Mon quotidien

Mes résolutions pour 2022

resolutions-2022-banniere

En marketing ( j’apprends vite 😉 ) c’est ce qu’on appelle un titre Putaclic ! Comme si j’avais de bonnes résolutions cette année, j’ai dérapé en 2021, je peux faire mieux cette année. 

2021, je pense, a été une année de déclic vers une transition, après un déclic libérateur pour ma vie sexuelle, et sans doute sentimentale. 

Nous sommes, à l’heure ou j’écris ces lignes, le 30 Janvier, et après un douzième de 2022 écoulé, pas grand chose n’a changé, mon compteur de mec reste bloqué à 4, dans ma tête et mes fantasmes, je dois en être à 40. 

La vie réelle VS la vie d’instagrammeuse

Semi putaclic aussi comme titre, je ne me considère pas comme une instagrammeuse, mais je dois avouer que mes nombreux échanges sur les réseaux sociaux ont considérablement augmenté mon champ de possibilités. J’ai des discussions régulières avec une dizaine de personnes, hommes, deux femmes, deux couples. Cumuler les fantasmes de toutes ces personnes, ça alimente les miens, au point qu’un fantasme “simple” peut se complexifier à l’infini. Mais comme je l’ai dit un peu plus haut, le mois de janvier s’est écoulé, et … Zero fantasme réalisé. La période covidique n’aide pas énormément, le boulot, non plus, et ce week-end aurait pû déboucher à une sortie en club avec Maxime… mes règles sont arrivées. 

Certaines personnes sont plus organisées que d’autres

Charlotte, n’a pas ce souci de timing, j’ai l’impression que sa vie est simple à souhait, ou qu’elle sait la rendre simple. Bien que je me demande comment elle fait. Elle est en alternance, elle a 20 minutes de route en plus que moi, on vit ensemble, donc ( en pure théorie ) les tâches ménagères sont réparties. Et pourtant j’ai l’impression qu’elle a beaucoup plus de temps libre que moi. Le 23 Janvier elle avait déjà consommé 3 Tinder, le mec rencontré en club en Novembre dernier et son ex. Genre plus que moi sur toute mon année 2021. 

Vous êtes pas mal à me demander régulièrement comment va Charlotte via les réseaux sociaux. On est toujours en colloc’, Elle est toujours en alternance dans la même boite, toujours “célibataire”, toujours “ en forme”. Elle voit toujours Lucas, son plan cul ( ou amant) qui finalement ne deviendra pas son mec. Elle avait émis la possibilité de “ construire” quelque chose avec lui, mais après en avoir discuté plusieurs fois, elle admet qu’ils ne s’entendent sur rien, n’ont rien en commun à part la baise. 

La vie trankilou de charlotte

Du coup Lucas, pour Cha, c’est un peu comme “ mon Adrien” à ceci prêt, qu’elle vit plutôt mal le fait de ne pas être la seule “dans son cœur » mais qu’au lit, l’un est sans conteste le meilleur coup de l’autre. Elle a, pour le moment, enterré la possibilité d’une relation de couple, bien qu’elle ait un crush sur son manager, mais 15 ans de plus, pour elle, ce n’est pas viable. Elle se dit qu’avant la trentaine, c’est illusoire de se caser à long terme. Alors que moi, je suis presque prête à rempiler pour un long terme avec Maxime. 

Ce que Cha a de plus que moi, c’est l’audace. On s’est mis une règle. Pas de mec qu’on ne connaît pas à l’appart. J’ai vraiment peur de tomber sur un psychopathe qui va me découper en morceaux. Bon, même les mecs qu’on connaît, ne viennent pas. Adrien, les trucs à 3 c’est pas son truc. Lucas, bah c’est son super grand fantasme, mais il n’est dispo que le Week-end que je dédie à Maximum, et dans nos connaissances “proches” il ne me viendrait pas à l’idée de faire des propositions de ce type… 

Du coup Cha, va chez ses Tinder, avec toutes les sécurités possibles, dont l’envoi de la géolocalisation par message. Une dizaine de jours après la rentrée, elle était tellement en manque, qu’elle avait profité d’un mercredi après-midi de congé pour donner deux rendez-vous, l’un à 13 h, l’autre à 17h. Elle ne les sentait pas trop ni l’un ni l’autre et pour s’assurer d’en avoir un… Elle a rencardé les deux. Et elle s’est tapé les deux, l’un après l’autre.Le genre de chose que je n’oserais pas faire… 

Le super beau mec du club, et les autres

Rappelez-vous, lors de notre dernière sortie en club, on avait craqué sur un mec qui accompagnait un couple. Cha avait eu son numéro, et le soir même on discutait avec lui. 

Quelques jours plus tard, je déchantais un peu et quittais le groupe whattsap à 3. Le type était con, vraiment sûr de lui, un peu trop bogosse attitude. Autant sur l’instant même, au club, il aurait parfaitement fait l’affaire, que là, avec du recul, toute sa magie s’était estompée. On avait parlé de se revoir à 3 au club, puis il a fini par m’agacer avec ses envies un peu trop commandées. Cha, elle avait été chez lui se faire démonter pendant deux longues heures. Un bon coup, mais après avoir fini, il l’a épuisée avec ses histoires de conquêtes. Ensuite elle l’a bloqué. Elle a revu son ex, qui est en couple avec une de ses potes. Au lieu de le gifler ou le bloquer de partout, elle a couché avec lui, en faisant des choses qu’elle n’avait jamais faites avec lui pour bien le dégoûter.  Le gars, déplorable avait émis la possibilité qu’ils se revoient pour éventuellement se donner une seconde chance. Charlotte, en train de se refaire une beauté dans la salle de bain, l’avait bien cassé, en lui demandant comment elle pourrait avoir confiance en un mec qui, après une rupture, se met directement en couple et trompe sa copine. Là j’avoue, j’étais fière d’elle, j’espère qu’elle a définitivement dégagé ce blaireau de sa vie. 

Cha voit Amal quasi tous les vendredis, discute avec elle régulièrement, on va dire qu’elles sont plus ou moins ensemble. Maintenant Amal ose un peu plus se laisser aller quand je suis là, elles s’embrassent devant moi. Et dans le canapé, devant netflix, sous la couverture, les minis gémissements, les bruits de doigts mouillés et bisous de tous genres, ça y va. Dans la pénombre, tout est permis. C’est plus Cha qui est active, Amal ne prend pas d’initiatives, pas super à l’aise, elles n’ont pas encore couché ensemble. Bien que le lit soit dispo le vendredi avant l’arrivée de Maxime quand il vient.

Et chaque vendredi soir, quand Amal rentre, elle saute sur son mec, il faut croire que tout le monde s’y retrouve. 

Plein de choses à dire, pas assez de temps pour l’écrire

Même s’il ne se passe pas énormément de choses dans ma vie de tous les jours, un article par semaine ne suffit pas pour vous dire tout ce que j’ai envie. Je dois me focaliser sur des articles plus courts. J’ai pas mal de choses à dire sur le libertinage, une expérience super sauvage avec Adrien, mes envies avec Maxime…Je vous reviens rapidement, si tout va bien début février va être hot ! 

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply