contre le lit à plat, et il vient me mettre des coups de reins puissants qui le font vraiment jouir comme un dingue. C’est sa position favorite pour jouir, et je commence à adorer ça. 

Pour terminer après avoir parlé pas mal, je l’ai excité de nouveau en le suçant. J’adore le sucer, je pense qu’il m’a vraiment donné goût à la fellation, et je pense qu’il a pris goût à jouir dans ma bouche ! 

Et la plupart des mercredi soirs ressemblent à ça. Baise, burger, tendresse, dodo. 

Et le jeudi matin, j’ai vraiment du mal à me lever pour aller au boulot ! 

Only registered users can comment.

  1. Coucou,
    La fellation est la chose la plus excitante que je connaisse pour un homme moi j’adore ça.
    De plus j’aime aussi pénétrer ma langue dans tous les orifices de la fille.
    Car elle profite aussi de la jouissance et du plaisir comme pour l’homme avec la fellation.
    Passe une belle soirée bizz

    1. Une relation seine, et sans taboo , c’est admirable et rare je pense 😊.
      Vous vous êtes bien trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *