Mes Expériences Sensuelles

Slow sex en sauna libertin. 

slowsex-en-sauna-libertin

Vu que la journée a été assez longue, j’ai décidé de couper le récit en plusieurs parties. 

Bien que finalement, on est trèèèès loin de ce qu’on peut voir ou imaginer dans les films pornos, pour moi ces moments sont hautement érotiques. 

Pas mal de fois, avant d’aller en club, j’ai regardé des films pour voir comment ça se passait. Orgies, Ganngbangs, des salles remplies de personnes qui baisent à tout va, ou ça gicle dans tous les sens. Ce que j’ai pu voir, est assez éloigné de ça, mais ça n’enlève pas le côté méga excitant de la chose. Maxime me dit qu’il y avait des soirées avant le Covid ou certains clubs étaient bondés le vendredi et samedi, ou il y a des espaces ou plein de couples font l’amour les uns à côté des autres, sans que ça ne dégénère en partouze générale. Hâte de découvrir ça ! 

Remise dans le contexte

Ceux d’entre vous qui me suivent assez régulièrement connaissent un peu mon “parcours”, pas très riche pour le moment, mais, pour les autres, voici l’article du premier club libertin que j’ai fait avec mon amoureux Maxime, puis le second, qui a été assez spécial, avec Charlotte. La première partie de cet article, la seconde partie, et puis maintenant la suite…

Charlotte, de façon tout à fait inattendue se retrouve à sucer Tac pour le faire bander, a ce moment là, elle me fait comprendre qu’elle veut que je reste à côté, mais ça cafouille un peu. J’attache mes cheveux, mais je reste spectatrice, je regarde Tic, derrière moi, qui est un peu en retrait. Je me sens un peu mal par rapport à lui car il était super concentré dans son massage, et finalement ça prend une tournure pas du tout prévue. 

J’ai un peu de mal à écrire toutes les idées que j’ai eu en ce moment ou les impressions, tellement j’avais des sentiments contradictoires et des centaines d’idées parasites. 

Je suis quelqu’un qui aime anticiper, pour me rassurer sans doute. Pendant plusieurs minutes, je me suis demandé comment ça pouvait se passer, finalement, je me suis dit, ok, chacun le sien, même si j’aurais préféré Tac, l’ambiance suffisait largement à ce que ce “dérapage” soit finalement une suite logique de ce massage sensuel. 

Et rien ne se passe jamais comme je l’imagine…

Vous le savez, entre ce que j’imagine et ce qui se passe vraiment, il y a toujours un monde de décalage. Hé bien cette fois n’échappe pas à la règle. En plus je n’assume pas vraiment mon “état” dans ces moments là, je n’assume pas tout ce qui se passe. Il y a une autre “Marine” qui prend le pouvoir, emportée par ses hormones. Même si j’arrive avec le recul, à me remettre dans le mode de pensée, je sens que je me laisse envahir, dans ces moments-là par mes “sensations”. 

Chacha a sucé Tac, une ou deux minutes, je ne savais pas trop quoi faire, j’ai pas osé me mettre de l’autre côté pour essayer une double fellation. Peur (et pas envie de m’imposer) de déranger Charlotte dans son élan, puis je n’avais pas envie de laisser Tic de côté, qui était spectateur de la scène, sans savoir s’il était en attente de quelque chose. 

Assez rapidement Charlotte casse le rythme, se déplace jusqu’au bout du matelas, sur les genoux, prend quelques préservatifs dans un petit bol posé sur une étagère à côté d’un gros rouleau de sopalin et du gel hydroalcoolique, et revient les poser près de nous. Tac est sur le côté, il sourit moi je suis assise à côté, les jambes repliées sur moi, tic est à moitié allongé, posé sur le coude, il n’est pas du tout en érection. Même si ce qui va arriver semble “assez concret” pour tout le monde, seul Charlotte semble savoir où elle va, alors qu’elle ne s’est jamais retrouvée dans cette situation. 

Plus spectatrice, qu’actrice….

Il y a en moi une tension sexuelle énorme, mais je me sens en peu bloquée, et paradoxalement, je sens mon sexe très humide. 

Cha vient vers moi, regarde Tac, et lui dit “j’ai envie que tu me prennes”. Elle pousse les 3 préservatifs posés sur le matelas vers lui… Le message est clair, mais je ne sais vraiment pas comment tout va se déclencher. 

Cha est à 4 pattes, tire sur mes jambes pour que je les allonge, tire encore un peu plus pour que je me mette sur le dos. Cha est sur moi, le bras tendu vers Tac qui se bouge un peu et vient lui caresser le dos, elle regarde Tic, et lui dis, “viens”. 

Puis Cha, toujours à 4 pattes, vient mettre ses jambes d’un côté et l’autre de moi, et là je comprends… Je me dis “ merde, je fais quoi” Je comprends qu’on va se bisouter sensuellement pour exciter les deux mecs. On fait ça depuis qu’on est ado, plus comme un jeu, et c’est ce qui a permis à Cha de sortir avec pas mal de mecs. 

Le même “jeu” avait enflammé Lucas, (son plan cul, qui est en train de devenir son copain?) et on avait franchi une barrière supplémentaire. Il y a une différence entre se rouler une pelle pour le jeu, et effleurer nos corps de nos mains. Il va bien falloir que j’aborde le sujet dans un article vous êtes beaucoup me poser des questions, et même si j’arrive à en parler (depuis peu) librement avec Cha, le sujet reste vraiment tabou. 

Charlotte et moi dans une danse sensuelle…

Cha se pose au mieux au-dessus de moi, comme je suis bien plus grande, elle est obligée de mettre ses jambes d’un côté ou de l’autre d’une des miennes, pour être confortable. Elle dandine ses fesses, Tac déchire un emballage de préservatif, je l’entends le mettre, Cha me monopolise du regard, elle veut que Tac la pénètre en levrette quand elle est au dessus de moi, Tic s’est rapproché, Cha prend sa main et l’amène vers nous, il caresse mon bras et le dos de Charlotte. Je sens qu’il est prudent, pourtant, le fait que Cha amène 3 préservatifs semble être un feu vert clair pour des relations sexuelles consenties de notre côté. Ou bien on ne plaît pas à Tic, et cette idée a fait son chemin un court instant, espérant qu’il ne nous prenne pas pour des salopes, ou qu’il se méprenne… Tout un flot de pensées coupées par Cha qui rapproche sa bouche de la mienne, y pose un baiser, relève légèrement la tête, passe sa langue sur mes lèvres. Je ne bouge pas, elle passe de nouveau sa langue sur mes lèvres, je sens qu’elle se dandine, attendant que Tac la pénètre, je sans les mouvements de Tic sur le corps de Cha il lui fait un bisou dans le cou, j’ai ses genoux à la hauteur de mon visage, je scrute son sexe, pas encore dur, mais qui a pris un peu de volume. 

Je comprends à ce moment que Charlotte attend un signal de ma part, et au moment où elle a passé la langue sur mes lèvres la seconde fois, je lui ai dit “tu abuses”. Elle me répond “ tu dis toujours ça, on le fait” ? Derrière le “on le fait ? “ Il y avait plein de choses. Mon premier plan à 4. J’avais promis à Maxime de le faire un jour avec un couple. Tentative ratée avec Lucas, Cha, Maxime et moi (article à venir). Sentiment de culpabilité. Cha qui se dandine sur moi, ma cuisse en contact avec son sexe mouillé, Tac qui lui caresse le sexe, tout en “massant” ma cuisse au passage. Tic qui se rapproche de nos visages sur les genoux, il a passé les mains sur mon cou, pour aller toucher la naissance de mes seins qui écrasent ceux de Charlotte. Je sens mon cœur qui bat dans ma gorge. Cha qui me regarde, non pas avec l’air de défi ou de provocation gratuite qu’elle veut avoir, mais avec un regard brillant. Je sens son corps qui bouge, et son visage est presque fixe, à quelques centimètres du mien. Elle pose ses avant-bras d’un côté et de l’autre côté de ma tête. Elle vient me poser un bisou dans le cou. Elle agit comme si le temps était figé, alors que Tic et Tac, eux, commençaient à se réveiller. J’ai les mains sur les flancs de Cha. J’ai déjà fait mon choix, je ne l’assume pas. Cha remonte le long de mon cou, ses cheveux sur mon visage, elle vient me sucer l’oreille. Relève brutalement la tête, regarde Tic et Tac, et vient replonger les yeux vers moi. Elle revient près de mon oreille “on est ici pourquoi ?”.

Quelques heures plus tôt, on criait dans la voiture qu’on allait se faire baiser ! Plus par défi que par conviction, mais là à quelques minutes de passer au concret, je me demandais si finalement je n’étais pas venue pour me faire peur. Je reste silencieuse, Cha a pris ça, comme si je me laissais désirer, mais moi, j’essayais de gagner du temps pour que mon cerveau se désembrume et puisse se raccrocher à un élément que je maitrisais. 

Et finalement je me laisse porter

Charlotte est toujours à me regarder avec un sourire, sans me mettre la moindre pression, ce qui n’est pas du tout son genre. En général quand elle veut quelque chose, elle fait son petit regard de petit chat malheureux pour me faire céder. Là non, elle me laisse le choix. 

Elle se relève doucement, passe sa main sous elle et va mettre la main sur mon sexe, elle me la montre en frottant ses doigts, pour me montrer que je suis humide. Je le savais, qui ne le serait pas dans ce genre de situation. Elle revient une troisième fois passer sa langue sur mes lèvres, ses cheveux brouillent ma vue, mais je sens son souffle devenir différent, les caresses des deux hommes l’excitent. Elle me dit “ allez dis moi stop maintenant” Je secoue la tête pour dire “non” Sur la fin du “non” je laisse mes lèvres entr’ouvertes, et j’avance ma tête. On s’embrasse rapidement, un peu comme un pacte signé. Je retire mon chouchou de mes cheveux, je lui dis de le mettre. Sans poser de question, elle se relève , fait un demi-chignon, la vue se dégage, tout le monde a fort chaud, je suis collante. Je demande si on ouvrirait pas un peu la porte pour créer un courant d’air, tout le monde semblait du même avis. Tac qui était le plus proche ouvre la porte et met la petite poubelle en plein milieu. J’ai compris pourquoi plus tard. Tic avait le sexe un peu plus gonflé encore, Tac avait la queue super dure, recourbée vers le nombril, le préservatif brillait. Je saurai plus tard que pendant tout ce temps, Tic et Tac caressaient le dos et les fesses de Cha et que Tac lui a caressé le clito avec son gland. Gland qu’il a mis plusieurs fois à l’entrée du vagin de Cha qui mettait parfois un coup de bassin, mais il le retirait aussitôt. J’ai retiré ma serviette qui était en dessous de moi, je préférais le contact avec le matelas un peu plus froid. Une fois Tac de nouveau sur le matelas, Charlotte et moi, nos visages bien dégagés par nos cheveux, en s’embrasse devant les deux mecs, je caresse les seins de Cha, qui prend le bras de Tic pour l’amener vers elle, elle se met sur le dos, prend mes cheveux autour de sa main et tire ma tête vers sa poitrine, dans réfléchir, je prends un sein dans ma main droite, et embrasse son sein gauche, je penche ma tête pour que Tac puisse bien voir. Tac a son sexe en main, qu’il branle doucement, il relève les jambes de Cha, pour les poser sur ses épaules à lui, puis s’assoit, contre elle, et je le vois diriger son pénis vers Cha. Je me mets à 4 pattes, passe les mains sur mon sexe, bien mouillé et prêt à être pénétré par Tic.
Je me dégage de l’emprise de Cha pour regarder Tic, je vais chercher les deux préservatifs, un mètre plus loin, et les pousse vers vers lui, j’écarte bien mes jambes. Je m’attends à ce moment là à une baise intense et imminente…

Mais si vous avez été attentifs, le titre de cet article c’est “slow sex” 

Je ferai un article, un jour sur le slow sex, depuis, j’ai effectué quelques recherches les jours d’après. Mais non, “spoiler alert” il n’y a pas eu de “séance de baise” comme dans les films pornos. Par contre l’expérience a été vraiment exceptionnelle. 

A ce moment, là je suis concentrée sur Cha qui a les jambes relevées, avec Tac, qui avec de faibles mouvements de bassins, rentre un peu plus que le gland. je voyais Cha prendre du plaisir. Tic n’avait à mon avis pas compris le message. Je ne me voyais pas dire ce que mon cors hurlait “défonce moi”. Surtout qu’il était en érection, là je le voyais bien tendu. Donc je l’excitais, les petites caresses que j’avais faites lui faisaient de l’effet. Son sexe ressemblait à celui d’Arnaud, assez court, très droit, lisse, pas du tout veiné comme Tac. La seconde fois ou j’ai repoussé les préservatifs vers lui, en disant juste “ c’est ok” Il m’a dit “ je suis mélangiste”. J’ai compris plus tard, ce que ça impliquait, ou ce que n’impliquait pas plutôt.

Sur le moment, je n’ai pas vraiment percuté, je me suis juste dit, oui, on va se mélanger, sans savoir quand et encore moins comment. J’avais compris qu’il ne me pénétrait pas là à cet instant, frustration momentanée.

Cha demande à Tic de se rapprocher, je me mets de l’autre côté de Cha pour que Tic puisse plus facilement caresser Charlotte, qui suivant les instructions de Tac respirait doucement par le ventre, il demandait de se centrer sur elle. En passant de l’autre côté, j’ai vu quelques têtes qui passaient la porte, donc le couple qui avait rendez-vous avec le beau mec. Le regard de la nana était assez “froid”, elle venait recaler un mec seul qui s’était trop rapproché. Le mari était super souriant par contre, moments de sentiments contradictoires. Je me suis dit que le beau mec avait fini, qu’il était parti, puis Tac me demande si ça va, si on ferme la porte ou non, je dis que c’est ok. J’étais impressionnée par sa bienveillance, et on sentait qu’il était fort attentif à notre comportement à Cha et moi, un peu comme s’il ressentait des variations. Même si les “mateurs” me perturbaient un peu, je me sentais comme un cocon. 

Tous centrés sur Chacha

Même si quelques minutes plus tôt, j’ai eu un moment de frustration parce-ce que j’attendais que Tic me pénètre. Il avait , quelques minutes baladé ses mains de mon sexe vers mers seins et inversément, avec quelques courtes pressions sur mon clitoris. Je me suis dit que mon tour viendrait plus tard, et finalement, bien que Cha ait, au tout début, les choses en main, là c’est plus Tac qui “guide” et donne le rythme. 

Je m’allonge sur le côté, je caresse Cha, les seins, le ventre, les cuisses. Tac a enfoncé son sexe un peu plus loin, et rentre et sort doucement. Il caresse le clito de ma cousine doucement, avec le pouce je la sens super concentrée, je sens qu’elle prend du plaisir. 

Tout va très lentement, mais il fait chaud, Tac parle avec nous quasi normalement, il a demandé à Cha si elle était confortablement mise, il a changé la position de ses jambes pour qu’elles ne soient plus sur ses épaules à lui, mais sur le côté, écartées. 

Tic, “massait” la poitrine de Charlotte, contournait ses auréoles, revenait vers ses tétons, ma main et la sienne se croisaient sur le corps de Cha, il me caressait la main, et moi la sienne, plus timidement. Cha, a un moment amené nos têtes à Tic et à moi, et je me suis retrouvée à lui lécher et mordiller le sein gauche et Tic le sein droit. On sentait que le souffle de Cha s’emballait, elle bougeait son bassin de façon fort lascive. Tac lui dit, de laisser le plaisir monter, mais de le contrôler, sans qu’elle ne se laisse emporter. Bloquer son plaisir par paliers ou quelque chose dans le style. Cha me prend par le cou et amène ma bouche sur la sienne, on s’embrasse, en jouant… Elle tire sur mes cheveux légèrement, me regarde en souriant et me dit “ salope” ! Tac qui s’est rapproché pour rentrer les ¾ de son sexe, ne fait plus de mouvement de bassin, caresse sensuellement les jambes de Cha. J’avais mis la mienne contre lui, et j’ai eu un petit frisson quand il a timidement mis les doigts sur moi, en me regardant, avant de passer la main. Il nous demande naturellement “vous couchez parfois ensemble les filles” ? Cha me regarde pour voir qui de nous deux répond, et je finis par dire : “non pas du tout, on est fort complices, un peu comme vous deux” Tac résume ça en “complicité sensuelle ambigüe” et précise que le mot ambigü n’est pas du tout péjoratif. 

Je ne sais pas vraiment quoi répondre, Tic, s’adresse à Cha et lui dit avec certitude : toi tu es bisexuelle, Cha secoue la tête pour dire oui. Puis il me regarde et me dit “ toi tu te cherches encore” Je réponds “on va dire ça” Alors que je n’ai pas cette impression. Je ne suis pas bi. 

Double fellation 

Cha s’était mise à branler Tic, qui était maintenant sur les genoux, mais relevé. Une fois, il a été sur le bord de jouir, il a dû un peu ralentir Cha. Les deux faisaient tout au ralenti, Et chaque fois que les choses semblaient s’emballer, ça ralentissait. Tac s’est retiré de Cha pour changer de position. Le préservatif était luisant ! j’étais surprise que tout son sexe soit rentré dans Cha, elle est encore plus étroite que moi, et a une nette préférence pour les “calibres” comme Tic par exemple. Tac s’est décalé, allongé, perpendiculairement à Cha qui avait ses Jambes au dessus de celle de Tac, et il a remis son sexe en Cha, en faisant des mouvements légèrement plus rapides. Cha s’est emballée en gémissant, j’ai senti sa main me serrer un peu plus fort, elle a fait en sorte que Tic ait son sexe proche de sa bouche. Tac lui dit d’arrêter de contracter, sinon, elle allait vite partir, elle répond en riant “facile à dire, et je ne contracte pas” Je me suis relevée, pour sucer Tic qui avait son sexe sur la bouche de Cha, coup de langues, avec Cha qui guidait le sexe de Tic, on entendait sa respiration a lui plus saccadée, comme s’il souffrait de plaisir ! Cha s’est relevée, à la surprise de tous. Elle m’a poussée pour que je me retrouve sur le dos, m’a enjambée, elle demande à Tic, s’il a envie de la pénétrer, comme ça “ on change un peu” Ce qui impliquait que Tac s’occupe de moi. Même réponse de la part de Tic “je suis mélangiste”. Cha répond “oui ok ça nous va”.

Puis on a eu l’explication. 

Petit moment didactique

Tac avait refermé la porte en repoussant deux curieux dehors, en les remerciant gentiment de nous laisser entre nous. Puis Tic explique que les regles avec sa femme, pas de pénétration hors couple, que ce soit avec le sexe ou les doigts. Sauf entre femmes, et lui accepte que sa femme puisse avoir des doigts en elle, mais c’est assez rare. 

Le mélangisme, implique de pouvoir embrasser hors couple, et autorise les “contacts de surface” fellation, caresses, cunis… j’étais sur le le dos, les jambes écartées (bah oui) et on venait toutes les deux de comprendre un peu mieux la situation. Du coup, je m’excuse auprès de Tic, lui disant que je débute dans le libertinage. Petit rire de son côté pour détendre un peu, en disant qu’il n’y a rien de mal et que tout se passe parfaitement bien, qu’on est parfaites. Cha me regarde, puis elle me dit, tu veux qu’on change un peu? Je lui dis, on continue comme ça puis on verra. Cha se met à 4 pattes, regarde Tac, qui vient se placer derrière elle. Il lui dit d’aller doucement car il est moins endurant dans cette position. 

Cha me dit “après c’est à toi” Je regarde Tic de façon plus complice, je comprends un peu mieux les règles, puis les choses s’emballent un peu plus. Cha prend le sexe de Tic, et caresse mon sein gauche avec, je lui presse les seins en même temps. Elle lèche le sexe de Tic, puis mon sein, puis son sexe. Lui caresse le dos de Cha, et passe son doigt sur mes lèvres, je lui ai sucé le doigt, chose que je n’avais jamais faite auparavant. Et ça l’a excité très fort. Cha commençait à gémir, se retourne sur Tac et lui dit qu’elle la sent super fort dans cette position. Tac a chaud, je le vois plus ou moins masser le dos de Cha, ses fesses, il est super concentré, mais il souffle beaucoup. Cha prend ma main pour la poser contre son clito, finalement je lui caresse le ventre et les seins, au gré des mouvements qui accompagnent les coups de bassin de TAC. J’apprendrai plus tard, qu’il lui a fait un massage de l’anus (son premier) et que ça l’a rendu dingue. 

La célèbre gorge profonde de Charlotte

Charlotte gémit de plus en plus, Tic, qui essaie de me caresser le sexe, après avoir retiré le doigt de ma bouche, a du mal à se concentrer. J’ai cette vision, entre deux moments flous de cette période de Cha, la main posée sur mon sein, la queue de Tac complètement en bouche, et Tac les mains bien accrochées à Cha qui allait au plus profond d’elle… Un moment iréel… Je me caressais, de la main gauche, doucement, croisant parfois la main de Tic, qui venait mettre des pressions sur mon clitoris…

Cha se retire de manière assez brutale, du liquide tombant de sa bouche sur ma poitrine, me demandant quelle était la proportion de sperme et de salive. Me rappelant que Cha n’avalait pas, que ça la dégoûtait… J’étais au bord de l’orgasme, mais je n’y arrivais pas, j’étais un peu bloquée dans mes mouvements, Charlotte avait les ¾ de son poids sur moi, elle gémissait… Tic avec le sexe trempé ruisselant, il caressait un sein de Cha et ses cheveux…Cha me regarde et m’embrasse en pleine bouche, sa salive était abanondante et chaude, sa langue aussi, je m’attendais à avoir un gout de sperme beaucoup plus prononcé, mais non… Je me suis dit qu’il avait joui au fond de sa gorge, puis j’ai senti des jets chaud… Tic éjaculait sur nous, je ne comprenais plus… Cha s’est dégagée, pour voir le jet. Tac s’est décalé pour regarder. Il a stoppé tout mouvement. Cha avait descendu sa tête au niveau de mon ventre sur le côté, elle étalait le sperme chaud sur mes seins. Cette garce, juste avant en a pris sur le bout se des doigts pour en étaler sur mes lèvres et m’a obligée à lécher son doigt. 

Un tsunami d’émotions…et une fin qui n’est sans doute pas racontable ici 

Le sperme est quelque chose qui refroidit vite, et pendant que Tic me disait merci à l’oreille, me disant que j’étais d’une sensualité incroyable, une très belle rencontre, des frissons me parcouraient le corps. Une vague de froid, alors que j’étais bouillante. Cha s’est éloignée de la zone d’inondation, elle avait retiré mon bras, qui la genait, ce qui signifiait la fin de mon plaisir perso. Et puis, Charlotte se déplace doucement vers mon bassin, le relève doucement, écarte mes jambes. Tic me dit à l’oreille plein de choses, me demande de fermer les yeux. En écartant les cuisses, je me dis que Tac va se retirer de Cha, et enfin venir en moi. Tic pose sa main sur mon front, mes yeux, j’ai un mini massage des tempes. Je me sens à la fois apaisée et à deux doigts de sentir ENFIN un autre homme me pénétrer. Je me dis que ce serait le 5 ème de toute ma vie, et que j’allais sentir un sexe complètement différent en moi. Je sens toujours la main de Cha sur moi, je sens qu’elle se touche, et je sais qu’elle se caresse le clito pour jouir. Ce qui décuple mon excitation. J’ouvre un peu les yeux pour voir, et en effet, c’est ça, je ne vois pas grand chose, Cha a sa tête sur mon ventre, elle est super cambrée, et je vois Tac en elle… Tac, qui dans deux minutes sera EN MOI. 

Charlotte jouit très fort, mais à peine quelques secondes… Et sur le même moment je sens un doigt rentrer en moi, puis la seconde d’après deux doigts. C’est direct, pas tendre, et je me fais doigter assez fort, je sens que je vais jouir rapidement, je me concentre pour oublier tout le reste. Me concentrer sur des sensations que je ne peux plus arrêter, je m’entends gémir, alors que je ne jouis pas encore. J’ouvre les yeux, il y a deux mains différentes sur ma poitrine… Tic, et Tac.. qui n’était pas en moi, mais à côté de moi, le sexe en main, préservatif retiré. Je sens les doigts aller fort vite, et puis je sens une bouche me dévorer le sexe. Elle me regarde droit dans les yeux, je n’ose pas soutenir son regard. Je tente de m’interdire de jouir… avant d’exploser le plaisir, en m’entendant crier comme si j’étais une autre. Sur la fin de mon orgasmes, j’entendais Tak qui donnait un signal clair sur les prochaines secondes, et les flots de sperme brulant partout sur moi traduisaient le plaisir qu’avait Tac…Il avait mis la main pour éviter mon visage, mais tout le reste du dessus de mon corps était noyé. J’ai fermé les yeux, mon corps tremblait encore de plaisir, je me suis mise à ¾ sur le côté, j’ai senti des larmes couler le long de mes joues, tout en tremblotant. Cha retirait délicatement ses doigts de mon vagin inondé et me rejoignais. Tac avait mis une serviette sur moi, pour éponger le sperme, et j’ai senti un peignoir sur moi qui m’apportait la chaleur dont j’avais besoin. Je suis restée les yeux un long moment, profitant des dernières ondes de plaisir qui finissaient de me parcourir le corps… 

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply
    Moi
    1 janvier 2022 at 21h17

    Je l ai tellement attendu cet article fort excitant et magnifique en fermant les yeux je m imagine parfaitement la scène d’une beauté époustouflante
    Merci pour ce partage

    • Reply
      MarineMC
      1 janvier 2022 at 21h34

      Merci énormément pour ton retour, je me rends compte que l’article n’est pas bien écrit car assez compliqué… c’est gentil en tout cas

  • Reply
    Totopatator
    1 janvier 2022 at 22h20

    Eh bien, torride c’était déjà le cas en 2021🥵🥵🥵 il va falloir que je renouvelle mon stock d’adjectifs. Merci pour cette longue description qui est réussie car j’avais l’impression d’y être 👍👍👍

    • Reply
      MarineMC
      2 janvier 2022 at 8h48

      Je suis la seule a trouver l’article brouilllon on dirait ! Merci pour ton retour !

      • Reply
        Chris
        11 janvier 2022 at 10h45

        Bonjour. Je suis tombé par hasard sur ta page. Je te trouve dure avec toi même. Ton article n’est pas brouillon. Au contraire, il est très réaliste, c’est un peu comme situ l’avais écrit directement sur place 😉 Pas facile d’écrire quelque chose dans de telles circonstances. Du coup c’est très immersif. Bravo. Nous qui projetons, avec ma femme, d’aller pour la première fois dans un sauna libertin, c’est très instructif de l’ambiance qui y règne. Merci

  • Reply
    Neolokifr
    1 janvier 2022 at 22h25

    Encore une histoire bien excitante !
    Mais, si je peux me permettre, c’est la première fois que je vois autant de coquilles 😅

    • Reply
      MarineMC
      2 janvier 2022 at 8h49

      j’ai eu bcp de mal à écrire l’article, beaucoup à le relire aussi ! Je corrige les fautes maintenant !

  • Reply
    THE Chacha
    1 janvier 2022 at 23h29

    sinon on est d’accord, les nanas font de meilleurs cunis que les mecs n’est ce pas ? 🌈👅🍒💦💦🍑

    • Reply
      MarineMC
      2 janvier 2022 at 9h38

      Tu me désespères ^^

    • Reply
      Melusine
      2 janvier 2022 at 13h10

      Je suis d’accord avec toi Chacha 😋

    • Reply
      Clement
      2 janvier 2022 at 18h30

      Alors là je suis pas sur….on parie?😝

  • Reply
    Chris
    3 janvier 2022 at 7h33

    Pas d’accord Chacha….

  • Reply
    Steinbach
    4 janvier 2022 at 16h58

    Je crois que tu n’es pas bi. Mais dans une partie à 4, chacun t’as fait jouir et les mecs sur toi aussi. Faut être adepte du slow sex on ressent les choses plus longtemps, le désir étant plus long, le plaisir l’est aussi.

    • Reply
      MarineMC
      8 janvier 2022 at 13h35

      Je pense qu’on peut jouer entre filles sans être vraiment, bi, mais, c’est quoi être bi finalement?

  • Reply
    Echec Mat
    14 avril 2022 at 10h18

    Brouillon je ne pense pas. Il y a beaucoup de détails, c’est ton ressenti de ce moment qui a marqué ta vie. Tu as réussi à nous faire partager tes émotions sur un sujet qui te bloquait, tu as du courage et tu assumes, tu assures. Merci à Chacha pour t’avoir pousser à la réécriture. Que tu nous fasses partager la vraie version…

    • Reply
      MarineMC
      16 avril 2022 at 12h47

      ça reste brouillon avec bcp de détails 😉

  • Reply
    ta patitepute
    21 août 2022 at 1h31

    Elle t en faire des choses la chacha

Leave a Reply