mes-experiences-sensuelles-8-banniere-petitefillesage
Mes Expériences Sensuelles

Mes expériences sensuelles 8

6 juin 2021

Week end avec Adrien suite.. 

Je ne suis même pas certaine de pouvoir publier ça sur mon blog, mes expériences sensuelles d’ado me semblent bien dérisoires à côté de ce week-end. 

On n’est plus dans des expériences sensuelles, mais sexuelles, limite pornographiques. 

Jeudi dernier, juste après notre arrivée à l’hôtel, lors de mon week end improvisé avec Adrien nous n’avions pas mis longtemps à sauter l’un sur l’autre. 

Ensuite, nous sommes allés à un resto juste en face de l’hôtel pour manger quelque chose rapidement, le moment était à la fois étrange et amusant

Il m’a dit qu’il ne m’imaginais pas du tout comme ça. Qu’il avait été surpris, pas habitué du tout à ce genre de tornade.

Vous n’imaginez même pas le compliment que c’est pour une nana qui manque d’assurance et de confiance en elle.

Ce n’est pas pour ça que je n’étais pas toute rouge, ne sachant quoi répondre. 

Puis il me demande comment ça se passe au lit avec Arnaud, je lui dit que ça va, juste un peu de routine. Puis à un moment il me dit qu’il pensait que c’était pas fou, Adeline lui avait dit qu’au pieu, Arnaud et moi c’était pas l’éclate. 

Choquée ! J’ai dû lui demander de répéter, histoire de m’assurer que j’avais bien compris. 

Adeline parlait pas mal d’Arnaud et moi, on se voyait à l’époque assez régulièrement, mais de là à ce qu’elle lui dise comment ça se passait dans mon lit, j’ai halluciné. 

Prends ça en pleine gueule Marine ! (Génial d’apprendre que t’es nulle au lit) Je fais semblant de rien, je lui demande s’il a encore eu des nouvelles d’Adeline, certaine que non, la rupture avait été assez brutale, ils ne se sont plus parlés du jour au lendemain. Silence.

Je lui dis désolée, je sais que ça n’a pas été facile, je suis maladroite, puis je change de conversation.

Une longue minute après il me dit “ l’autre fille que je vois, c’est Adeline”

mes-experiences-sensuelles-8-petitefillesage

De l’ange toute gentille à la démone machiavélique 

Ma première pensée a été “grosse pute” 

Ma seconde pensée a été, que j’étais dans une merde pas possible, que j’avais l’art de me foutre dans des plans vraiment foireux. 

Puis vient un moment où tu te dis, que soit tu t’apitoies sur ton sort, soit tu réfléchis. 

Je lui ai demandé s’il avait dit à Adeline qu’on se reparlait. Non, donc elle ne sait rien.

Il y a des moments comme ça, même quand j’ai l’esprit embrouillé, ou en une fraction de seconde j’ai une solution limpide qui apparaît.

J’ai souvent eu ça avec certains cours, ou je me disais que je n’allais jamais en sortir et finalement, ça passait crème. 

J’ai posé quelques questions sur leur relation, ils se voient une à deux fois par mois, c’est le pied au lit, pour lui aussi visiblement, Adeline est une “bête de sexe” 

Là le monde Lionne s’est activé, je me suis dit un truc du genre “attends mon coco, je vais te mettre sur les rotules”

S’en est suivi, un moment de panique assez court, en me demandant si j’allais être à la hauteur.

Il a vite zappé le sujet, mais je me suis dit qu’avant la fin du séjour, je saurai parfaitement comment est Adeline au lit, et je ferai mieux. 

Je n’ai jamais ressenti ce sentiment de compétition. J’avais ce sentiment de pouvoir me dépasser dans un domaine que je maitrise pas… le sexe. 

J’avais quand même une arme… des mois de visionnage sur Pornhub ! 

Retour à l’hôtel… 

À la fin du repas, il me demande ce que je veux faire ce soir. On est déjà le soir, à un quart d’heure du couvre feu. Je lui dis en souriant, qu’on allait reprendre là où on s’était arrêté tout à l’heure, il rigole. 

En sortant du resto, après s’être à moitié engueulé pour l’addition (qu’il a payée), je lui mets un coup d’épaule, en lui disant que j’allais me venger.

Je le prends par la main, il se laisse faire, et c’est comme un vrai couple que nous rentrons à l’hôtel. 

On monte dans l’ascenseur, 4ème étage, au même moment on se retourne l’un vers l’autre et on s’embrasse sauvagement.

Puis il me dit “tiens tu as mis une culotte”. Il avait mes fesses en pleines mains, et un sourire coquin.

Une fois arrivé, il me propose de prendre ma douche, ça m’arrange bien de la prendre en premier, comme ça je débarque dans la chambre en short de nuit, et lui arrive en second. 

Acte 2

J’étais un peu stressée, il prenait sa douche, je m’étais mise dans le lit tentant d’avoir l’air décontractée pour quand il arriverait.

T-shirt blanc et petit short sexy.

Puis j’ai enlevé le t-shirt. Puis après hésitation je me suis dit que j’allais mettre un soutif et un string de bombasse. Trop tard, je l’entends arriver.  Je retire le short et le mets par terre. 

Adrien arrive en caleçon et polo , il est super bien foutu quand même.

Je m’attendais à ce qu’il vienne s’allonger près de moi, qu’on discute et que ça dérape tout doucement. 

Puis je pense à Adeline. Il faut que je marque le coup ! Je me suis soudain sentie sortie d’un film de cul où la nana saute sur le mec pour le sucer. 

Je lui dis, viens ici toi, je m’assois sur le bord du lit, il s’approche, il semble assez surpris de me voir nue. Je lui prends les fesses en main, elles sont fermes et musclées, j’aime bien. 

Il me pousse un peu, voulant s’allonger sur moi, je lui ai dit “non non tu es puni, enlève ton t-shirt” Il le fait. je lui embrasse le ventre, lui caresse les fesses, passe la main sur son sexe. 

Je descends son caleçon, continue à l’embrasser, son sexe est assez petit pour que je le prenne en entier dans ma bouche, je le lèche, suce, jusqu’à le faire bander. 

J’ai un peu mal au dos, je ne suis pas très confortable et à ce moment précis je sais clairement ce que je veux, je l’ai visualisé dans ma tête. 

Je me lève du lit, regarde vite fait ou j’ai mis mon nœud à cheveux, introuvable. Tant pis 

Je me mets au sol à genoux, je me remets à la sucer, lécher et branler.

Je teste des choses, les valeurs sûres que j’ai déjà testées avec Arnaud, prendre le gland en bouche, passer la langue et le branler.

Puis là je suis un peu surprise, il me prend la tête à deux mains et accompagne son bassin dans les mouvements.

Je ne suis pas à l’aise, j’ai l’impression d’un peu perdre le contrôle, mais tant pis, je prends ses fesses en main, et je le laisse me pénétrer la bouche. J’avais peur qu’il tente de l’enfoncer trop loin, la gorge profonde pour moi, c’est vraiment inconcevable, en plus avec la taille de son sexe, je n’imagine même pas que ce soit possible. 

Là il me demande de me relever, je lui dis, non qu’il est toujours puni, je reprends son sexe en main, en bouche. Il me dit stop ! Il me dit que ça va partir. 

J’ai de la chance d’avoir une bonne mémoire.

Et dans la semaine on s’était envoyé des gifs pornos sur ce qu’on aimait, aimait moins.

Puis sur les fantasmes. Je connais donc ses fantasmes, les choses qu’il n’a donc pas faites avec Adeline. L’éjaculation sur le visage en était une. (Fantasme visiblement assez courant chez les mecs en général) 

Je continue à le masturber doucement, alors qu’il me dit d’y aller super doucement, de lui laisser le temps de se calmer, je le regarde dans les yeux et lui dit “ok” 

Je cale ma main droite derrière ses fesses, sans le quitter du regard, je serre un peu plus la main gauche, et accélère le mouvement, j’ai eu l’impression qu’il tentait de reculer, mais quand il a écarquillé les yeux, je pense qu’il a compris et que ça a dû le rendre fou. Lorsque j’ai pris le premier jet sur le visage, il a gémi vraiment fort, et j’ai amplifié le mouvement sans le quitter des yeux. 

Dans un film porno, on se dit toujours c’est quand même hard, et finalement, non c’est vraiment intime, chaud, surtout avec un mec qui éjacule comme une lance à incendie.

Et le plaisir de lui avoir donné cette première fois, m’a vraiment excitée. 

Première pensée à ce moment là : “purée j’en ai vraiment partout”

Seconde pensée, elle était pour Adeline, assez difficile à mettre en mots, mais en gros ça voulait dire “tiens, prends ça dans les dents”. 

Je me suis relevée, en lui disant, bon je vais prendre une autre douche, j’avais envie de lui faire un bisou, mais j’imagine qu’un mec n’aime pas forcément se faire embrasser par une bouche qu’il vient lui-même de couvrir de sperme. 

Acte 3

Retour dans la chambre après au moins 15 minutes et 10 shampoings. Il est allongé sur le lit, me demande si ça va, je lui dit oui. Je vais me coucher contre lui, nue, avec un essuie sur la tête. 

Il me dit que je suis une vraie tornade, que je suis vraiment une fille imprévisible

Je lui dis avec le sourire, qu’en termes d’imprévisible, il a fait fort aussi.

Je l’embrasse tendrement. Puis je lui dis… Tu es toujours puni tu sais.

Je mets ma main sous les draps, lui touche le sexe, et lui dis “ tu ne penses pas que tu vas t’en tirer comme ça quand même “ ? 

Il m’a demandé un petit répit, m’a fait un super massage de tout le corps, avant que je ne découvre ses vigoureux coups de bassin.

Note à moi-même, après ma première éjaculation faciale:  toujours avoir un élastique pour les cheveux au poignet quand tu te lances dans une fellation.

Only registered users can comment.

  1. Coucou Marine,
    J’adore vraiment adoré ses moments d’amour intense tout dans la sensualité.
    Je t’ai découvert sur Tiktok et ensuite sur Instagram c’est Patou enfin Patrick

  2. Mode partage d’expérience…
    Non, l’ejac faciale n’est pas le fantasme de tout les mecs.. perso je préfère jouer dans la bouche que sur le visage
    D’autre part, je n’ai jamais compris les mecs qui ne veulent pas embrasser après une fellation ou ejaculation… après toi, ça vient de soi et faut assumer ! 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *