Qui-suis-je-petitefillesage

Qui suis-je ?

Hello, je m’appelle Marine, j’ai 21 ans depuis quelques jours, je vis en France, je travaille dans le milieu médical tout en poursuivant mes études. Je vis avec mon amoureux, Arnaud (là pour le coup c’est un prénom d’emprunt) depuis 2 ans dans un petit nid douillet de 55 m2 ! 

Pourquoi avoir créé ce blog ? 

Je ne sais pas vraiment, peut être le besoin de partager ma vie avec des dizaines ou centaines de personnes, ou juste balancer une bouteille à la mer… Besoin de me confier sur plein de choses, sans filtre, telles que je les ressens, sans avoir la peur d’être jugée. 

J’ai une amie, quelques copines, deux grands frères qui m’adorent, une cousine avec qui je peux partager des choses un peu plus intimes, mais j’ai besoin de confier toute ma vie. 

C’est donc à toi, cher inconnu ou inconnue que revient le « privilège » de découvrir mes nouvelles déviances. 

Ma psy, adorable, compréhensive, pas jugeante du tout m’a conseillée de mettre par écrit les choses importantes de ma vie. J’ai commencé par mon journal intime jusqu’à ce que je réalise que c’était risqué. 

Pourquoi petite fille sage ? 

C’est ce que j’ai été toute ma vie. Fille modèle, bonne élève (je n’ai jamais séché un cours).

Pourquoi-petite-fille-sage

Je suis en couple depuis 5 ans avec Arnaud, j’ai perdu ma virginité à 18 ans et quelques jours, je suis une fille tout ce qu’il y a de plus banal. J’ai un travail pour lequel je me donne à fond, je préfère arriver 30 minutes en avance que 5 minutes en retard… Je dois être la nana la plus commune que vous connaissez… 

Mais ce que vous ne savez pas c’est que ma vie de petite fille sage a fortement évolué ces derniers mois.

Un peu plus de moi…

Je suis brune, 1m82, 81 Kg (sujet un peu délicat en ce moment, merci le confinement) mes mensurations… c’est le bordel, ça dépend de la marque de soutien, mais je suis plus vers le 95 C que la planche à pain. Donc « petite » n’est pas vraiment approprié … (d’ailleurs « sage » non plus) 

Je suis dans un second cursus d’études, apprentie en milieu laborantin, j’aimerais un jour faire de la recherche, mais la route est encore longue. 

J’ai pratiqué le basket pendant 12 ans, mais les entrainements, les études, le boulot, le Covid… Tout ça n’est pas compatible. 

J’adore les chats, les pâtes à la carbonara, le burgers, Netflix et le chocolat fondu sur la glace vanille.  

Ma vie sentimentale

Je connais Arnaud depuis mes 7 ans, et ça a toujours été lui depuis le début, dans mon cœur et au plus profond de mon âme. Nous fêterons nos 5 ans d’amour en juin. Nous avons un appartement commun depuis 2 ans, juste au moment du covid (super !) 

Il a 24 ans, fait des études d’ingénieur, et depuis le mois de septembre il a des stages fréquents à Paris, ce qui fait qu’on ne se voit pratiquement que le Week end depuis. 

C’est un beau brun ténébreux, un peu plus petit que moi, et très tendre. 

Et… il y a Maxime ! Tout le contraire d’Arnaud, 1m74, brun-chatain, très drôle, mais parfois agaçant, ce qui le rend encore plus adorable, et qui me rend encore plus dingue. 

Maxime est un des techniciens informatiques de l’endroit ou je travaille. On se parle tous les jours depuis novembre, mais je reviendrai sur notre rencontre (bien désagréable) dans un post ultérieur. 

C’est à Maxime que j’ai envoyé mon premier nude (suite à un pari perdu) en décembre. 

Maxime m’a embrassée début Février 2021, je l’ai giflé…

Mais depuis, c’est le bordel dans ma vie…

Ha oui, un détail :  Maxime est marié à une bombe atomique, il a 41 ans et il est papa depuis quelques mois.

Ma vie sexuelle… Avant

  • Première fois à 18 ans. 
  • Premier orgasme à 15 ans et demi. 
  • Age où j’ai commencé à me caresser jusque l’orgasme : 20 ans. (Il y a quelques mois) 
  • Première vision de film porno 15 ans. 

Arnaud est le seul mec avec qui j’ai eu des relations sexuelles, je n’ai pas d’autre point de comparaison. Je n’ai jamais été portée sur le sexe, ça n’a jamais été une contrainte, mais jamais aussi excitant que dans certaines séries ou films romantiques. 

Ma vie sexuelle… Mars 2021

Je pense que ma libido est en train d’exploser, je ne sais pas vraiment pourquoi, ni ce qui a déclenché ça, mais je vis avec des papillons dans le ventre… Je ne pense plus qu’à jouir, jouir et jouir encore.

Je me masturbe quasi tous les jours, parfois deux fois par jour sur Pornhub… 

Le Week End je saute sur Arnaud, dès qu’il rentre, j’ai besoin de le sentir en moi, qu’il me prenne sauvagement… J’ai besoin que notre vie sexuelle explose. Je le sens à la fois surpris, un peu dépassé, mais pas prompt à rompre la monotonie sexuelle des dernières années. 

Je pense que la fellation et quelques coups de reins lui suffisent pour atteindre le nirvana… J’ai envie de plus, j’ai BESOIN de plus. 

J’ai envie de voir si l’herbe est plus verte ailleurs, mais mon éducation de petite fille sage me l’interdit. 

J’aime Arnaud, je veux passer ma vie avec lui, partir en vacances, acheter une maison, fonder une famille… 

Mais la seconde partie de moi même, incontrôlable me mène vers des chemins inconnus. 

C’est un combat perpétuel entre la peur et l’excitation, le plaisir et la culpabilité.

Il y a 2 Marine, la petite fille sage… Et l’autre … 

Dans l’improbable cas où tu me reconnaitrais…

La plupart des prénoms, sauf le mien, et de personnes qui ne pourraient pas me relier à ce blog sont des prénoms d’emprunt. 

L’anonymat me permet de parler librement, sans contraintes, sans peur de jugement. 

Je pense le web tellement énorme et la France tellement vaste qu’il est peu probable aujourd’hui de découvrir ma véritable identité. 

Mais si ça devait être le cas… contacte moi par mail, discutons-en… Permets moi de garder cette part d’anonymat qui me tient tant à cœur. 

Et à toi cher inconnu, bonne lecture !