Mon quotidien

Mes ratés, mes râteaux

mes-rates-mes-rateaux-banniere

Ca fait plusieurs fois, en discutant avec plusieurs d’entre vous, que je reçois des phrases du genre, “tu as de la chance, tu peux avoir qui tu veux”. La dernière en date était une nana que j’adore qui pensait que tout était “facile” pour moi. Rien n’est moins vrai, ça m’a donné envie de faire un article. Non, je n’ai pas qu’à claquer les doigts pour avoir qui je veux, mais j’aimerais bien croyez-moi. 

L’adolescence…

On sera quasi tous d’accord pour dire que cette période est quand même une des plus ingrates de la vie ! D’autant plus pour certaines nanas qui voient leur corps se transformer du jour au lendemain, se sexualiser sans comprendre ce qui se passe. Ne parlons même pas du petit bouton d’acné qui apparaît le jour de la photo de classe, ou lors d’un voyage scolaire, ou tu rêves de te faire aborder par un gars mignon…Je ne parlerais pas de périodes ou j’ai eu des râteaux ou des ratés, en réalité, je n’ai pas eu grand chose, voire presque rien. Ce qu’on peut considérer comme un râteau déjà. Là je me compare à Cha, qui vers ses 13 ans a fait un sourire à un mec, deux jours plus tard, elle avait son premier flirt ! 

Ne parlons même pas de la suite, avec nos années camping, où on “chauffait” un peu les mecs ensemble, pour que ce soit elle, qui à chaque fois pêche le beau mec du camping, l’animateur canon, ou juste le mec qu’elle voulait pécho ! Ce qui pour moi est un immense exploit, ça ne m’est arrivé que deux fois dans ma vie ! 

Mon premier raté, qui pour moi est un demi rateau, le père d’une amie, qui, logiquement aurait du me faire perdre ma virginité et qui finalement, une fois le moment venu n’a pas été jusqu’au bout. J’ai repris contact avec lui il y a quelques mois, pour me rappeler à son bon souvenir, et en fait, même si pour lui c’est un super souvenir, il avait surtout peur qu’un jour, j’en parle ou que ça se sache. Du coup, depuis, j’ai un peu relativisé, bien que ça revienne au même, il ne m’a pas fait l’amour, bien que je lui doive mon premier orgasme.

Ma vie de couple avec Arnaud

Là aussi, je pense que plus d’une fois, je me suis pris de gros râteaux. Mon premier, je m’en rappelle, j’avais super envie d’essayer la sodomie, juste pour voir la sensation, pas du tout d’en l’idée de reproduire une scène de film de cul visionnée. Juste pour que je me dise, ok c’est sympa, ou non, j’aime pas. Je me rappelle de la scène, je suis dans le salon, un samedi, j’ai passé une heure à m’épiler le sexe, les jambes et le sif (sillon interfessier, comme on dit chez l’esthéticienne) histoire que l’expérience soit bonne pour lui aussi. Et on discute de choses dans le canapé, j’étais en short et en t-shirt, lui jouait sur la PS4 à Assassin’s Creed. Puis, je viens faire la petite féline coquine, en lui demandant s’il allait encore jouer beaucoup, lui plaçant que j’aimerais qu’on aille pas au lit trop tard, que je me sentais un peu coquine. Là bien sûr, dans sa tête le premier truc auquel il pense, c’est la super pipe bien cochonne, je pense que son fantasme, c’était une faciale, ou me faire avaler. À la limite, ce soir là, j’aurais pu accepter, en échange d’essayer la sodomie.

Il repose sa manette, je l’embrasse et joue un peu avec mes cheveux sur lui, et je lui dis “ce soir, tu peux me sodomiser” Puis gros blanc. Il rigole. Je lui dis, que je suis sérieuse, qu’il devra aller doucement, mais que j’ai envie de découvrir. Là réponse : heuu non, ça je trouve que c’est dégueulasse. Finalement, c’est à la fin de notre relation, que je lui ai presque imposé la chose… et ma première sodo a vraiment été géniale.

Je passe aussi les nombreuses fois ou ses jeux vidéos passaient avant mes envies. 

Mes refus et petits râteaux…

J’ai commencé à m’épanouir un peu plus sexuellement avec Adrien, puis rapidement, les idées sont venues… Et de temps en temps, je lui proposais des choses qui sortaient de l’ordinaire. Sexuellement avec lui, c’est vraiment génial, ce n’est que de la baise sauvage la plupart du temps, mais je m’y retrouve complètement. Après lui avoir présenté Cha, je lui ai suggéré le fait de “jouer à 3” . Non, pas son truc. J’ai aussi tenté l’idée de sortir un soir en club pour lui faire découvrir… même réponse: non ! Nous filmer ou prendre des photos… Idem, il n’a pas envie qu’on retrouve un jour une photo sur internet. 

Lors du premier club avec Charlotte, on rencontre un petit couple sympa, puis la soirée prend une tournure plus chaude, je prends l’initiative de sucer le mec du couple, et je me prends un refus. Quelques minutes plus tard, ce même mec défonçait Charlotte. Bref, penser que parce que je suis une nana, j’ai toujours tout ce que je veux, rien n’est moins vrai. 

Quand je monte un plan foireux

Il y a quelques semaines, avec Cha, on a parlé de faire un repas à 4 un samedi chez Lucas. Bon clairement l’idée était d’amener les 2 mecs à un plan à 4. Et on était persuadées que ça allait se faire. J’étais assez à l’aise, car Cha et moi, on avait déjà joué avec Lucas, puis j’étais rassurée, car il rêve de faire des choses avec moi. Maxime, de mon côté, est toujours ouvert à des plans à plusieurs. Il regarde, sur le site libertin sur lequel nous sommes inscrits, de plus en plus de couples. Moi, je ne suis pas prête. Je ne suis pas bi. Je ne me vois pas encore baiser avec un mec devant sa nana, bref deux ou trois choses pour lesquelles j’ai encore besoin de temps. Avec Cha et Lucas par contre, c’est top… 

Donc, on se met d’accord pour nous habiller en mode super chaudasses, super épilées, on avait convenu que la tarte du dessert, on l’apporterait depuis la cuisine, après avoir retiré nos robes… En mode porte-jarretelles, seins nus. On avait, pendant la semaine, bien passé une heure à mettre le plan au point dans les moindres détails. Plein de capotes dans nos sacs à mains, on s’attendait à baiser toute la nuit. 

Vous savez quoi ? Au milieu du repas, Lucas commence à parler du Covid, à sortir des énormités. Moi perso je m’en fous, chacun a ses idées, sa façon de penser, je ne peux pas aller contre ça. Maxime lui aussi a ses idées, ses arguments. Finalement ça a tourné en débat, argumentation, contre-argumentation, puis ça s’est un peu tendu. Ensuite ils sont passés à la politique, et là… on a compris que c’était mort. Cha et moi on s’est envoyé un message pour se dire “on les suce pour les calmer“ mais de son côté comme du mien, on a compris que pour ce soir, c’était mort. Finalement, il était minuit quand on a repris la route avec Maxime, qui lui était impatient de clôturer ce dîner. Et ce genre de dîner à 4 ne se refera pas, Maxime et Lucas, c’est vraiment pas passé.

Maxime, Charlotte et moi 

Là vous pourriez vous dire que ça y va joyeusement. Mais non même pas. Maxime sait que je suis sortie deux fois avec Charlotte en club. Il sait que je suis ok pour un truc à 3 avec elle. Il ne sait pas par contre que Cha et moi, on peut facilement “jouer le jeu” pour exciter le mec. Mais bref. Maxime vient maintenant super souvent à l’appart du vendredi au dimanche. Cha, part le vendredi soir pour rentrer le dimanche bien souvent. Elle passe la majorité de ses week end chez Lucas, parfois chez ses parents ou l’une ou l’autre copine. 

Je suis très ouverte à l’idée de le faire à 3 avec Cha et Maxime, à condition que Cha ne me saute pas dessus, car par deux fois, entre autres lors de la sortie en club, Maxime a buggé sur le mot cousine. “ça vous dérangerait pas de voir l’une ou l’autre en train de se faire peloter, vous êtes cousines quand même”. Puis le problème, c’est qu’ils n’arrêtent pas de se charrier, c’est à chaque fois Charlotte qui en met une couche, lui ne se laisse pas faire, et ça crée parfois des tensions le dimanche. Une petite anecdote, un dimanche, Charlotte rentre vers 10 heures, on était encore au lit. Elle avait été chercher des viennoiseries, dont un pain au raisin, la viennoiserie préférée de Maxime. Donc, je trouve ça super gentil. 

Cha rentre dans la chambre, sans frapper, pour aller prendre sa douche, voyant qu’on était réveillés, elle dit juste “coucou, j’ai pris le petit déj”  Maxime lui dit en riant “ heureusement qu’on était pas en pleine action hein, tu ne frappes jamais à la porte?” Cha lui répond, pour le taquiner un truc du genre, comme quoi en réalité elle est bien gentille de lui prêter sa place dans le lit pour le week-end. Maxime ne répond pas, je trouve ça drôle, Cha prend sa douche. Pendant ce temps, je me mets à faire un câlin à Maxime, la main sous la couette, je commence à le toucher au même titre que ma libido explose.
Cha avait déjà fait le coup de rentrer plus tôt, sortir de la salle de bain à poil pour prendre ses sous vêtements dans la garde-robe de la chambre. Là mon imagination s’enflamme, je branle Maxime doucement. Cha sort de la salle de bain, une serviette autour de sa taille, les seins à l’air. Là je m’enflamme directement, essayant d’attirer le regard de Cha, mes yeux hurlaient “ ’ai sa queue en main, on tente un truc” . Puis ils se lancent des piques, et finalement Cha prend la mouche et… bref. Rien. Puis ça s’est embrouillé pendant le repas, dissertant sur la façon de faire cuire des frites, le temps de cuisson du poulet… 

Le pire, c’est qu’en fin d’aprèm, quand on est tous les 3 dans le canapé, parfois Cha vient poser sa tête sur la cuisse de Maxime, et lui met sa main sur son épaule. Il y a un genre de “tendresse” ou de “gentillesse” naturelle qui ressort. Mais en temps normal, ils passent leur temps à se faire chier l’un et l’autre jusqu’à quand l’un des deux prend la mouche. 

Cha est ok pour un plan à 3 avec Maxime…. “un jour où il n’est pas chiant” et « conditionné au fait que ce serait bien que je me tape Lucas avec elle… ». Ce qui est super compliqué au niveau planning. Maxime, je n’ai jamais vraiment osé lui poser la question, me disant que ce serait plus simple de le mettre sur le fait accompli, sans que je sois explicitement demandeuse. Quand je demande comment il trouve Charlotte, il me répond que c’est un cas désespéré, par contre, au niveau physique, il ne me dit rien, peut-être pour ne pas me mettre mal à l’aise. Alors qu’il pourrait dire, que oui c’est une bombe, car c’est le cas, et puis voilà quoi…

Et tout ça n’est que certaines parties de mes ratés

Un autre qui me revient en tête, au moment de cet article. Dany, le père de mon ancienne copine avec qui j’ai repris contact il y a quelques mois. Après de grosses difficultés à aborder “le sujet”, j’ai décidé de le “chauffer” un peu, en lui reparlant de ce qui s’était passé. 

Il m’a un moment, dit que j’étais fort jeune, puis je lui envoie 3 nudes, me disant, ça va l’enflammer, il va demander à me revoir. Là il m’a juste dit que j’avais un corps de femme, et des seins magnifiques. Et ? Et rien ! Je m’étais dite “ bon là ok, il va me demander de se revoir” Bah non… rateau  ! J’avais envie qu’il me coure derrière, de faire naître des envies, puis d’ouvrir la porte à une possibilité. 

Comme vous voyez, entre ce que vous pouvez penser et MA vraie vie, il y un monde, bien loin de belles photos des réseaux sociaux.
Je suis juste une nana normale, qui aussi se prend des vents 😉

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Totopatator
    24 mars 2022 at 22h11

    Bravo pour cet article superbement écrit,le style s’affirme. Pour le fond je te souhaite plein de nouveaux râteaux, d’aventures…la vie quoi😘

    • Reply
      MarineMC
      26 mars 2022 at 11h11

      Haha, merci toi !
      Mais les rateaux, on va peut être limiter un peu non ? 😉

  • Reply
    Bruno
    25 mars 2022 at 16h22

    Franchement j’adore tes textes ils sont au top

    • Reply
      MarineMC
      26 mars 2022 at 11h11

      J’essaie d’écrire le mieux que je peux, malgré le fait que je ne sois pas toujours claire, mais merci bcp !

Répondre à Totopatator Cancel Reply