Mes Expériences Sensuelles

Mon premier HFF

premier-trio-hff

Ce n’était bien sûr pas prévu, pour ceux qui ne l’ont pas lu, je vous renvoie vers mon précédent article, qui explique qu’après une semaine de confinement pendant laquelle je n’ai pas vu Maxime, je débarque chez lui par surprise le jeudi, 24 heures après la fin de mon confinement. 

Et là surprise, il n’est pas seul, “miss gorge” profonde, la nana d’un couple qu’il voyait avant qu’on se mette ensemble était chez lui. Après une soirée finalement détendue, les choses s’enchaînent et je reprends donc mon récit 

A la sortie de la salle de bain

J’avais envoyé un sms à Charlotte pour avoir un conseil, pas de réponse. De toute façon, j’avais lancé un peu la suite de la soirée, je ne me voyais pas revenir en arrière. J’ai tenté, sous la douche de visualiser comment se passait un plan à 3 HFF. Je n’avais pas l’expérience d’un trio avec une fille, sauf un essai avec Cha et Lucas qui était plus un moment sexuel qu’un plan baise. En plus je connais super bien Cha, alors que là Anna, pas du tout. Ma douche a été assez longue et j’ai pris le temps de m’essuyer en me projetant sur plusieurs scénarios. En plus, je ne suis pas bi, ça limite. Puis j’en ai eu marre de moi-même, je suis sortie de la salle de bains, en me disant “on verra”

Je me jette à l’eau 

Je rentre dans la chambre, et je découvre sur le lit Anna, allongée les bras au-dessus d’elle, elle ondule du corps. Maxime a les pieds au sol au bout du lit, il a encore son pantalon, il lui fait un cuni. Je me rapproche du lit doucement, bien que Maxime ait relevé rapidement la tête au moment où j’ai ouvert la porte de la salle de bain, il continuait à faire du bien à Anna. 

Un court instant suffit pour que nos regards se croisent, remplis de complicité, le petit regard qui me fait dire que tout va bien se passer. J’ai confiance en Maxime. Je me pose sur le lit, nue. Je regarde Anna en détail. Habillée je la trouvais vraiment magnifique, mince, un peu musclée, le ventre super plat, des seins bien ronds, super bien proportionnés. J’étais vraiment éblouie. Son pubis avait des poils, super courts, un ou deux millimètres, mais sur une zone bien délimitée, fait avec énormément de goût. Il n’y a pas qu’en cuisine que cette fille est raffinée. Elle avait les mains attachées avec une cravate, et sa nuisette totalement remontée jusqu’à la tête, lui cachait la vue. Jamais il ne m’avait attachée avec une cravate. Anna ondulait du corps comme une petite anguille, constat manifeste du plaisir qu’elle avait. Maxime, on ne va pas se mentir, ce n’est pas le mec qui va faire 50 positions 4 heures de suite, mais en termes de cunni… C’est le roi du monde ! Je pose une main sur le ventre d’Anna pour lui faire savoir que je suis à côté, ensuite je la passe sur la tête de Maxime pour l’encourager à continuer.

Je ne paniquais pas du tout, je me suis fait la réflexion, j’étais assez sereine, pas vraiment excitée sexuellement, mais mentalement, c’était l’explosion nucléaire au niveau de mon petit cerveau. 

Un démarrage, lent tout en douceur

Je redescends un peu m’approchant de la tête de Maxime, il la relève pour me faire un premier bisou sur les lèvres. Les siennes sont plus qu’humides, je ne m’y attendais pas du tout. Un second baiser plus appuyé, j’entrouvre les lèvres, on s’embrasse. D’entrée de jeu, je goûtais la mouille d’Anna au travers de la bouche de Maxime. C’est en prenant conscience de ça, que je me suis retirée, sans savoir si j’aimais l’idée ou pas, afin de me mettre sur les genoux. J’avais compris, que pour le moment, Anna était au centre des attentions et c’était ok. Maxime se remet à lécher Anna, sa main droite, remonte sur son flanc gauche, jusqu’à son sein gauche, sa main gauche à lui lui tient la cuisse. Bête question, mais je me suis demandée pourquoi il ne lui mettait pas un doigt, comme il me fait à moi. Je caresse le dos de Maxime, un peu, comme si je voulais l’encourager à continuer. J’aimais bien la scène, Anna est juste magnifique, et je découvre Maxime dans une autre façon de faire. J’avais envie d’être spectatrice un peu plus longtemps. Mon côté voyeuse prenait un peu le dessus. Je sors du lit et vais me mettre debout à la gauche de Maxime, je commence à lui caresser sensuellement le dos, les yeux pointés vers le corps d’Anna qui ondulait avec rythme. La vision commençait à m’exciter. J’embrassais le dos de Maxime, je passais mes seins sur lui, tournais un peu autour, tout en lui caressant un peu les cheveux, histoire de lui faire comprendre qu’il devait continuer. 

Progressivement, je fais bouger Maxime pour avoir accès à son pantalon, il doit se contorsionner, je finis par lui descendre jusqu’aux genoux, je commencer à le faire durcir avec la main, son sexe prend un peu de volume. Il finit par enlever lui-même son pantalon et son caleçon. Anna, qui ne voit toujours rien, lui demande si elle peut enlever sa nuisette. Maxime répond “ pas encore”. Maxime met Anna en diagonale du lit, il se met lui aussi sur le lit, sur le côté, ce qui me permet d’aller explorer son sexe avec ma bouche, et lui de se contortionner pour continuer à lécher Anna. Maxime durcit vraiment très vite au contact de ma bouche, je sens que la situation l’excite particulièrement. Maxime relève la tête et dit à Anna qu’elle peut enlever sa nuisette. Les poignets toujours entravés par la cravate, elle galère. Je me relève, pour aller la dégager de la nuisette. Un sourire rapidement échangé, je redescends vers le sexe de Maxime. Je me mets dans une position qui permet à Anna de  lui jeter un regard furtif quand je décolle ma bouche du sexe de Maxime. Deux ou trois fois, elle a lâché un “ho putain” . Maxime se relève, arrêtant de manger Anna, me retirant par la même occasion le sexe de ma bouche. Il est sur les genoux. Il dit “ ça va les filles ?” Anna dit un oui bien audible, je réponds par un Mhhmmhh qui ne laisse pas place au doute.

Une baise à la fois lente et brutale

Maxime s’allonge de tout son corps sur Anna, va l’embrasser vite fait, tend le bras vers la table de nuit, et quand il s’est remis sur les genoux, j’ai vu qu’il avait un préservatif en main. 

J’étais rassurée de savoir qu’il utilisait un préservatif avec Anna. J’ai compris qu’il allait la pénétrer. Le temps qu’il mette le préservatif, je me suis repositionnée sur le lit, au niveau de Anna. Maxime, une fois le préservatif enfilé, a commencé à lui caresser le clito avec son sexe. En attendant d’être un peu plus dans l’action, je caressais les bras d’Anna, qu’elle avait ramenés sur son corps. Bras toujours entravés par la cravate. Maxime a un peu trop fait durer Anna, qui n’en pouvait plus d’attendre, et qui lui a dit au moins deux ou trois fois “rentre”, “vas-y”…”Alleez. Maxime reste deux petites secondes sans bouger.. et rentre brutalement d’un coup. Anna a lâché un cri. Jamais Maxime ne m’avait fait ça et sur le coup, je me suis inquiétée pour Anna qui avait peut-être eu mal. Maxime se retire doucement et.. autre coup de rein très violent, plus que le précédent. Anna crie de nouveau. Et ça a continué comme ça…Maxime se retirant doucement, pour à chaque fois lui asséné un coup de bassin, lui rentrant à chaque fois, brutalement, son sexe en entier. J’amène ma bouche près de celle d’Anna, pour voir ce qui se passe. Rien. Je pose ma tête sur mon épaule, ma main gauche se ballade sur ses bras, flancs, ventre… en passant par ses seins. Je me suis surprise à vérifier si ses seins pointaient, mais non. Ses tétons étaient un peu enfoncés, et j’ hésitais à m’y attarder, ne sachant pas trop quoi faire. Je rapproche encore ma bouche de la sienne, ses yeux sont fermés. Elle penche la tête, et pour dire de faire quelque chose, je l’embrasse dans le cou. Là j’ai senti une réaction de sa part qui ressemblait à un “ça j’aime”. Toujours entre deux coups de reins violents de Maxime. Nous sommes restés quelque minutes comme ça avant que Maxime n’accélère le rythme et ne la baise brutalement, presque en missionnaire, je sentais la tête de Maxime sur mon dos. Maxime a continué jusqu’à ce que Anna crie. Jusqu’à ce qu’elle jouisse. 

Un spectacle perturbant ou je me retrouve hors de ma zone de confort 

Maxime se met sur son côté droit . Lui dit “ j’en ai pas fini avec toi”. Lui relève les mains au-dessus de sa tête. Je replace l’oreiller pour qu’elle soit confortable, sans avoir la moindre idée de la suite. J’étais à la fois surprise de cette façon d’atteindre l’orgasme, et un peu dégoutée en mode “ et moi? “ persuadée que Maxime avait joui dans le préservatif. 

J’entends Anna gémir en disant “non, pas maintenant”. Maxime, lui dit d’un air provocateur “ ha non? “ il me regarde, me fait un clin d’oeil, me sourit. Je ne comprends rien. 

Maxime, de sa main gauche sur les poignets d’Anna, il a attrapé le nœud de jonction de la cravate, il l’immobilise. Sa main droite va directement entre les cuisses d’Anna, il entre doucement deux doigts. Maxime lâche un “non? “ Anna met la tête sur le côté et ferme les yeux. Maxime fait des mouvements qui donnent du plaisir à Anna, puis accélère assez fort, au point de me dire “ merde il doit lui faire mal”. Je ne reconnais absolument pas Maxime dans ce qu’il fait avec elle. Il accélère, Anna gémit assez fort, jusqu’à crier. Un flot de liquide a jailli de son sexe. Ni elle ni lui n’avaient l’air surpris. Je devais avoir les yeux écarquillés, presque choquée de la scène. Maxime a commencé à faire la même chose, dans un bruit de liquide incroyable. Jusqu’à la faire hurler une seconde fois, faisant à nouveau gicler un liquide improbable. Et là, essoufflée, elle a juste dit “ pitié stop”. Il l’a lâchée, défait la cravate et elle l’a vite prise dans ses bras et le serrant très fort. Moi, pour ma part, j’étais… désemparée, je n’avais pas compris la scène. 

A mon tour de sentir Maxime

Maxime me regarde avec la complicité habituelle que nous avons, qui dénote un peu avec un comportement que je ne connaissais pas. Il dit à Anna “ si j’allais m’occuper de ma chérie, tu en penses quoi?”. Réponse d’Anna “ tu as intérêt à la faire jouir ou tu vas dormir seul cette nui”t. Entre le moment où j’ai entendu sa phrase et où mon cerveau l’a digérée, il s’est bien passé deux longues secondes. La réponse d’Anna m’avait à la fois surprise et montré un genre de “complicité” féminine et de partage. Maxime en se relevant retire son préservatif, qui ne semblait pas être rempli, se dirige vers moi, regarde son sexe qui avait un peu débandé. Me sourit. J’avais compris. Le spectacle commençait pour Anna, et la fête pour moi. Maxime s’est mis debout sur le lit, a présenté son sexe devant ma bouche. Sans réfléchir le mode salope s’est activé, j’ai commencé à le sucer, en faisant en sorte qu’Anna puisse voir. Maxime m’a demandé de me mettre à 4 pattes, ce que j’ai fait. Il a fait quelques aller-retours avec son gland enfoncé, puis des aller-retours de plus en plus profonds. Comme j’aime. Je reconnais Maxime dans sa façon de faire l’amour. Je me pose sur un coussin pour être plus confortable. Anna est sur le côté sur le coude, la tête sur le côté, grand sourire. J’essaie d’avancer un peu vers elle, j’ai envie d’un contact. Maxime tient fermement mes hanches. Je le sens super gonflé. Il ne va pas tenir longtemps, il est dans une excitation extrême. De la main droite, je me stimule le clitoris. Rien qu’avec la pénétration vaginale, je ne jouis pas. 

Retournement de situation

Finalement, je me retrouve rapidement au bord de l’orgasme, c’est moi qui commence à avoir du mal à gérer et tenir. Anna s’est approchée, a dégagé les cheveux de mon cou, y a posé quelques bisous en me caressant le dos. Ça m’a donné des frissons. 

Je ne me vois pas finir comme ça. J’avais en image des scènes de films pornos que je m’étais remémorées dans la douche. Et rien de tout ça ne s’était passé. 

Je me retire de Maxime. Je lui demande de venir sur le dos. Autant, il avait dominé Anna, autant, j’avais envie de montrer que, moi aussi je pouvais prendre la main.

En bougeant j’avais accroché le bras d’Anna avec la main gauche, je l’ai posée sur Maxime, quelques secondes avant de venir m’empaler sur lui. Anna a en effet caressé le torse de Maxime, lui a dit quelque chose à l’oreille avant de l’embrasser. J’ai senti le sexe de Maxime se contracter, comme il fait avant de jouir. Je n’avais pas envie qu’il vienne comme ça. Je voulais qu’il éjacule sur nous deux en même temps, qu’il nous arrose ! 

Je me retire de lui, regarde Anna, tourne ma tête sur le sexe luisant de Maxime et je lui dis, à toi ! j’ai coupé Maxime avant qu’il ne dise quelque chose, et je lui ai dit “ toi non, tu ne bouges pas pour l’instant. Voyant Anna se positionner au niveau de son sexe avec sa bouche, je me suis intérieurement dit “chouette elle joue le jeu”. Je suis venu poser mon sexe trempé sur la bouche de Maxime, en prenant appui principalement sur ma jambe gauche, je n’avais pas envie de l’étouffer, il transiprait déjà beaucoup. 

Quelques secondes plus tard, il avait sa main gauche sur la tête d’Anna qui le suçait lentement, avec gourmandise. Et il me léchait maladroitement, mais qu’importe, le plaisir était immense. J’ai regardé Anna le sucer, c’était très excitant, elle aimait et ça se voyait. Puis elle accélère, Maxime commence à soupirer… il gémit. Anna, à ce moment là avale complètement la queue de Maxime et n’a plus bougé jusqu’à son dernier spasme d’éjaculation. Surprise que ça se termine comme ça, j’ai contracté plusieurs fois mon vagin, et une fois au bord… J’ai baisé le visage de Maxime jusqu’à un trèèèès long orgasme avec plusieurs intensités. 

Moment de discussion post-baise

Maxime nous propose de prendre une douche, je lui dis que je passerai à la salle de bain après eux. Anna, lui dit qu’elle ira après. Maxime file sous la douche. Anna est silencieuse et me regarde. Je lui demande comment c’était. Elle me répond que c’était une première, et qu’elle était un peu gênée par rapport à moi. Je lui explique que c’était en effet étrange mais que c’était un bon moment. Anna me fait oui de la tête. Elle reprend la parole tout de suite en pointant mon piercing au sein, elle me demande si j’ai eu mal. Je lui explique comment s’est passée la séance, les semaines suivantes, ect… Elle me dit qu’elle trouve ça très sexy. Je lui dit qu’elle peut toucher, elle pose le doigt dessus pour voir, elle me dit que j’ai de très beaux seins, elle me palpe plusieurs fois le sein droit, et me dit, j’adore vraiment ta poitrine. Maxime revient, à moitié séché. Anna part sous la douche. Maxime est très tendre, il me prend dans ses bras directement, il me demande comment j’ai trouvé. Je lui dis que je me suis sentie un peu perdue, mais que j’ai adoré le voir avec Anna. On rediscute un peu de ce qui s’est passé quand Anna revient vêtue de sa superbe nuisette. Elle nous dit “bon je vais vous laisser les amoureux”. Sans réfléchir, je lui dis que le lit est assez grand pour 3. Silence. Maxime semblait aussi surpris qu’elle. Il finit par dire “ bonne idée, mais qui dort au milieu”. Je regarde Anna en levant les yeux, en me disant “ haaa les mecs”. Puis mes yeux se posent à nouveau sur l’énorme rond humide provoqué par Anna en disant, bon, on va changer les draps. Maxime se lève et dit, non, on a l’habitude, on va mettre une serviette de bain, il va la chercher. 

Et… on a dormi à 3

C’est le moment le plus étrange de la soirée. Maxime au milieu et Anna et moi dans ses bras, en train de le caresser toutes les deux, nos mains se croisant sur son ventre à lui… Tout en discutant. J’ai cru un moment que ça allait repartir vers du sexe mais non. On discute, et à un moment Maxime dit “ ma chérie a bien fait de me faire une surprise… à refaire”. Anna le regarde et lui dit “ tiens, je pensais que 2 nanas, c’était plus ton truc”. Maxime pédale un peu dans la semoule avec sa réponse. A un moment il dit “ qui sait, un jour, l’une de vous deux deviendra peut-être bi” Je me relève, je lui fais un bisou sur la bouche en le traitant de cochon. Anna me regarde dans les yeux, et un truc se passe, je ne sais pas quoi, elle vient poser ses lèvres sur les miennes. Je ne comprends vraiment pas, car pendant l’acte ou j’ai essayé de prendre la température, elle a détourné la tête. Puis je n’ai pas vraiment réfléchi, je me suis juste dit que j’allais provoquer Maxime, j’ai rendu son baiser à Anna, en entrouvrant la bouche, le temps de découvrir sa langue. Maxime a dit “on se calme les filles, sinon ça va partir en couille”. Gros rires. discussions. Dodo.

Il n’y a plus rien eu, le lendemain, Anna partait peu après 6 heures, Maxime une heure plus tard et moi, en congé, je suis restée au lit à me faire jouir seule. 

Ce que je retiens de l’expérience

Une femme fontaine, contrairement à ce que je crois, n’est pas une fille qui mouile beaucoup, mais qui éjecte beaucoup de liquide au moment de l’orgasme, je vais faire quelques recherches là dessus. Et une impression qui se confirme, c’est que, un plan à 3 ne se déroule pas de façon aussi fluide que dans un film porno. Ça cafouille un peu, il n’y a pas 36 positions qui s’enchaînent ou tout le monde sait ce qu’il doit faire. Moi, j’étais par moments complètement perdue. Je me suis imaginée, le matin, seule la même scène avec cha et Maxime… Bien qu’en fait même au pieu, ils seraient capables de s’engueuler. 

C’était un premier essai, réussi visiblement pour tout le monde, et bien que HHF soit ma configuration parfaite à ce jour, je ne serais pas contre le fait de recommencer avec une fille. 

J’ai adoré voir Maxime baiser Anna. Une pointe de jalousie, de peur, d’excitation… pour un cocktail explosif !  

Autre point… Je discute avec Anna par messenger. Anna m’a contactée par FB, m’a demandé en amie… et j’apprends plein de choses fort intéressantes… 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Bruno
    15 avril 2022 at 7h15

    J’ai adoré tu as bien fait monter mon excitation très beau très sensuelle

  • Reply
    Totopatator
    16 avril 2022 at 1h01

    Ouf la soirée se termine bien 😉

  • Reply
    MarineMC
    17 avril 2022 at 8h37

    oui, heureusement

  • Reply
    David
    20 avril 2022 at 22h02

    Histoire toujours aussi DURE (😜) a lire continue comme sa 😘

    • Reply
      MarineMC
      22 avril 2022 at 15h37

      Je dois essayer de faire en sorte que ça ne soit pas trop dur 😉

  • Reply
    David
    26 avril 2022 at 8h58

    Non surtout pas continue 😜

Leave a Reply