mon-premier-club-libertin-partie2-banniere
Mes Expériences Sensuelles

Mon premier club libertin – Partie 2

3 août 2021

Après notre petite douche qui clôturait la première relation sexuelle avec Maxime, nous sommes retournés près du bar, il y avait encore plus de monde. Cette fois, j’étais un peu plus à l’aise, bien que toujours intriguée par cet endroit magique, on a décidé d’aller dans un endroit plus ouvert que la première partie de soirée. 

On s’est pris un petit verre et on a discuté avec Maxime, il était heureux de ce qui s’était passé, visiblement ma bouche et ma langue lui ont fait beaucoup d’effet. Il se demandait si après le verre, on rentrerait ou si on terminerait par un jaccuzzi. Dans ma tête, et entre mes cuisses, c’était encore le feu d’artifice, hors de question de ne pas se faire une session un peu plus longue, mais j’avais envie de faire ça dans une alcôve couple, pour être bien à l’aise. 

Ma première drague directe

Un petit quart d’heure après nous être installés, un mec vient nous dire bonjour, assez direct, il demande s’il peut s’installer près de nous. Maxime lui répond, que oui bien sûr, on se présente tous. J’ai trouvé l’approche fort directe et intrusive sur le moment, mais j’ai eu droit à des approches bien moins fines dans des lieux “normaux” . 

Finalement très gentil, courtois, assez mignon, il était brun, grand, probablement proche des 30- 35 ans, il vivait sur Paris, j’ai oublié ce qu’il faisait comme métier, mais il vient de temps en temps à Toulouse. Il est libertin depuis quelques années, mais sort assez rarement en club, car d’après lui, quand on est un homme seul, ce n’est pas forcément gagné de finir la soirée avec une nana.

Je me suis mise à poser plein de questions, et j’ai appris plein de choses super intéressantes. Lui, son truc, c’est plus les couples, les femmes seules en club ne sont pas légion, et la compétition semble rude. Ce n’est pas la vision que j’avais de la chose, en regardant un peu autour de moi, à part 3 hommes seuls en train de boire un verre tout le monde semblait en grande discussion. 

Je regardais souvent une des nanas arrivée seule, proche de 2 mecs qui étaient vraiment collés à elle, les mains sur les épaules, ou sur la cuisse, un 3 ème qui lui parle et la fait rire. 

Pour les autres nanas, difficile de voir qui était en couple ou seule, mais ça discutait pas mal. Le temps de me concentrer sur la conversation, le mec me dit que je suis super jolie, qu’il adore mes jambes. Je lui dis juste “merci”, je sens mes joues chauffer, à vrai dire, je ne savais pas quoi répondre. Il commence à poser plein de questions sur nous deux, je ne voulais pas trop rentrer dans de longues explications, mais Maxime a été très fin, il a dit que c’était ma première fois en club, que je découvrais ce milieu. 

Il m’a demandé ce que j’en pensais, j’ai continué la discussion avec lui, tout semblait tellement naturel et facile. À un moment, il demande ce qu’on recherche. Ne sachant quoi répondre, je regarde brièvement Maxime, qui explique que comme c’est ma première fois, là c’est une sortie en amoureux, à deux pour me faire découvrir l’endroit et qu’à l’avenir je verrai ce dont j’ai envie. 

On a discuté des possibles envies que j’aurais, trio HHF ne fait plus aucun doute pour moi, une fille par curiosité, certainement un jour mais c’est loin d’être mon envie du moment. 

En route vers le Jacuzzi…

Maxime propose d’aller nous détendre dans le jacuzzi, j’avais envie, mais la discussion me plaisait bien. ça faisait aussi quelque minutes que sa jambe repliée contre lui même touchait ma cuisse et ça me donnait une sensation d’interdit énorme. Ok ça ne semble pas grand chose dit comme ça, mais pour moi, sur le moment, je trouvais cette situation très érotique.

Maxime, en me caressant un peu partout, s’était amusé à me découvrir complètement les jambes et les cuisses et ça ne me gênait pas. Par contre, quand il jouait avec le nœud de mon paréo, je retirais sa main, je sais qu’il aurait été capable de l’enlever là devant tout le monde.

Maxime me lève et me prend par la main, notre visiteur nous souhaite une bonne fin de soirée, on lui dit merci. Puis je dis qu’il peut nous accompagner au jacuzzi, rétorque qu’il ne veut pas nous déranger, je confirme qu’il ne dérange pas du tout. Et on prend la direction du Jacuzzi. 

Quelques minutes plus tard, on voit le gars arriver, il enlève sa serviette, et je me surprends à attendre qu’il monte dans le jacuzzi pour mater son sexe. En réalité, je ne suis pas du tout comme ça, mais l’ambiance, petit verre de vin blanc, l’endroit, font que je ne pense qu’à ça ! 

Je n’en rate pas une goutte, Maxime qui m’a cramé, me dit à l’oreille “il est bien foutu hein” ? 

En effet ! Grand, pas trop musclé, sexy, monté comme un poney…

Maxime se lève et se met de l’autre côté, laissant la place pour le mec. Il demande, debout si on est sûrs qu’on ne dérange pas, je me surprends à regarder son sexe avant de le regarder dans les yeux et dire que non. Sur le moment même, je suis gênée de mon propre comportement, et ça amené plein de réflexions que je partagerai plus tard dans  un autre article.

mon-premier-club-libertin-partie2

L’aspect social dans un club libertin

C’est quelque chose que je n’avais jamais imaginé. Dans mon esprit avant de venir, un endroit de ce type était juste un lieu de baise, à deux ou à plusieurs. 

J’avais complètement omis, une variable très importante : la séduction

Je comprenais un peu mieux, comment au final des gens qui ne se connaissaient pas en début de soirée pouvaient terminer la soirée en offrant ce qu’ils ont de plus intime. 

Je me sens incapable de séduire qui que ce soit, car je n’ai pas la moindre idée de la façon dont je dois m’y prendre, bien que j’ai vu Chacha plus d’une fois faire chavirer des mecs en quelques minutes, sourire et regard pétillant. 

C’est à ce moment que j’ai pris conscience de ce jeu de séduction, qui pourtant ne mènerait pas à un plan à 3, car ce soir-là je voulais profiter de Maxime. 

Et bien que le mec ait clairement compris ça, il était là, à me parler, à me complimenter sur mes yeux, mes seins, mon corps… Sans me mettre mal à l’aise ! Pour ma part, j’étais incapable de lui dire que je le trouvais super bien foutu, j’avais peur de passer pour une allumeuse. Un moment, je me suis demandée si Maxime n’était pas dérangé, mais il était super cordial et lançait des allusions de cul. Il me caressait aussi les cuisses, passait la main sur mes seins, et un peu plus tard, je sentais un doigt frôler mon autre cuisse.

Je ne savais pas trop comment réagir, j’ai juste fait un sourire, et quelques minutes plus tard, deux mains me caressaient les cuisses, Maxime passant régulièrement sur mon sexe, j’étais dans un état second. Je me suis surprise à caresser le bras du mec, et faire bander Maxime. La lumière tamisée et les remous de l’eau, ça permet pas mal de choses. 

Passage au coin réservés aux couples

Après une petite demi-heure, Maxime me propose d’aller faire un câlin dans le coin couple. J’étais dans un état second et impatiente de passer aux choses sérieuses, mais en même temps, j’étais super bien, dans une situation des plus érotiques de ma vie

Le mec nous dit qu’il va se faire un petit sauna. On sort tous les 3, en se dirigeant vers la douche qui se trouve à quelques mètres, je vois le mec avec le sexe relevé, bien tendu ! Waow ! Maxime qui m’a cramé, me dit à l’oreille “ petite voyeuse” et je lui réponds “ carrément”.

Après quelques banalités échangées dans les douches, le mec nous dit  amusez-vous bien” d’un air complice, on lui dit merci, puis je me suis surprise à lui dire “à plus tard” ! Les mots sont sortis d’eux-mêmes ! Mes yeux avaient du mal à se décoller de sa superbe érection, l’idée que ce soit moi qui l’ait mis dans un état pareil me plaisait.

Je me laisse conduire vers l’endroit, Maxime me tient par la main, je me sens à la fois extrêmement calme, mais surexcitée. J’espère qu’il n’y a pas trop de monde dans l’espace couple, il y a 5 espaces, ce qui est peu. 

Maxime ouvre la porte avec la clé. Seuls les couples ont un bracelet avec ce genre de clé, ils peuvent inviter qui ils veulent, mais les hommes seuls ne peuvent pas rentrer. 

Sur la gauche en entrant, on voit la nana du bar nue, avec les 3 mecs eux aussi nus, deux la caressent, elle branle le 3 ème. 

J’ose à peine regarder, je suis autant surprise de mal à l’aise, tellement j’ai peur de les déranger ou de ne pas être à ma place. 

Tout le petit monde fait comme si on n’était pas là, les autres alcôves sont vides, je me sens soulagée. 

Mon excitation est à son comble, mais l’idée de partager mon intimité avec Maxime me gène un peu. 

Des voisins hyperactifs

La nana du bar était avec 3 mecs, et je regardais du coin de l’œil, assez gênée de regarder, mais vraiment intriguée par la situation. Jamais bien sûr, je n’avais vu des personnes se toucher,(mis à part sur Pornhub) et c’est vraiment quelque chose de très excitant ! 

Je m’allonge à côté de Maxime, sur le côté, lui a déjà enlevé sa serviette, il est nu, il ne faut pas beaucoup de temps pour qu’il tire sur mon nœud et enlève mon paréo. 

Quelques minutes plus tard, Maxime me caresse doucement, m’embrasse tendrement, je suis sur le dos, un des trois mecs à genoux en train de se faire sucer regarde dans ma direction. Je sens que mon corps est au comble de l’excitation, mais je ressens comme un genre de retenue. Certainement un reste de pudeur du “monde normal”. 

Maxime de demande de m’assoir un peu plus en hauteur, écarte mes jambes et le temps que je me rende compte, sa bouche était sur mon sexe. À cette seconde, toutes mes barrières sont tombées, j’avais en face de moi le quatuor en action, avec la nana qui commençait à gémir de façon un peu plus bruyante, mais là à ce moment plus rien ne comptait que la bouche qui me dévorait.

Il met un doigt, puis deux, je dois me concentrer pour ne pas jouir, j’étais vraiment dans tous mes états, jamais je n’avais eu ce type de cunni, sauvage, puis lent et tendre, la langue qui frôlait mon clitoris pour calmer eu peu, avant de le prendre en pleine bouche pour l’aspirer. J’avais des sensations partout dans le corps. 

À un moment, je suis vraiment au bord de l’orgasme, je contracte pour ne pas jouir, mais en face, un des trois gémit fort, je comprends qu’il est en train d’éjaculer, et j’explose malgré moi dans des convulsions assez violentes, les mains accrochées aux cheveux de Maxime, je me suis choquée en criant au gré des spasmes nombreux qui se propageaient partout dans mon corps… Je me suis presque effondrée, le cœur à 1000 à l’heure, j’ai senti des larmes couler toutes seules, sans que je comprenne pourquoi, j’étais un un état d’extase et de plénitude que je n’avais jamais connu avant. Je m’étais mise sur le dos, les yeux fermés, j’ai senti Maxime revenir à ma hauteur, je me suis blottie dans les bras de Maxime, moment extrêmement romantique, sur le bruit du claquement d’un bassin sur les fesses de ma voisine. 

Suite et fin dans quelques jours…

Only registered users can comment.

  1. Très heureux pour toi de ce retour d’expérience. Notre 1ère fois en club était également emprise d’apriori et de découverte.

  2. Peut-être que tu ne sais pas encore comment séduire, mais tes mots font monter le désir 👍😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *