Mes Expériences Sensuelles

Petit voyage plein de surprises….

petit-voyages-pleins-de-surprises

Ça fait deux semaines que je n’ai rien écrit, c’est à la fois très long et très court. En fait j’ai des centaines de choses à dire, mais pas assez de temps pour tout écrire, du coup, je prends du retard, et plus je prends du retard, plus j’ai de pression pour le rattraper. 

2022 commence sous de bonnes augures, (presque) en tous points ! J’y reviendrai un peu plus tard, sinon mon article va encore être interminable ! 

En décembre, Maxime avait prévu, pour le boulot, quelques jours en Belgique, et m’avait proposé de l’accompagner. L’idée de se faire des mini vacances était fort plaisante, je prends assez peu de congés, et j’ai des jours à récupérer, il ne m’a pas fallu longtemps pour accepter. Vous êtes pas mal de belges à me suivre depuis le début, et à un moment, je parle de mon mini voyage, demandant s’il y avait des endroits sympas à visiter. Rapidement on m’a parlé de lieux coquins, dont un particulièrement qui est célèbre en Belgique. Un club libertin. 3 personnes me l’avaient conseillés, et j’avoue qu’après avoir été sur le site du club en question, j’avais vraiment envie de le visiter. 

Après de petites négociations, j’ai persuadé Maxime

Lui était focalisé sur ses rendez-vous, c’est un contrat assez important, et visiblement c’est beaucoup de relationnel, car tous les éléments techniques du contrat avaient déjà été négociés. Nous avions pas mal de temps libre pour tous les deux, mais en Belgique, c’est comme en Bretagne, pour voir un rayon de soleil, il faut vraiment avoir de la chance. Et c’est sous un ciel gris que j’ai dévoré ma première gaufre belge sur la grand place de Bruxelles. Et c’est devant un bon chocolat chaud, que j’ai amené l’idée du club libertin, que j’avais déjà un peu abordé en voiture pendant la route. Maxime était moins stressé que sur l’aller, et j’ai eu un oui direct. 

Re-négociations… sur le club à choisir

Maxime a été voir rapidement les clubs libertins à Bruxelles, à proximité de l’hôtel, et celui qu’on m’avait conseillé, était en province, du coup, j’ai tenté de le convaincre en montrant le site du club où je voulais aller. Lui voulait prendre le mieux noté pas loin de l’hôtel. 

J’ai fini par lui dire que ça avait été conseillé par des abonnés avec qui je parlais. Silence. Long silence. Il me dit qu’il pensait que je ne publiais quasi plus sur insta, ce qui est le cas, idem pour Tik Tok, pas le temps en ce moment. Petit moment de crispation, même s’il accepte (plus ou moins)  mon exposition sur les réseaux sociaux, il reste très méfiant avec le fait que je discute de choses privées

J’ai fait un petit tirage de gueule dans la voiture, jusqu’à l’hôtel, où il a laissé la discussion ouverte.

Une fois arrivés à l’hôtel, je me suis essuyé les cheveux, j’ai enlevé mon soutif , remis ma chemise ouverte avant d’aller me mettre à genoux, en mode super salope. C’est la queue en main, ruisselante de salive, au bord d’éjaculer, que je l’ai regardé dans les yeux, avec une voix qui sentait le chantage à 100 km : “Alors tu es ok pour mon club” ? Lui “quoi on ne peut pas en parler après?. Comme réponse, j’ai passé ma langue le long de son sexe dur, en lui répondant. “ t’as qu’à dire oui et c’est réglé” 

Juste après le “oui” que j’attendais, je le faisais éjaculer, fière de ma capacité à négocier. 

Découverte d’un nouveau club

Sur la route de l’aller, j’ai senti Maxime super emballé, bien qu’il aurait préféré aller le samedi ou c’est réservé aux couples, mais on avait un dîner le soir, puis en période de Covid, le club serait moins rempli. J’étais excitée, mais un peu stressée, comme à chaque fois, j’avais insisté pour y arriver vers 17 heures, le club fermait ses portes à minuit, à cause des restrictions. La nana a l’entrée qui a contrôlé ma carte d’identité après avoir demandé mon âge semblait sévère, mais finalement, elle m’a mis super à l’aise, en me disant, ici c’est toi qui décide, tu fais ce que tu as envie et uniquement si tu en as envie. S’il y a un problème, tu m’appelles ! Je pense que c’est à ce moment-là que toute la pression est tombée. Maxime avait insisté pour que je porte ma robe noire, sans mettre de soutien, string noirs, escarpin… On est allés mettre nos téléphones et mon sac à main dans notre casier au premier étage. Nous avons fait le tour de l’endroit, sur plusieurs étages, l’endroit est immense. Il y a même un buffet repas, avec la possibilité de manger sur place. 

Un petit Jacuzzi, un hammam, un tas de petites pièces sombres, une assez grande, complètement ouverte avec des miroirs au plafond! Normalement pour être dans cette partie du club, on doit être en sous-vêtements. 

Un endroit magique, avec l’impression d’être coupée du monde

On est descendus au niveau zéro se prendre un petit verre, petit vin blanc pour moi, eau pétillante pour lui. Maxime avait un peu de mal à se déconnecter de sa réunion du matin, du coup, je me suis mise en mode petite chatte en chaleur. on était assis sur une banquette avec la vue sur le bar et la piste de danse, vraiment énorme. Je me suis à moitié mise sur lui, sans me soucier du monde autour, et lui ai demandé de quoi il avait envie ce soir. Il m’a répondu qu’il avait envie de se détendre et sans doute aller coquiner dans les étages. Je ne sais pas ce qui m’a passé par la tête, mais je lui ai dit qu’on allait lui trouver une nana, pour qu’il puisse se détendre. Il devait y avoir une vingtaine de personnes en tout dans le club, ce qui ne le rendait pas moins vide tellement il était immense. Le parking à l’extérieur est vraiment dédié au club, qui lui est un peu perdu dans les champs, il peut accueillir sans doute plus de 100 voitures, même peut être plus. On m’avait dit que c’était le plus grand club de Belgique, ce n’est pas exagéré ! Une petite heure passe, ou on est perdus dans nos discussions, il me caresse la cuisse, le bras, on se fait des petits câlins, comme si on était chez nous, dans un cocon coupé du monde. Il y avait beaucoup d’hommes seuls et deux nanas quand on est arrivés, mais pas de couples, ceux-ci commençaient à arriver peu à peu. Certaines tenues étaient vraiment super sex. 

Rattrapée par ma réalité de ma vie “anonyme”

Je propose à Maxime d’aller faire un Jacuzzi, on passe par le vestiaire, et là je regrette de ne pas avoir mis de soutif. Il n’y a pas de peignoir ou de serviette pour se déplacer dans le club. Maxime se met en t-shirt et caleçon.Moi, je n’ai pas le choix, une fois que j’ai retiré ma robe, il ne me reste que le string. Je venais de réaliser que ma tenue du soir, c’était ça… Le string. Maxime me dit l’œil brillant que oui, c’est un club libertin, pas un sauna… 

En allant vers le jacuzzi, on passe par plusieurs pièces, dont un cinéma, avec des banquettes. Un écran géant diffuse un film porno, un homme est assis au premier rang, la main qui se masse un peu le dessus du caleçon. J’ai envie de m’arrêter et de m’asseoir avec quelques banquettes derrière. Maxime avait, en bas, un peu plus tôt les yeux rivés sur une petite télévision accrochée au mur qui diffusait aussi du porno, et je sais qu’il aime en regarder parfois. Lui, par contre, ne se doute pas que j’en regarde autant ! Après quelques minutes, on voit des hommes seuls arriver, un couple de potes,  les mêmes qui étaient assis à une table haute, pas loin de là où on était viennent aussi regarder le film. Et mes seins. Maxime se met à lécher mes seins pour me taquiner, c’est excitant, j’aurai envie de repasser un moment ici plus tard. On reprend la direction du Jacuzzi, je vois une petite bosse chez Maxime, la soirée va être chaude. La pièce d’après, il y a une vraie voiture dans une pièce sombre, j’hallucine complètement. Je demande à Maxime ce qu’elle fait là, puis l’un des deux potes, le plus grand dit que ça sert à réaliser le fantasme de certains couples, de le faire dans une voiture… ou sur le capot. Je perds mon regard un peu plus sur le super beau mec qui doit faire 1m90, je lui fais un grand sourire qu’il me rend. Puis je dis en riant que pour des grandes tailles comme nous, une mini, ce n’est pas l’idéal. Puis la douche froide : Tu t’appelles bien Marine? 

Après le “comment tu sais”, sorti mécaniquement de ma bouche, et l’explication que j’avais devinée, j’ai pris Maxime par la main, en disant “à plus tard” aux deux autres, sans leur laisser la possibilité de continuer la conversation. 

Le Jacuzzi des sermonts…

Maxime qui avait vite percuté, m’a demandé à combien de personnes j’avais parlé de ma venue en club. Honnêtement maximum à 4 ou 5 personnes, j’avais dit que j’allais sans doute le vendredi ou le samedi, mais sans donner d’heure. Là Maxime me répond calmement, que le samedi c’est pour les couples, et qu’il n’y avait qu’aujourd’hui de possible, et quelque soit l’heure, avec un peu de patience, on se serait croisé. Le plus surprenant c’est que je puisse si facilement être reconnaissable à mes seins, mon piercing et mes cheveux. Du coup, selon lui libre à moi de fermer mes réseaux sociaux (ce que j’étais persuadée de faire le lendemain) et de ne garder que le blog, car je ne publie pas grand chose. Bon là c’est tout un autre sujet, en fait, il pense que mon blog, c’est juste quelques articles sans photo ( …) 

Après un moment de silence, ou je me suis une fois de plus sentie nulle, je demande à Maxime s’il est fâché. Il me répond que non, mais que, soit je fais les choses correctement, soit non. Que la moindre des choses c’est de passer un peu de temps avec ceux qui ont fait le déplacement pour me rencontrer. Je me sens un peu honteuse, en effet, derrière un écran, on se sent toujours invulnérable, et j’avoue quelques imprudences, même si c’est la seconde fois que je suis reconnue. Maxime me propose de manger un petit bout pour avoir des forces pour la soirée, et de les inviter à venir manger avec nous. 

Et j’ai fait la connaissance de deux followers de plus…

Une fois sortie et essuyée, je retourne vers les vestiaires. Je remets ma robe, Maxime décide de rester en caleçon. Il dit qu’il va réserver une table pour 4 en bas, et charge à moi de retrouver les deux mecs, en me demandant comment je vais oser les aborder. 

Maxime m’avait rassurée, en me disant qu’ici tout est permis et rien n’est obligatoire, qu’il suffit que je sois claire avec les deux, pour ne pas, ni me sentir obligée, ni faire des fausses promesses. Maxime m’a quand même dit qu’il m’avait vue plusieurs fois regarder le plus grand avec des “yeux pétillants”. Ce que j’ai directement nié. Je suis douée pour me mentir à moi-même, le mec était vraiment canon ! 

J’ai fait exprès d’aller explorer les nombreux petits endroits perdus du club dans l’espoir de voir des cochonneries, mais rien, à part deux petites mains au cul, qui me font toujours plus sourire que paniquer. Je ne les ai trouvés nulle part. 

Je me rends au restaurant, qui est en fait une “cantine” self service, il ne fallait pas réserver de table, en fait, tu te sers, tu commandes à boire au petit bar et tu débarrasses.
Maxime était assis, il y avait pas mal de monde, énormément de couples… Et mes deux cocos, seuls dans un coin. Maxime me regarde avec un sourire provocateur alors que je me dirige vers eux pour leur proposer de manger à 4. Je fais signe à Maxime de nous rejoindre, je m’installe.  Maxime leur fait un check du poing pour dire bonjour et se présente, les deux autres font pareil. Moi j’enlève mon masque, leur fait deux bises, le grand un peu surpris me dit “ ha en Belgique c’est un seul” Après avoir rempli les assiettes, Maxime engage la conversation en demandant s’ils viennent souvent ici. Le plus grand, répond que c’est la première fois, Maxime tourne la tête vers l’autre, qui répond moi aussi. Il me regarde ensuite avec un sourire et dit “je me demande bien ce qui vous a fait venir ici spécialement aujourd’hui”. Petits sourires. 

Un repas… presque normal

Maxime et David (le grand) ont rapidement discuter informatique et crypto monnaies, Olivier (le petit) a demandé que je ne mette pas trop de détails le concernant, lui ou sa vie en général, mais il était super gentil avec une voix très douce. Les prénoms ici, sont des prénoms inventés, comme je le fais souvent. Et les deux sont en couple, autant je veux préserver ma vie privée, qu’il est normal que je n’interfère pas dans la leur. 

Le repas se passe super bien, j’ai regretté d’avoir pris un dessert, après mon entrée et le plat, le stress me fait manger. J’ai maladroitement placé dans la conversation, qu’on était ici juste pour se détendre et non pour du sexe. Les deux compères précisant que eux aussi. Maxime, qui ne manque jamais de mettre les pieds dans le plat, dit que lui est ici pour prendre du plaisir, et qu’il ne faut pas se mentir, le lieu est prévu pour ça. 

La fin du repas s’éternise pas mal, on voit passer pas mal de monde, tout le monde s’observe un peu, beaucoup de sourires… Je me demande comment on va prendre congé des deux, super sympas, mais je voulais que la soirée de Maxime soit gâchée à cause de moi. 

On joue les prolongations dans les salons

Maxime, soudain se lève et commence à débarrasser, propose de continuer la discussion autour d’un verre. Olivier avec qui j’étais en train de parler me dit “j’espère qu’on ne s’impose pas” Sur cette réflexion, je me suis dit qu’en effet le petit moment était sympa. 

Pour la petite histoire, c’est Olivier qui est venu sur mon compte dans les premiers mois sur instagram. Son meilleur pote, David a, un moment, créé un faux compte pour me suivre, mais a préféré me suivre sur TIK TOK (où je ne publie plus) et sur mon blog pour ne pas se faire capter par sa nana. C’est donc avec Oliver que j’ai parlé plusieurs fois, sous un pseudo qui n’avait rien à voir avec son prénom. Prétextant un petit pipi après le repas, je suis allée voir sur insta, et en effet, on ne se parlait pas souvent, mais il a toujours été très correct discret et gentil, ça me faisait un petit pincement au coeur de devoir le bloquer après cette soirée, mais c’est la règle que je me suis mise pour me protéger. 

Maxime propose d’aller chercher les verres, nous demande ce qu’on veut, mais avant de partir, me demande de me lever. Me demande d’enlever mes escarpins, et … se met à défaire la tirette de ma robe. Je l’arrête un peu dans son élan, lui demandant ce qu’il fait, il me dit regarde autour de toi, tout le monde est en petite tenue. Le temps de faire un peu le tour comme une girouette, il ramassait ma robe et mes escarpins pour aller les mettre dans les vestiaires. J’étais en string, les seins nus, que je cachais tant bien que mal avec mon avant bras gauche. 

Des compliments qui me chamboulent

Olivier, qui est de loin le plus timide, me dit que je suis aussi jolie que sur mes photos, et qu’il était sûr que j’étais belle en vrai. David dit qu’il ne me voyait pas aussi grande. Je pense au petit bouton sur le visage que j’ai essayé de planquer avec du fond de teint, mais les compliments me touchent. Olivier me demande si le piercing m’a fait mal, je dis que non, ils penchent tous les deux la tête pour le voir le plus près, j’ai un bref moment complètement retiré le bras. J’ai trouvé ça drôle, malgré que le fait d’être seins nus devant eux sexualisait un peu plus la discussion. 

Je leur ai demandé de ne pas parler du blog de la soirée, David me demande s’il fait avec Adrien ou les autres, je réponds qu’il est au courant mais pas dans les détails. C’est le moment qui m’a fait le plus peur dans la soirée. J’avoue qu’en ce moment, j’aurais été plus à l’aise avec Cha, qu’avec Maxime, capable de relever plein de micro détails et de me poser des questions par après. 

Une fois le verre bu, Maxime propose d’aller dans le Jacuzzi, tout le monde est ok, et là je me dis… “ il vont me voir à poil” et je me suis surprise d’avoir peur de ne pas plaire à David.

Olivier, j’avais eu l’occasion de voir une bosse au niveau de son caleçon, déjà au rez-de chaussée.

Un action ou vérité complètement WTF

Le Jacuzzi était plein, on ne sait se mettre qu’à une dizaine de personnes grand max, c’est le seul point négatif du club ! Du coup, on se sentait un peu tout déçu, mais Maxime a proposé d’aller se poser dans un endroit du club, près des escaliers, très ouvert. C’est en effet plus simple pour discuter qu’en bas avec la musique. 

En repassant devant le cinéma, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de monde, dont un couple bien entouré, je me suis demandée s’ils allaient terminer dans une alcôve après avoir invité un inconnu. J’avais super envie de faire un tour rapide, pour mater un peu ! 

Je me mets dans un coin, les jambes repliées sur moi, Maxime propose de jouer à action ou vérité en attendant qu’on aille dans le Jacuzzi. 

La soirée ne s’est pas du tout déroulée comme je l’avais imaginé en venant, je vais aller de surprise en surprise… mais ce sera dans le prochain article ! 

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply
    Play
    21 février 2022 at 17h25

    Wooh, super article, un teasing de torture par contre ^^
    J’admire toujours autant ton audace. LEs compliments des messieurs croisés sont logiques, tu est toujours aussi jolie sur tes photos !

  • Reply
    Totopatator
    21 février 2022 at 23h16

    J’ai comme le pressentiment que les Belges vont se remémorer de cette soirée 😜 vivement la suite 😘

    • Reply
      MarineMC
      28 février 2022 at 17h17

      Ils ont apprécié d’après les retours que j’ai eus ..

  • Reply
    Seb
    22 février 2022 at 8h01

    Hello Marine,
    Quel plaisir de te lire… je suis heureux de comprendre que tu as passé de bons moments dans mon pays.
    J’espère à très vite pour la suite.
    Seb.

    • Reply
      MarineMC
      28 février 2022 at 17h16

      Hello Seb, mis à part la pluie, la Belgique est fantastique … et les friteries… quelle tuerie !!

  • Reply
    Frenchepicure
    22 février 2022 at 22h23

    Oh non, pas ça Marine, pas aujourd’hui, pas après tout ce que tu as fais, tu ne peux pas nous laisser sur notre faim comme ça 😂. C’est pas juste … j’espère que la suite arrivera vite 😉

    • Reply
      MarineMC
      28 février 2022 at 17h16

      J’essaie de ne pas faire des articles trop long, du coup, je sais que ça frustre.. désolée ^^

  • Reply
    Timide
    26 février 2022 at 21h35

    Toujours aussi bon de te lire .
    Tres envie de connaitre la suite des aventures de la petite fille sage.

    • Reply
      MarineMC
      28 février 2022 at 17h14

      merci pour tes encouragements !

Répondre à Totopatator Cancel Reply