Seins-nus-plage-vive-topless-banniere
Mes conseils

Seins nus à la plage, vive le topless ! En Théorie !

27 septembre 2021

Même ( et surtout ) en période de vacances, je n’arrête pas de me poser mille questions. La question des seins nus sur la plage s’est posée il y a quelques mois en mai 2021, alors que je partais avec Adrien en escapade. Je m’étais, par défi, retrouvée seins nus sur la plage pour la première fois de ma vie. Topless pour commencer, complètement nue assez rapidement. Maxime avec qui je suis en vacances, en cette fin d’été, avait abordé le sujet. Sachant que j’avais déjà fait l’expérience avec un autre, pour lui il semblait naturel que je sois à l’aise directement. Hé bien non, pas si simple finalement.

naturel-fille-mettre-sein-nu

Est ce naturel pour une jeune fille de se mettre seins nu? 

Réponse simple. Non. Celle qui vous dit le contraire est soit une menteuse, soit une délurée hors norme. Plus jeune quand j’étais enfant, le peu de fois ou je suis allée à la plage avec mes parents, ma mère bronzait seins nus. Au vu de la gueule des maillots de l’époque il valait peut être mieux me direz-vous, mais ce n’est pas la question. Je me rappelle, que le phénomène n’était pas si rare, et certainement pas un sujet controversé. 

 

Les mamans de tous âges avec les boobs à l’air, ça faisait partie du paysage. Je prends ma mère comme exemple, bien “vieille France”, tenue “ correcte” en toute occasion, de mémoire ma mère ne s’est même jamais promenée avec une jupe au-dessus des genoux.

adolescente-mer

Adolescente à la mer

Là je dois vous avouer que des adolescentes, je n’en ai pas vu beaucoup se balader les seins à l’air, et pour être honnête, je n’ai même pas le souvenir d’une fois. De mon côté, dès que j’ai pris un peu de poitrine, ça a été maillot une pièce direct, il ne me serait même pas venu à l’idée de mettre un bikini et encore moins d’enlever le dessus. J’imagine que pour moi, c’était le privilège des daronnes de se faire bronzer les boobs, pour je-ne-sais-quelle raison qui aurait pu m’échapper.

Même sur des plages reculées et à la maison, il ne me serait jamais venue à l’idée d’être topless devant mon père ou mes frères. Après coup, je me pose la question de savoir si je l’aurais fait, si j’avais été seule à la plage, isolée avec ma mère. Je n’aurai jamais la réponse. Si mon père ne conduit pas, ma mère ne monte pas en voiture. 

Les premières sorties entre copines, toujours enfermée dans mon monokini, la question ne s’est jamais posée. Les seins à l’air, pour une fille de notre âge, et tu étais partie pour avoir une réputation de salope à vie ! Sans compter les smartphones qui immortalisent tout. De temps à autre on voyait l’une ou l’autre seins nus sur la plage, et aucune ne provoquait de commentaire tant qu’elle avait un âge avancé. 

L’hypocrisie de ma génération

Certaines de mes copines avaient déjà un mec vers 15-16 ans, mais c’est bien plus tard que ceux-ci étaient “autorisés” à venir passer un moment plage avec nous. En gros ceux qui étaient sympa et avaient le permis voiture en somme.

j’avais des copines de l’époque dont une était super bien foutue ( en plus d’être méga-populaire) se tapait LE super beau mec qui nous faisait toutes baver ! ( peut être pas à prendre au premier degré, mais pas loin) Il y avait déjà eu une rupture entre eux parce qu’il avait regardé une autre nana, je ne sais plus dans quelle circonstance. Bref son mec était un “sale porc”, la nana qu’il avait maté “ une sale pute” et son mari qui était avec elle “ un sale cocu qui ne sait pas tenir sa femme” A l’époque, par mimétisme ou solidarité féminine, je me souviens qu’on avait tous soutenu la copine en question. Alors qu’en fait, on aurait tous sérieusement se poser des questions.

La fille en question, papa médecin, maman pharmacienne, née un peu le cul dans le beurre, et tout pour elle, pourrait être aujourd’hui “l’archétype de la salope des plages”. Je m’explique. Depuis ses 16 ans, elle se fait épiler la chatte régulièrement chez l’esthéticienne, parce que la peau est trop sensible pour son rasoir. Et la même nana portait déjà des strings qui sortaient de son taille basse bien avant que je roule une pelle à mon premier mec. La même nana qui porte des maillots quasi sans tissu, bien moulant ou on voit 99 % de son cul et 80 % de ses seins. On ne parle pas du rouge à lèvre à 50 balles, même pour aller en classe ! Elle est là l’hypocrisie aujourd’hui, dès le jeune âge, ou les mêmes filles qui se servent le leur corps pour se créer une place “sociale” jugent à tout va ! Et j’ai l’impression que les plages fréquentées par les jeunes se composent de “nenettes canons” qui montrent tout, savent se déhancher le cul comme personne ou des coincées comme moi qui n’assument pas leur corps en train de changer, cachent la petite poignée d’amour que le printemps n’a pas fait disparaître. Des filles comme moi, banales. 

Pute ou boudin, c’est un peu le choix que tu as quand tu n’es pas une fille populaire.  

Au passage, son dépucelage, s’est fait par par barman qui lui a bourré la gueule ( et le cul, sans capote) à l’arrière d’une BMW avec les sièges en cuir, un soir d’hiver. Comme quoi, on a pas toute la même définition du mot “classe” .Une petite MST en prime aurait été le jackpot qui m’aurait fait sourire.

hypocrisie-ma-generation

2021 toujours autant de plages, mais moins de seins nus ?

J’ai posé la question à quelques personnes, dont des copines, et j’avoue que les réponses étaient quasi unanimes sur le fait de ne pas sortir les seins à la plage. Les réponses étaient variées. Du mec qui interdit parce qu’il est jaloux, à la nana qui trouve ça indécent en passant par d’autres critères, comme le risque de harcèlement, la peur du pervers qui mate, être reconnue par quelqu’un qu’on connait. Paradoxalement, le maillot string est devenu quelque chose de presque banal, et une grande majorité de mes amies s’accordent à dire que c’est plus esthétique, surtout si on a un gros cul. Un cul bien fourni dans une culotte, ça fait baleine. Le même cul dans un maillot string sur la place, c’est sexy mais pas pute. Ok, mais alors pourquoi montrer son cul sans souci mais pas sa poitrine?

Finalement c’est sur le Web que j’ai trouvé les réponses. Ca aurait été plus rapide que de créer 3 groupes whatsapp pour poser mes questions. Pour l’anecdote, demander dans un groupe “ qui avale?” pour dédramatiser mes questions a plus fait rire que le port ou non du maillot.

Finalement, j’ai en moi, une partie des réponses… Marine pourquoi as-tu attendu tes 21 ans pour oser retirer le dessus de ton maillot? 

Il est en effet plus facile de poser les questions ailleurs ou sous forme de sondage pour avoir des réponses. Ne pas se poser les questions à soi d’abord, c’est ou bien de la lâcheté ou bien, une sorte de fainéantisme intellectuel. 

C’est les deux, en ce qui me concerne. Je passe l’épisode de l’adolescence, ou psychologiquement, physiquement et physiologiquement, c’est la période des grands changements. 

J’arrive à mes 18 ans et mes premières plages avec Arnaud. On avait abordé le sujet une fois, Arnaud disant que ça ne le dérangerait pas si je me mettais topless à la plage. 

pourquoi-avoir-attendu-21-ans-avant-retirer-dessus-maillot

On était toujours dans des endroits avec peu de monde, la foule, ça n’a jamais été mon truc.

Malgré sa permission (my god, que c’est étrange de dire ça) il était hors de question, à aucun moment de me mettre seins nus, même sur une plage déserte. 

Avec le temps, je retirais le dessus de mon maillot, pour bronzer sur le ventre, étant certaine qu’à aucun moment on ne pouvait voir ma poitrine même de côté.

article-pause-pendant-deux-jours

Article en pause pendant deux jours. 

J’ai failli arrêter mon article. D’une part, j’abordais un sujet sans le connaître, ce n’est pas après avoir mis mes seins à l’air deux ou trois fois sur une plage avec peu de monde que je suis légitime pour faire un article sur les seins nus à la plage. 

Et puis finalement, pas besoin d’être légitime pour quoi que ce soit, c’est mon blog, et même si 95 % des lecteurs sont des mecs, je me dis que si je peux faire évoluer un peu la “mentalité” c’est déjà ça de pris. 

J’ai donc posé mon ordi deux jours, et entre deux siestes, je me suis replongée en arrière pour analyser mes pensées de l’époque. J’ai pris quelques notes sur mon téléphone. Je vous les partage.

Les raisons pour ne pas avoir posé seins nus à la plage

  • J’avais quelques kilos en trop, je n’assumais pas, surtout au niveau du ventre
  • Peur qu’Arnaud me compare avec une autre mieux foutue et me quitte
  • Peur de passer pour une pute de la part d’une nana avec son mec
  • Crainte qu’un beau mec me trouve moche
  • Pas envie de faire baver un vieux pervers
  • Peur de me faire prendre en photo ou en video
  • La crainte de me faire harceler par des mecs de mon âge
  • Peur d’être reconnue par quelqu’un de mon école
  • Crainte de passer un mauvais message de fille “ouverte sexuellement”
  • Pas envie de voir débarquer les gendarmes qui me forceraient à remettre mon dessus

 

Peur et crainte, deux sentiments qui sont revenus majoritairement. Et encore, je me suis projetée dans le passé, sur des morceaux de plages familiales, pas des endroits bondés de jeunes de mon âge. Paradoxalement, ça ne me gênait pas qu’Arnaud mate des seins nus, d’une part, c’était majoritairement des femmes plus âgées, donc pas de compétition. D’autre part, je trouvais ça “normal”. Puis il le faisait discrètement, sans doute avec un peu de culpabilité, surtout quand je le voyais faire. C’était un petit jeu.

Les raisons pour lesquelles j’aime le topless sur la plage aujourd’hui.

Je me sens plus sexy, plus à l’aise avec mon corps et ma nudité. Pourtant depuis plus d’un mois, je n’ai presque plus fait de sport, je me suis goinfré et je suis partie en vacances avec mes poignées d’amour. 

raisons-aimer-topless

Je me sens plus femme qu’adolescente dans ma tête, plus en accord avec mon corps, j’ai pris de la confiance en moi ces derniers mois.

J’aime la sensation du soleil sur ma peau, je trouve plus naturel de ne pas avoir de maillot. J’aime voir ou se porte le regard des hommes, des femmes, des couples. Si je plait, c’est bien, c’est agréable. Je choque? Regarde ailleurs. Tu me trouves trop ronde? Il en faut pour tous les goûts. Je te fais bander ? Ta femme en profitera d’autant plus. 

le topless, une pratique en voie de disparition?

Le topless était une pratique courante dans les années 70-80. Et en parcourant le web, je suis tombée sur une étude Ifop publiée cette année. Et finalement, au lieu de perdre mon temps à faire des mini sondages à la con, il suffit de chercher ce qui existe sur Google. 

proportion-femmes-pratiquant-topless

Pour résumer fortement, plus le temps passe, plus le % de françaises pratiquant le topless diminue. Contrairement à ce que je pensais, la génération des 25 ans ose plus que les femmes de plus de 50 ans. Plus une femme est à l’aise avec son corps, plus le % de pratique de seins nus augmente. Fait étonnant, il y a une sérieuse disparité au niveau du % de femmes pratiquant le monokini, en fonction du niveau d’études et de classe sociale. Les femmes cadres seraient 3 fois plus nombreuses à poser seins nus que les femmes sans diplôme. Je vous invite à parcourir l’article ( très bien écrit) il est inutile que j’en paraphrase le contenu.

La France et ses valeurs libertaires ou sécuritaires gravement malades? 

C’est la première pensée que j’ai. Mettons de côté les plages nudistes, naturistes, libertines ou forcément, ces endroits regroupent une partie de la population qui s’est libérée depuis longtemps du regard jugeant de la société. 

France-valeurs-libertaires-sécuritaires-gravement-malades

Dans l’étude que j’ai lue, on y voit de plus en plus apparaître la notion de ne pas se sentir en sécurité si on enlève le dessus de son maillot. Tout comme traverser une métropole en jupe ou avec un décolleté est devenu fortement déconseillé. Pourtant le viol, attouchements atteinte à la pudeur ne sont pas des problèmes de sexualité, c’est de la violence ! 

Est-ce que, plus le temps passe, plus nos espaces de liberté diminuent ? J’avais entendu parler de cas de gendarmes demandant à des femmes pratiquant le monokini de remettre leur dessus. J’ai retrouvé l’article sur le web, ça se passait à Sainte-marie-de-la-mer.

Du coup, j’ai un peu creusé le cadre légal

Hé bien, j’ai pris une claque ! Historiquement, se mettre seins nus sur la plage est autorisé. Pas toléré mais bien autorisé ! Ma mère me disait que dans les piscines municipales ou les endroits avec étendues d’eau, même certains parcs, dans “les belles années”, ce n’était pas sujet à contravention. Aujourd’hui, une marie peut tout à fait définir ce qui est décent de ce qui ne l’est pas. A paris plage, par exemple, le maillot string et le topless sont passibles d’amendes. 

On ne va pas bêtement se poser la question des féministes qui se demandent pourquoi un homme peut se promener torse nu ou il veut et pas une femme. Notre poitrine a été sexualisée par la même caste qui s’en servait autrefois pour vendre de la publicité, et qui aujourd’hui la juge indécente. Mais le but de l’article n’est pas de défendre ou revendiquer quoi que ce soit, brandir un étendart féministe ou être le porte parole d’une cause à défendre coûte que côute.

Plages et endroits privés réservés au public, y a-t-il des règles ? 

Au moment où Maxime tire sur ma ficelle de haut de maillot, j’ai une crispation. Je lui dis qu’il n’y a personne qui fait du seins nus. Il regarde autour puis me dit qu’il n’y a pas de raison pour que ça ne soit pas permis. 

Plages-endroits-privés-réservés-public-règles

Du coup la nana qui revendique le droit de bronzer les nichons à l’air, ben elle s’est dégonflée comme une baudruche ! Jour 1 bronzage en bikini.

Personnellement, c’est le premier hôtel de “ce type” dans lequel je mets les pieds. Quand t’es étudiante ou salariée à la sortie des études, c’est plus camping entre copains qu’autre chose. Et vous savez quoi? J’ai gardé mon maillot ! 

Jour 2. Il faisait quand même 30 degrés de moyenne, la plage offrait une ombre toute relative avec des parasols qui servaient plus au décors qu’à offrir de l’ombre. Je suis blanche comme un cul, et passer 8 heures par jour au soleil avec de l’indice 50 ne me tentait pas vraiment. L’abord de piscine était vraiment mon endroit de prédilection, et finalement, au milieu de l’après-midi, je tire sur ma ficelle de dessus de maillot, j’aère un peu, pour le retirer un peu plus tard, en prenant soin de me cacher la poitrine au maximum avec le livre que je lisais.  

Finalement rassurée que personne ne me dise quoi que ce soit, la sensation de liberté et de confort a pris le dessus sur la crainte de remarque ou de jugement. 

Hasard ou mimétisme ? 

Le troisième jour, on voit une nana qui enlève aussi le haut. Elle était sur un transat en bord de piscine, en plein de milieu de tout le monde, hyper visible. Du coup, j’étais rassurée de ne plus être la seule et j’étais parfaitement à l’aise. Les jours suivants, une autre femme faisait aussi du topless, du coup, je me sentais un peu ridicule d’avoir un peu paniqué. Maxime, lui, a eu une autre lecture de la situation, en me disant. “ Et si finalement personne n’osait se mettre seins nus, et en te voyant l’autre femme s’est rassurée, a fait pareil, avant que ça ne soit “ devenu naturel” et que ça ait donné du courage aux autres femmes pour se mettre seins nus également? 

Je cogite encore sur cette théorie, et je ne le saurai peut-être jamais. 

Finalement, j’ai compris qu’il n’y avait pas de règles absolues quant à la pratique du monokini. Il y a des endroits qui s’y prêteront. D’autres pas. Et c’est là que je me suis dit, qu’il y avait assez d’endroits en France du moins pour faire de la bronzette seins nus en toute quiétude. Que vouloir à tout prix imposer ça dans les endroits grouillant de monde, était peut-être légitime (pour X ou Y raison propres à chacune d’entre nous) mais que finalement, avec un peu de bon sens, il était possible de s’adonner à la pratique sans créer de conflit ou se mettre en danger. 

Au-delà de la liberté, est ce que le topless a une connotation sexuelle?

Oui et non? ça dépend du mode de pensée de la personne. Un voyeur qui mate un corps nu ou partiellement nu, oui. La nana qui veut juste éviter les traces de maillot, mais ne cherche pas à attirer les regards, non. Selon mon point de vue, il n’y a pas de vérité absolue. En ce qui me concerne, ça va dépendre de mon humeur, et de qui me regarde, simplement. En analysant mes pensées pendant les vacances. La majorité du temps, avoir la poitrine à l’air, n’avait rien à voir avec l’envie de bronzage ou absence de traces, juste le confort de sentir le vent doux partout sur ma peau. Lorsque je lisais ou dormais, je me fichais royalement de mon entourage. Mais ! Oui il y a un mais ! Je suis humaine, avec mes contradictions et mes hormones. Il y a eu certains jours,ou derrière mes lunettes de soleil j’observais les alentours. Il y avait quelques voyeurs, même de temps à autre un papy qui perdait son regard. Je me dis que ça fait partie du jeu, lui aussi est un être humain. J’ai aussi analysé le comportement de certains couples. Une fois j’ai clairement vu la nana d’un mec, tirer la main vers elle et serrer assez fort. Une autre fois, le mec louche, sa nana le crame direct, tourne clairement la tête avec un regard outré. D’autres femmes font soit semblant de rien, regardent avec un air indifférent, ou j’ai même eu l’un ou l’autre sourire. Est ce que tout cela est innocent? Non ! Je serais une sacrée menteuse de prétendre le contraire et de me réfugier derrière la “naïveté” de mes 21 ans. Un épisode qui m’a particulièrement amusé, à la piscine. Un couple est sorti de l’eau en même temps que Maxime et moi. Le couple de beaux gosses, clairement. Je me suis mise sur le bord de mon lit à baldaquin extérieur, j’ai retiré le dessus, face à eux. 

Il est évident, qu’à la sortie de l’eau, j’ai les seins biens ronds et bien fermes dû à la différence de température et que je suis clairement à mon avantage. Le mec en question a mis de longues minutes pour s’essuyer face à moi. Sa nana, soit elle n’a rien capté, soit elle n’a rien dit, mais au travers de mes lunettes de soleil, je prenais du plaisir a voir le mec me mater sans la moindre gêne, sans la moindre discrétion.

Quand je me suis remise sur le dos, je me suis dit “ allez c’est cadeau” 

En agissant de la sorte, bien sûr qu’il y a un jeu de séduction et de connotation sexuelle.

attitude-Maxime pendant-vacances

Quelle a été l’attitude de Maxime pendant les vacances? 

Hé bien c’est simple, le mateur-voyeur qui s’assume, on peut dire que c’est bien lui ! Et finalement il vaut mieux etre un obsédé assumé qu’un cochon refoulé. 

Avec Arnaud avant, derrière mes lunettes de soleil ( l’arme de l’espionne ) j’essayais de le cramer, et ça le mettait mal à l’aise, alors que moi ça m’amusait. Maxime ne s’encombre pas de la discrétion, et ne s’inquiète pas du fait de se faire cramer par les nanas qu’il mate. Il assume. Jusqu’à me dire les petits culs qu’il ramènerait bien dans notre chambre. Bien que la pensée peut être sacrément sexualisée, si l’attitude est respectueuse, ou est le problème? Cette absence d’hypocrisie est libérateur bien qu’étrange au début. Bien que je n’assume pas moi même, mes propres pensées. Le beau mec devant qui j’ai fièrement dressé ma poitrine, je me suis demandée, si je pouvais le faire bander. Et si oui, s’il me baiserait sauvagement dans un petit jardin reculé pendant la sieste de sa femme ? 

La réponse, je ne l’aurai jamais, ce genre de chose ne se voit que dans les films de culs et l’imaginaires de jeunes filles à libido débordante. 

Si j’avais des conseils à donner …

Oui se mettre les seins à l’air c’est topissime, se faire mater et mater aussi ! Mais pas n’importe ou ! Sur la côte avec des endroits bondés, au vu de la mentalité actuelle et des gens, je ne m’y risquerais pas. Mais dans une plage reculée,  une petite crique… Ou bien mieux, sur une zone de nudiste, foncez ! 

Je n’ai pas eu l’occasion de fréquenter des endroits réservés au nudistes ou libertins, mais je sais que c’est vraiment dans ce type d’endroit que je veux profiter du sable et de la mer.
Au niveau hôtel, je ne sais pas quelles sont les règles en vigueur finalement, quelles sont les tolérances en rapport avec le pays, la culture? 

N’oubliez pas non plus, que les personnes qui vous voient seins nus en journée, vous les croisez le soir au dîner 😉 ( moi j’adore perso ! ) 

Niveau protection, les seins ça attrape aussi des coups de soleil comme le reste du corps, pensez y ! Et puis le plus important… mettez des lunettes de soleil, croyez-moi, c’est géant !

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *